Venez étudiez à l'école de magie: Poudlard, nous sommes plusieurs années après la mort de Voldemort mais il semblerait qu'une nouvelle menace plane sur la célèbre école de magie! Venez lever le voile de ce nouveau mystère!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu et Admin incontesté
Maitre du Jeu et Admin incontesté
avatar

||Messages : 302
||Date d'inscription : 02/12/2009
||Localisation : Quelque part sur le forum
||Emploi/loisirs : Admin

MessageSujet: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Mar 14 Juil - 12:11

Le Bal de la St-Valentin


Février! C'est le mois des amoureux, celui de la St-Valentin et à Poudlard également. Cette année les professeurs et autres membres du personnel de l'école ont décidé qu'un bal à cette occasion ne pourrait que faire du bien aux élèves. Le Directeur a donc décidé d'annuler les cours pour toute la journée de la St-Valentin. Il a également demandé à plusieurs couturières de venir pour proposer des robes et costumes à certains élèves qui n'en auraient pas. Ainsi mesdemoiselles et messieurs au première étage plusieurs salles habituellement désaffectées se sont transformées en magasins de vêtements rien que pour vous. Et comme les vêtements ne sont pas les seuls à être à l'honneur, vous trouverez aussi des salons de coiffures, de maquillages, de massages et de manucures, pédicures. Oui le directeur a fait les choses en grand et il est un peu fou, s'il avait pu faire venir "Le Sorcerer" en personne pour faire les robes de élève il l'aurait fait mais le grand couturiers est très occupé en ce moment, il prépare la prochaine Fashion Week.

En plus de tout cela le château a prit les couleurs de la St-Valentin, les armures portent toutes une rose, les tableau scintilles et les portraits fredonnent des airs romantiques les fantômes ont adopté leur plus beaux costumes, même Peeves à fait un petit effort. Des banderoles scintillantes ont été accroché un peu partout dans les couloirs, les elfes de maison préparent des succulents amuse-gueules et canapés pour le bal ainsi qu'un punch qui en ravira plus d'un.

Concernant maintenant la Grande Salle le point névralgique de cette soirée et bien les grandes tables ont été enlevées, ainsi que la table des professeurs. Sur l'estrade qui accueillait cette table se trouve les instruments qui serviront à l'orchestre de la soirée. Au milieu des chandelles volant dans les airs, virevoltent de petites étoiles laissant derrières elles des volutes étincelantes, qui tombent au sol avec légèreté. Des méridiennes de style empire Napoléon (*) sont installées à plusieurs endroits stratégiques de la grande salle. Des tables redécouvertes des longues nappes blanches sont prêtent à recevoir les mets préparés par les elfes de maisons.

Alors que l'heure de l'ouverture du bal approche, au fond sur l'estrade un groupe d'élèves, que tout Poudlard connait bien: trois jeunes hommes brun et une jeune femme blonde tous portant des habits magnifiques. L'un se place derrière sa batterie: David Clark, un autre s'approche du clavier: Jay Summer, le dernier jeune homme s'empare de la basse: Cyrus Everson. Quant à la demoiselle s'emparant pour sa part de la guitare électrique à son attention elle se place derrière le micro à pieds: Elisabelle Anja Ilmatar Valterri. Les quatre échangent un coup d'oeil sans mots dire, Elisabelle et Cyrus échangent également un sourire il n'en faut pas plus aux quatre pour se comprendre et même si les élèves ne sont pas encore là, ils savent que le meilleurs moyen de les faire venir reste de commencer les festivités, c'est donc avec les titres de leur premier album "Angel Fall Firts" qu'ils entament la soirée.




(*)
Spoiler:
 

hj: Elisabelle ne participe pas en elle-même la soirée mais vous pouvez dire dans os rp que vous lui demandez une chanson en particulier ainsi il y aura un break des chansons du groupe "The Dark Temptation". Vous pouvez aussi dire qu'ils font des chanson d'un autre registre de temps à autres, je n'en ai juste pas mis ici.

N'oublier pas de lire les messages des autres sujets qui pourront vous donner des la matières pour vos propres messages d'autant que pour certains des surprises vous attendent.

Bonne St-Valentin à tous.

N'OUBLIEZ PAS QUE C'EST UN BAL MASQUÉ!!!
(c) Codage by FreeSpirit

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-magique.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Sam 18 Juil - 16:18





Le bal de la
Saint-Valentin



Feat de maudits cupidons



S'il existait des forces supérieures sur cette terre, elles devaient toutes être contre elle. Voilà qu'elle se trouvait encore une fois à devoir jouer les chaperons à un bal. Pas n'importe lequel, celui de la Saint-Valentin. C'était tout simplement écœurant. Il n'y avait pas d'autres mots.

Céleste savait pertinemment que le Directeur de Poudlard était un fantaisiste de première, mais supprimer les cours de la journée dans le simple but de laisser aux étudiants le temps nécessaire pour s'adonner à de quelconques passions, c'était le bouquet ! L'école était envahie de cupidons, de roses, de joie, on leur avait même servi du chocolat au petit-déjeuner….

Fort heureusement, elle trouva rapidement de quoi occuper son temps libre. Elle se refusa à quitter son bureau de toute la matinée. Elle y était enfermée avec une multitude de volumineux bouquins. Être plongée dans ses recherches était un doux apaisant. Pour le déjeuner, elle se contenta de grignoter deux ou trois petites choses avant de retourner dans ses appartements. Ayant commandé, la veille, un nouveau grimoire traitant de divers interfaces magiques, elle le dévora dans l'après-midi.

Aux alentours de dix-huit heures, un elfe de maison vint taper à sa porte. La Sous-Directrice avait trouvé bon de lui envoyer une petite note pour qu'elle n'oublie pas de se présenter dans la grande salle… Charmante Lilith. Elle lui ferait payer,

C'est ainsi que vêtue d'une robe élégante et d'un masque en dentelle, le Professeur Umber pénétra dans la grande salle. Elle jeta un regard de pur dégoût à l'assemblée. Bien que tous soient masqués, elle reconnaissait facilement quelqu'un de ses élèves. Les petits insectes. Elle se demandait si elle-même était reconnaissable. Elle espérait que non. Elle pourrait ainsi éviter toutes conversations avec ses collègues et distribuer quelques punitions aux élèves un peu trop passionnés qu'elle trouverait dans un coin sombre de la salle.

Ne pouvant se retenir de soupirer, la jeune femme se dirigea directement vers le buffet où elle se servit une coupe de punch. Cocktail réservé exclusivement aux professeurs. A la première gorgée, elle ne le trouva pas des plus extraordinaires. Elle termina son verre d'une traite et s'appuya contre un des grands murs, loin de la scène et de sa musique barbare.

Thème par Maguitte2008


Revenir en haut Aller en bas
Marwin Leeroy
Professeur de Défense Contre les Forces du Mal
Professeur de Défense Contre les Forces du Mal
avatar

||Messages : 52
||Date d'inscription : 28/04/2015
||Emploi/loisirs : Professeur de Défense Contre les Forces du Mal
||Humeur : Drogué et amoureux

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Sam 18 Juil - 19:05




Marius, Rey, Céleste, Daphné et Méria

Bal de la St Valentin






Marwin n'avait jamais été un fan de bal ou de soirée dansante. Il haïssait la haute société, sa propre famille, et n'y allait, en général, que pour assouvir quelques instincts charnels. C'est d'ailleurs ainsi qu'il avait rencontré Céleste, bien qu'il n'eusse jamais compris de quelle grande famille elle appartenait. Mais c'était justement pour conquérir la jeune femme qu'il avait décidé de se rendre à cette farce ridicule de bal de la St Valentin.

Le professeur de DCFM avait entendu Lilith dire que Miss Umber serait chaperon pour la soirée, tout comme l'abruti de Londubat. C'était donc le moment idéal pour parler à la jeune femme, chose qu'il n'avait pu faire depuis leur aventure dans le couloir. Cette fois, Marwin resterait sobre, et pourrait discuter aussi calmement que son tempérament et celui de Céleste le permettaient.

Le Serpentard prit donc cette journée de repos pour s'occuper des corrections barbantes des cornichons qui lui servaient d'élèves. L'après-midi, il alla farfouiller auprès de son arche sans grand succès. Cela était vraiment, mais alors, vraiment énervant.

En début de soirée, il revêtit un costume moldu d'un violet presque noir, aux reflets satinés, ainsi qu'un noeud papillon. Il avait envie de changer de ces éternelles robes de sorciers qui, au final, le faisait ressembler à tous les autres. Marwin avait besoin de quelque chose de différent pour conquérir la jeune Céleste Umber ce soir. Il apposa sur son visage un masque en écailles de dragon, vernies et luisantes de reflets violets. Il tenait par magie, et donnait une forme particulière aux yeux marrons du jeune homme.

Lorsque le Serpentard arriva dans la grande salle, il failli faire demi-tour, le coeur au bord des lèvres devant tant de mièvreries et de rose. Cependant, la vue de Céleste dans un coin lui fit braver la foule de cornichons faussement masqués. Il fit un crochet par le bar, où Maxence Londubat avait une sorte de masque de Zoro sur les yeux, qui le faisait plutôt ressembler à un idiot qu'à un chaperon pour une soirée.

Marwin prit un verre et le but en quelques gorgées, avant d'en reprendre deux et de se diriger vers la professeur d'enchantements. Le goût un peu suave du rhum donna grande envie au serpentard que tout se passe pour le mieux. Il tendit un verre à sa charmante collègue.

-Je me suis dit que cela t'aiderait à supporter le mauvais goût flagrant de ce bal...







_________________
Multi sunt vocavi, pauci vero electi




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daphné Herrera
Élève de deuxième année à Serdaigle
Élève de deuxième année à Serdaigle
avatar

||Messages : 25
||Date d'inscription : 18/08/2014
||Age : 20
||Localisation : Dans la tour des Serdaigle.
||Emploi/loisirs : Étudiante.
||Humeur : Mélancolique.

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Sam 18 Juil - 22:52


Daphné Herrera.


"Le bal de la St-Valentin."





On ne pouvait pas dire que Daphné avait attendue ce jour avec la plus grande impatience, mais c'est vrai qu'elle avait hâte d'être au bal. En effet Rey lui avait demandé de lui accorder quelque danses, la Serdaigle pourtant était bien loin d'avoir de quelconques sentiments amoureux pour le Serpentard mais il fallait avouer que c'était un très bon danseur, et ce qui ne gâchait rien il était plutôt charmant, pour ne pas dire très charmant.

La jeune femme savait que e Directeur avait fait aménager un tas de salles pour qu'il puissent jouir de tous les services dont on pourrait avoir besoin pour un bal, mais à part pour se faire coiffer et maquillé elle n'en utilisa aucun. En plus elle avait déjà la robe qu'elle voulait pour l'occasion. C'était un robe bustier sans manche décolleté, avec des broderies sur l'essentiel du tissu, elle était fendue sur la partie avant gauche jusqu'en haut ce qui lui permettrait de faire tous les mouvements nécessaires pour une danse, même s'il fallait tourbillonner dans tous les sens.

Fin prête Daphné fit apparaittre son masque, elle l'avait assortie à sa robe, jour avec un tas de broderies également, elle le mit et se dirigea vers la salle de bal. il y avait déjà pas mal de monde, notamment plusieurs professeurs. daphné alla prendre un ver de punch qu'elle trouva délicieux puis elle alla s'assoir sur l'un des divan, c’était original d'ailleurs comme divan, mais drôlement confortable. Pour le moment elle ne voyait personne ressemblant de près du de loin à son cavalier, il lui faudrait attendre.

Daphné en profita donc pour écouter le groupe "The Dark Temptation", interpréter les titres de leur album "Angel Fall First", elle adorait ce qu'il faisait et on pouvait dire qu'elle connaissait les titres presque par cœur, d'ailleurs plusieurs fois elle c'était amusé à inventer des chorégraphies dessus. Cependant elle doutait fortement que Rey ait eut l'intention de lui demander de faire une danse sur des chanson de pop-rock-métal, il demanderait peut-être un ou deux titres spécifique durant la soirée.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rey Greengrass
Élève de quatrième année à Serpentard - Meilleur ami de l'Héritier de Serpentard.
Élève de quatrième année à Serpentard - Meilleur ami de l'Héritier de Serpentard.
avatar

||Messages : 126
||Date d'inscription : 20/11/2014
||Localisation : Avec Austin sans doute.
||Emploi/loisirs : Élève de Serpentard.
||Humeur : Frivole.

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Sam 18 Juil - 23:28




Feat Marius, Céleste & compagnie.

Le bal de la St-Valentin.


Le bal de la St-Valentin, ça voulait dire par cours de la journée, donc Rey en profita pour flemmarder dans son lit, une fois n'est pas coutume. il ne se leva que vers onze heure, ce qui était plutôt exceptionnel pour lui.

Le vert et argent ne se laissa pas envahir par l'allégresse qui avait prit d'assaut tout le château et il s'isola dans un coin de la salle commune, pour faire ses devoirs. Oui ça lui arrive aussi de les faire même si ce n'est pas franchement quelque chose qu'il affectionne.

Sur les coup de deux heure après c'éait monumentalement prit la tête avec une dissertation à n'en plus finir en Histoire de la Magie, Rey décida qu'il était temps pour lui de manger, mais au lieu d'aller dans la grande salle y se rendit à la cuisine, les elfes de maison se firent un plaisir de lui dresser une table et de lui faire un repas sur mesure.

Après quoi il retourna dans la salle commune. Pour le moment il n'avait pas croisé Austin de la journée ce qui était plutôt étrange, en ayant finit avec ses devoir Rey s'installa près du feu pour lire et à dix-huit heure il alla prendre une bonne douche. enroula dans sa serviette les cheveux mouillée et en batailles avec des mèches folles devant les yeux le jeune homme retourna dans son dortoir.

Aujourd'hui il abandonné son costume trois pièces habituelles, il lui préféra un chemise bleu foncée qu'il ne ferma pas jusqu'en haut bien entendue. Pour le costume qu'il enfila était lui aussi bleu foncé à fines rayures blanches verticales. Un mouchoir se trouvé dans le poche avant de sa veste. il coiffa correctement ses cheveux... Pour une fois, laissa juste un mèche lui retomber devant le visage.

Et son visage justement, il lui avait été plutôt difficile de trouve un masque, rien ne lui convenait il avait même songé il allait à visage découvert, mais finalement il en avait fait un maison, qu'on aurait put croire fait sur mesure il était en peux de Basilic, qu'il avait récupéré dans les tunnels menant à la chambre des Secrets et il l'avait ensorcelé pour que la lumière qui l'éclair lui donne des reflet vert et argent, s’accordant avec les couleurs de sa maison, quant à la forme, il aurait bien opté pour une tête de Serpentard mais ça aurait été en faire trop même pour lui. Et ça aurait put aussi trop attirer l'attention un peu comme si un néon "je suis l'héritier de Serpentard" aurait clignoté au dessus de sa tête. D'autant qu'il ne l'était pas, ça c'était son meilleur ami. Donc il lui donna un forme plutôt classique épousant parfaitement celui de son visage.

A vingt-heure il sortit de sa salle commune et remonta des cachots pour entrer dans la Grand Salle décoché pour l'occasion, voilà un décor plein de bons sentiments, mais vraiment trop cliché, franchement, c'était bien un truc de fille tout ça. Parcourant la foule du regard il ne tarda pas à repérer Céleste, il l'aurait reconnu entre mille, même avec son masque, mais elle fut rejoint par son crétin de professeur de Défense Contre les Forces du Mal. Rey tiqua légèrement. Puis installé sur un canapé Napoléon sa cavalière était là, il lui avait falu un moment pour la reconnaitre, il fallait dire ce n'était pas comme s'il c'était beaucoup intéressé à elle par le passé.

S'approchant, Rey prit place sur l'accoudoir du canapé avec nonchalance et se pencha vers elle.

_Bonsoir mademoiselle, j'espère ne vous avoir pas trop fait attendre, ce serait fort déplacé de ma part.

Rey passa une mains sur la poche intérieur de sa veste pour vérifier qu'il n'avait ps oublié d'apporter une fiole contenant quelque chose qu'il devait remettre à quelqu'un, mais pour le moment aucun trace de Marius Prince nul part. Il avait intérêt à se montrer où il irait voir Léhanorthd pour qu'elle aille le chercher dans leur tour.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marius Prince
Élève de cinquième année à Serdaigle
Élève de cinquième année à Serdaigle
avatar

||Messages : 33
||Date d'inscription : 04/04/2015
||Age : 23
||Localisation : Manoir Prince ou Poudlard
||Emploi/loisirs : Elève
||Humeur : Sérieux

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Lun 27 Juil - 22:10



Bal de la St Valentin


Feat: Rey, Céleste, Daphné, Marwin et Méria






La Saint Valentin était une fête bidon. Si bidon que Severus refusait formellement de s'y rendre... Si ce n'est pour les cheveux de Vélane. Marius de toute manière, était bien trop intéressé par tout cela, et voir les gens se ridiculiser en dansant amusait déjà le maître des potions.

Les cheveux de Vélane n'étaient pas interdits dans la vente des ingrédients de potion, mais chers et souvent rares à extorquer. C'est pourquoi cet ingrédient assez précieux faisait se déplacer Marius, et par conséquent, Severus.

Le Serdaigle avait passé la journée à travailler, comme si c'était un week end ordinaire. Le soir, il avait enfilé le costume que Greengrass lui avait envoyé, même s'il était modifié et bien plus classique qu'à l'origine. Severus ne transigeait pas que l'on puisse se vêtir de façon "fantaisiste".

La grande salle était drapée de rose, ce qui était assez écœurant à voir et fit ronchonner le maître des potions.

**Dirige-toi vers le buffet, c'est le seul endroit qui est à peu près en sécurité pour l'instant.**

En effet, bon nombre de personnes étaient arrivées déjà, et peu restaient au niveau du punch. Marius s'y aventura, regardant un peu autour afin de repérer Greengrass, qui semblait en pleine séduction sur un sofa. Soit.

Arrivé jusqu'au punch, Marius retrouva sa camarade de maison qui semblait assez furieuse, accompagnée par son cousin d'incube. Eh bien au moins, il y aurait des gens à qui il pourrait parler.



Marius au Bal:
 




_________________
Aliud est celare, aliud tacere. Conscientia mille testes.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méria Flint
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle & Commandant d'une brigade d'Aurors
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle  & Commandant d'une brigade d'Aurors
avatar

||Messages : 77
||Date d'inscription : 10/12/2009
||Age : 36
||Localisation : La salle de Duel à Poudlard
||Emploi/loisirs : Professeur de Duel & Commendant des Aurors
||Humeur : Surement un peu folle

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Jeu 30 Juil - 14:25


Le bal de la St-Valentin.


Méria n'était pas vraiment du genre à aller des soirée et à faire la fête en dansant, tout ça en étant habillée sur son trente et un... Enfin en robe de bal plutôt dirons-nous. Elle préférait et de loin son pantalon en cuir marron avec ses bottes cavalière, sa chemise et son corset avec bien entendue son épée à la ceinture. Toute fois elle avait décidé de faire un effort pour une fois. Et pour elle ce qu'elle état en train de faire était un effort presque surhumain.

Elle avait délaissé ses vêtements habituels si confortable et pratique pour... Une robe... Oui il ne faut pas croire elle en a quelques unes dans son armoire, très peu je vous l'accorde, mais celle là elle l'avait trouvé dans l'une des boutiques que le Directeur avait fait installée, elle s'y était rendue alors qu'il n'y avait aucun élève et en avait profité pour trouver ce dont elle avait besoin, parce que si elle avait quelques robes, ce n'étaient en aucune façon des robes de bals.

C'était une robe rouge vif avec des broderies dorés et un décolleté plongeant mettant ses formes en valeur sans pour autant être vulgaire, la robe tombé jusqu'au sol sans laisser voir ses pieds, du coup elle en profita pour mettre une de ses paires de bottes et non pas les sandale à talons aiguillés vendue avec la robe, manquerait plus qu'elle se casse une jambe. Elle portait une paire de longs gents blancs et avait sur la tête une couronne de perles qui ne gâchait rien à sa coiffure qui consistait à avoir simplement ramené tous ses boucles brune toutes ensemble pour dégager son cou et ses épaules.

Niveau bijoux, une paire de boucle d'oreilles en pendant rouge avec une bracelet à chaque poignet. pour finir un peu de maquillage et surtout un robe à lèvre du même rouge que sa robe, elle était parée pour le bal.

Pourquoi elle avait décidé d'y aller au fait? Non parce que franchement elle se sentait légèrement pas à l'aise du tout dans cette tenue. Ah oui, elle avait appris que Céleste et Marwin étaient deux des chaperons de cette soirée... L'humour du directeur n'avait donc pas de limite, non mais sérieusement... Et bien dans ce cas elle garderait un œil sur ceux qui devaient garder un œil sur les élèves.

_Dans quoi tu vas mettre les pieds ma pauvre Méria... Aller un peu de nerfs, c'est pas comme si tu allais affronter une armée de vampires non plus... Par Merlin qu'on m'envoie affronter une armée de vampires, je suis sure que je m'en sortirai mille fois mieux.

Méria mit son masque en forme de papillon doré et sortit enfin de sa chambre pour prendre la direction de la grande salle sept étage plus bas. Sur le chemin elle nota toutes les décorations et même si elle n'avait rien contre les robe et les paillette, trop de rose, tue le rose.

Et dans la grande salle c'était encore ire. Méria alla se prendre un verre de punch avant d’apercevoir un peu plus loin sa meilleure amie en grande, discutions ou séance de flirte avec un blond vénitien inconnu, même si d'une certain façon il lui rappelait vaguement quelqu'un et à l'autre bout de la salle le duo de chaperon, Céleste et Marwin qui semblaient... apprécier au plus au pont cette fête, tout comme elle, mais par pour les même raison.

_Bonsoir, Céleste, Marwin. Comment allez-vous?

© Codage By FreeSpirit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Ven 31 Juil - 19:17





Le bal de la
Saint-Valentin



Feat de maudits cupidons



Aux yeux du professeur Umber, il n'existait rien de pire que les bals organisés à Poudlard. C'était d'un mauvais goût. Il y avait trop de bruit, trop de couleurs criardes, trop de nourriture, trop de joie, trop...de tout. A croire que les élèves autant que les professeurs participaient à un concours, celui qui porterait la tenue la plus grotesque. Sans aucun doute, Lilith Landras partait avec une longueur d'avance. Elle était d'un vulgaire sans nom avec sa robe trop étroite et la couronne qui garnissait sa tête. Elle ferait un excellent couple avec le professeur de métamorphose qui avait revêtu un bien drôle de masque. Ridicule !

Tentant tant bien que mal de retenir son agacement, la jeune femme repéra au loin Marwin Leeroy qui s'avançait dans sa direction. Décidément, la soirée risquait d'être encore plus désagréable. Une certaine nuit lui restait au travers de la gorge. L'homme lui tendit un verre de punch qu'elle accepta avec suspicion, oui même un geste des plus anodins de sa part engendrait une certaine méfiance. Oubliant de le remercier, elle en bu une gorgée.

- «Il n'existe pas plus pitoyable que cette fête... » lâcha-t-elle avec dégoût.

Laissant choir son regard sur l'assemblée, le professeur de Sortilèges et Enchantements repéra quelques-uns de ses élèves, le jeune Lancaster semblait conter fleurette à la petite héritière de Poufsouffle. Ce détail avait le mérite d'être intéressant. Sachant que le vert et argent était un partisan de l'héritier de Salazar Serpentard, elle avait envie de ricaner.

Si Marwin et Céleste avaient réussis à se mettre d'accord sur quelque chose, c'était bien sûr le fait de taire la véritable identité de la japonaise. Inutile que l'information monte trop vite aux oreilles du Chef du département des Mystères. Avoir un coup d'avance était une très bonne chose. Elle n'appréciait que très peu le vampire.

- «Il nous faudra mettre en place quelques dispositifs très prochainement, si tu vois ce que je sous-entend…. » reprit-elle dans un murmure tout en finissant son verre.

Le cocktail un peu fadasse lui semblait de plus en plus étrange au fur et à mesure où elle l'ingurgitait. Elle renifla discrètement son verre, elle n'arrivait pas à déceler ce qui clochait. Sa méfiance s'envola rapidement à l'arrivée de Méria Flint, le professeur de Duels.

- «Je survis... » répondit-elle à sa collègue tout en arrêtant son regard dans un coin de la pièce.

Elle avait repéré Rey Greengrass et sa foutue insolence. Le jeune homme était accompagné d'une petite greluche qu'il avait sans doute ramassé dans un couloir. Il avait revu ses ambitions à la baisse...




Thème par Maguitte2008

Revenir en haut Aller en bas
Marwin Leeroy
Professeur de Défense Contre les Forces du Mal
Professeur de Défense Contre les Forces du Mal
avatar

||Messages : 52
||Date d'inscription : 28/04/2015
||Emploi/loisirs : Professeur de Défense Contre les Forces du Mal
||Humeur : Drogué et amoureux

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Lun 3 Aoû - 0:09




Marius, Rey, Céleste, Daphné et Méria

Bal de la St Valentin






C'était bien la première fois que Marwin mettait les pieds dans un bal à Poudlard, et il pouvait comprendre la moue dégoûtée de sa collègue. Néanmoins, elle était particulièrement impolie, comme souvent lorsqu'elle était touchée par un geste ou agacé par quelqu'un. Il espérait au moins que c'était le premier cas alors qu'elle buvait un peu de punch.

-Il y a plus pitoyable que cette fête, Céleste, les gens qui prennent goût.

Il finit son verre, l'observant à la dérobée et admirant ses traits fins. Il n'y avait pas à dire. Céleste était une femme superbe, et sa tenue la mettait en valeur, malgré son caractère des plus difficiles.

-Oui oui... il faudra... mais vu qui il y a ici, on ne risque pas d'en parler maintenant.

En effet, le Serpentard avait repéré des cheveux blonds assez caractéristiques de Masters, et il refusait tout net de prendre le risque que le vampire puisse les entendre. Mais surtout, Marwin sentit quelques fourmillements dans le dos alors qu'il regardait sa collègue.

Méria arriva à ce moment là, se faisait saluer froidement par Céleste. Le professeur de DCFM lui répondit vaguement un "bien", avant de faire tomber son verre qui se brisa instantanément.

Il avait chaud, tout à coup, et soif. Puis son regard se posa sur Céleste, sa douce Céleste...

-Céleste... Mon colibri... dit-il en lui prenant la main, l'esprit déjà envoûté par le punch empoisonné et le sort de Maxence Londubat.

Marwin lui fit un baise main en la regardant droit dans les yeux, d'un air charmeur.

-Tu es si belle ce soir... Fais-moi l'honneur, je te prie, de danser avec moi...

Pas de doute, s'il avait été dans son état normal, jamais il n'aurait dit ces mots, et peut-être même jamais n'aurait-il eu le courage de les penser. Mais tout avait été bien organisé et ficelé par un certain farceur... Et rien ne comptait plus à cet instant pour Marwin que la serpentarde en face de lui. Méria allait peut-être les prendre pour des fous, mais elle n'existait déjà plus dans son esprit, et au diable les élèves! Il avait son colibri à enchanter ce soir...





_________________
Multi sunt vocavi, pauci vero electi




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daphné Herrera
Élève de deuxième année à Serdaigle
Élève de deuxième année à Serdaigle
avatar

||Messages : 25
||Date d'inscription : 18/08/2014
||Age : 20
||Localisation : Dans la tour des Serdaigle.
||Emploi/loisirs : Étudiante.
||Humeur : Mélancolique.

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Mer 5 Aoû - 21:40


Daphné Herrera.


"Le bal de la St-Valentin."






Daphné n'était pas arrivée dans les première au bal il y avait déjà pas mal de monde à son arrivée, mais elle n'était pas non plus dans les dernières vu le flots d'élève qui continuaient à faire leur entrée dans la Grand Salle, il y avait vraiment beaucoup de monde ici ce soir. Daphné passa un moment à écouter la musique et à observer les autres c'était assez intéressant et même parfois assez drôle aussi.

_Je me demande bien où peut être Rey?

C'était quand même principalement pour le jeune homme que Daphné avait prit la peine de venir au bal alors qu'elle n'avait pas de Valentin. parce qu'il fallait bien le dire, elle n'attendait rien de particulier de la part du Serpentard à part une danse endiablée comme le soir d'Halloween.

_Oh, tiens, ça ça doit être le professeur Landras, où bien je ne m'y connais pas.

En effet Daphné venait de repérer une jeune femme habillée toute de rouge avec une couronne sur la tête, il n'y avait que leur professeur de potion pour avoir un accessoire pareil sur le tête... Quoi que en fait non, ce n'était pas la seule, vu qu'une autre en portait une mais beaucoup plus discrète il fallait dire.

Si Daphné ne se trompait pas la nouvelle venue à la couronne discrète n'était autre que le professeur Flint. C'était bizarre de voir leur professeur de Duel en robe et sans son épée, elle qui sortait toujours avec. Mais ça lui allait plutôt bien ce genre de tenue.

Ce fut à cet instant que Rey fit son apparition auprès d'elle, s'installant nonchalamment sur l'accoudoir du canapé où elle avait prit place. Daphné ne pouvait nier qu'il c'était fait beau ce soir et elle comprenait que la plupart de filles lui tombent dans les bras.

_Bonsoir Rey, comment vas-tu? Non ne t'inquiète pas tu ne m'a pas fait attendre, je ne suis pas là depuis longtemps et j'observais le... Paysage si je puis dire.

Daphné lui fit un sourire, elle se demandait s'il comptait le faire danser maintenant ou bien attendre un peu.

_Pas trop déçu de ne pas passer la soirée avec ton meilleur ami?

C'est à ce moment que plusieurs choses étranges se passèrent. Dans un premier temps elle vit un jeune homme s'agenouiller devant une jeune fille qu'elle identifia comme l'Héritière de sa maison, et là une sensation assez enivrante s’empara soudain de la Serdaigle. Dans le même temps voilà que leur professeur de Défense Contre les Forces du Mal accaparait leur professeur de Sortilèges à grand coup de compliments tout en lui faisant un baise main. Il avait bu quelque chose ou quoi? Il était pas sensé chaperonner la soirée? Vu comment tournait les chose la soirée risquait de mal tourner si même les professeurs se mettaient à faire n'importe quoi?





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rey Greengrass
Élève de quatrième année à Serpentard - Meilleur ami de l'Héritier de Serpentard.
Élève de quatrième année à Serpentard - Meilleur ami de l'Héritier de Serpentard.
avatar

||Messages : 126
||Date d'inscription : 20/11/2014
||Localisation : Avec Austin sans doute.
||Emploi/loisirs : Élève de Serpentard.
||Humeur : Frivole.

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Mer 5 Aoû - 21:40




Feat Marius, Céleste & compagnie.

Le bal de la St-Valentin.


Daphné lui appris qu'elle n'était pas arrivée depuis longtemps, tant mieux, au moins il était arrivée sans trop de retard. Voilà une bonne chose. la jeune fille lui demanda alors s'il n'était pas trop déçu de ne pas passer la soirée sans son meilleur ami?... Hum... Non, pas vraiment, surtout que s'il voulait aller voir Austin, celui-ci n'était pas bien loin, il voulait toujours aller le voir sans trop de difficultés.

_Non, tu sais Austin est moi on est pas non plus des frères siamois, parfois il faut laisser l'autre respirer.

D'ailleurs il chercha son meilleur ami de yeux et ne tarda pas à le trouver en compagnie d'une jeune fille, qu'il mit quelque secondes à identifier. Ah oui, la jeune Japonaise avec qui il avait fait la potion Volubilis: Adrastéïa, il avait l'air de bien s'amuser... Ou pas en fait. Les geste de son meilleur ami se raidir lorsqu'il vit Léhanorthd se jeter dans les bras de... Marius?! Bordel de merde!!!

_Mais qu'est-ce qu'elle fait? Elle est folle ma parole!

C'était quoi encore ce bordel?! Rey tiqua, cette fille, vraiment, il avait de plus en plus de mal avec elle, elle n'était pas méchante mais elle commençait sérieusement à lui courir sur le système. Elle allait pas lui mettre des bâtons dans les roues quand même. Il eut soudain envie d'abandonner sa cavalière improvisé pour aller faire un tour par la bas mais il se força à se retenir.

Pour le moment il se contenta de regarder mais si les choses commençaient à mal tourner il irait intervenir, avec Austin on ne savait jamais il était trop impulsif quant il s'agissait de Léhanorthd et justement il avait vu toute la scène et commençait à s'approcher.

Il se força à respirer calmement et détourna le regard pour regarder dans une autre direction... Mauvaise idée, il manqua de s'étouffer avec son verre de punch qu'il avala de travers.

_Non, mais c'est pas vrai, il le font exprès ma parole?... Cette fois je vais finir par le tuer. Non, faut que je reste calme. Je vais lui faire regretter.

Il avait dit cela en murmurant, de fait que la seule susceptible d'avoir entendu quelque chose était Daphné. Et ses paroles bien sur concernait Marwin en train de s'approchait dangereusement de Céleste en lui faisant un baise-mains et tout ce qui allait avec. Rey en serra si fort son verre de punch que celui-ci explosa dans sa main.

_Et merde. Attends Daphné ne bouge pas j'ai taché ta robe... Et mon pantalon, quel crétin je fais, je sens plus ma force parfois.

Rey sortit sa baguette d'un de poche intérieur de sa veste et fit disparaitre les taches de la robe de sa camarade et celle se trouvant sur son pantalon. Sa baguette en mains il dut faire preuve de sang-froid pour ne pas envoyer un "Sectusempra" à l'autre abrutit qui leur apprenait la Défense contre les Forces du mal, mais en présence d'une Auror c'était mieux d'éviter. De nouveau il détourna son regard pour éviter de commettre un meurtre et la son regard croisa celui de Marius... Hum... Rey lui fit un signe pour lui dire de venir les rejoindre lui et Daphné, ça lui ferait un prétexte s'il voulait fuir Léhanordthd et son meilleur ami.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marius Prince
Élève de cinquième année à Serdaigle
Élève de cinquième année à Serdaigle
avatar

||Messages : 33
||Date d'inscription : 04/04/2015
||Age : 23
||Localisation : Manoir Prince ou Poudlard
||Emploi/loisirs : Elève
||Humeur : Sérieux

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Mer 5 Aoû - 22:06



Bal de la St Valentin


Feat: Rey, Céleste, Daphné, Marwin et Méria






Marius but tranquillement un verre de punch... avant d'y sentir quelque chose d'étrange...

**Potion d'allégresse ou je ne m'y connais pas...** susurra Severus d'un ton venimeux.

Bon, ça va... Ce n'était pas non plus un poison, et un verre n'allait pas le déranger vraiment. Il faudrait juste faire attention à ne pas sourire comme un débile à tout le monde. Ca devrait être dans ses cordes.

Sauf que sa camarade de maison, elle, ne supportait pas très bien cette potion... Et il le sentit vite lorsque Léhanorthd Peverell se jeta dans ses bras, heureuse de le voir...

**La sale peste! Ote tes sales pattes de moi!!! Beurk Beurk!**

Cela fit presque rire le serdaigle, mais il retint ses zigomatiques. Il la détacha délicatement avant de lui répondre d'une voix un peu distante:

-J'avais à faire. Quelqu'un à voir... Je ne pensais pas tomber sur toi, totalement envoûtée par une potion d'allégresse...

Ce qui n'était pas totalement faux non plus... Il allait essayer d'entamer une conversation convenable, mais Isaac, à qui il ne tenait pas particulièrement, parti faire sa cour à l'héritière serdaigle... Mais... est-ce que tout le monde était devenu fou? Marius allait cette fois parler à sa camarade... sauf qu'il fut interrompu par Austin Lancaster, d'après ce qu'il en vit.

**Cavalier de cette ivrogne?! Nan, mais il s'est regardé lui, avec sa demie-portion de première année!? Et en plus... mais attends! Il est jaloux!!**

Severus allait bon train sur les commentaires, ce qui perturbait assez Marius. Il garda une mine un peu renfrognée, que le serpentard dû mal interpréter vu son ton condescendant. Il serra vaguement sa main, plus par politesse qu'autre chose, et lui répondit d'une voix froide:

-Enchanté, Austin. En revanche, je n'ai jamais entendu parlé de toi.

Ce qui n'était pas moins faux, chaque pipelette de cette école avait déjà parlé du duo Greengrass/Lancaster... Mais comme personne ne lui en avait parlé personnellement, et Léhanorthd encore moins, cela remettrait peut-être le quatrième année à sa place. Il avisa d'ailleurs Rey qui lui fit un signe, et prit congé des autres.

-Je te laisse entièrement Peverell, Lancaster, puisque tu sembles aussi jaloux avec elle qu'une mère dragonne. De toute façon, je ne suis ni un cavalier, ni un ami.

Et le serdaigle partit sans se retourner. Evidemment, il savait que Léhanorthd en serait très contrariée, et elle allait peut-être lui en vouloir... mais Marius n'avait clairement pas envie de se mêler de leurs affaires de coeur.

**Courage, fuyons!!**

*Arrête, tu vas me faire regretter de ne pas être allé à Serpentard, Sevy...* répondit-il avec un petit sourire déguisé.

Marius se présenta devant Rey et sa cavalière et les salua.

-Bonsoir à tous deux... je vous conseille d'éviter le punch pour le moment... C'est un véritable nid à vipères dans ce coin là, dit-il en montrant du pouce, par dessus son épaule, le groupe qu'il venait de quitter.




Marius au Bal:
 




_________________
Aliud est celare, aliud tacere. Conscientia mille testes.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méria Flint
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle & Commandant d'une brigade d'Aurors
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle  & Commandant d'une brigade d'Aurors
avatar

||Messages : 77
||Date d'inscription : 10/12/2009
||Age : 36
||Localisation : La salle de Duel à Poudlard
||Emploi/loisirs : Professeur de Duel & Commendant des Aurors
||Humeur : Surement un peu folle

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Jeu 6 Aoû - 19:22


Le bal de la St-Valentin.



Alors qu'elle buvait son verre de punch tout en observant la salle Méria vit les choses commencer à changer, des petit détails rien de très important, mais tout de même. Les élèves semblaient petit à petit devenir plus joyeux, comme sous l'effet d'un sort.

"C'est louche tout ça..."

Vous pouvez appeler ça une déformation professionnelle mais après tout il n'y a pas de fumée sans feu comme on dit, Méria sentait que quelque chose se tramer, même si elle n'aurait sur dire quoi exactement, enfin tant que les changement restaient minime il n'y avait pas à s’inquiéter.

Alors qu'elle saluait les deux autres professeur, Céleste lui dit simplement qu'elle survivait alors que son regard, plutôt noir se dirigeait dans un coin de la pièce, Méria suivit du regard le même chemin pour tomber sur... Monsieur Greengrass, les rumeurs concernant ses deux là seraient-elles donc fondées, voilà qui rendrait la soirée de plus... Intéressante à défaut d'autres mots.

Marwin pour sa part ne prit même pas le peine de la saluer à la place c'est presque s'il ne se jeta pas au cou de Céleste. "Mon colibri"?

Méria manqua de s'étouffer avec sa boisson, c'était assez risible elle devait bien l'avouer, non mais franchement il lui prenait quoi à Marwin? C'est tellement pas son genre ce genre de démonstration d'affection.

_On se calme les jeunes, je vous signale quand même que vous êtes là pour chaperonner la soirée, et donc pour éviter tout débordement alors éviter d'en être vous même, ne comptez pas sur moi pour vous remplacer.

Oh que non, elle n'en avait pas la moindre envie, elle n'avait jamais aimé avoir quelqu'un sur le dos en train de la surveiller et elle n’aimait pas non pus surveiller les autres à moins si cela concernait son travail là c'était une autre histoire. Méria se demander si elle allait pas devoir intervenir lorsque soudain une voix l'interpella dans la foule. Une voix qu'elle aurait reconnue entre mille.

_Méria, enfin je te trouve. Tu es très en beauté ce soir. Cette robe te va à merveille, tu devrais en mettre plus souvent, je t'assure ça te va très bien.

_Velkan?... Mais... qu'est-ce que tu fais ici?

Velkan était le frère ainé de Véronica mais il ne travaillait pas ici à Poudlard, en fait c'était l'un de ses collègues au Ministère, il travaillait avec le bureau des Auror en tant qu'expert concernant les vampires et les loup-garou. Méria et Velkan s'entendaient d'ailleurs très bien il étaient un peu pareil à fonces dans le tas et réfléchir après.

_Je pensais que tu voudrais savoir au plus vite que j'ai réussit à organiser une petite chasse aux vampires, en Roumanie mon pays d'origine, il y a une augmentation inquiétante de leur nombre et j'ai été chargé de m'en occuper, ça te dirait de m'accompagner?

Méria en effet depuis sa chasse à l'Accromentule avec Lilith dans la forêt Interdite avec plusieurs autre expédition de se genre en tête, quoi que plus dangereuses encore et la chasse aux vampires en faisait partie. Elle était donc ravie que Velkan est trouvait le moyen de satisfaire à sa demande, mais en même temps quelque chose la chiffonné.

_Et c'est pour me dire ça que tu es venu et en personne? Velkan qu'est-ce que tu me caches? En plus tu porte un masque, tu savais qu'il y avait cette soirée n'est-ce pas?

Il restait à espérait qu'il n'ai pas l'intention de rester, déjà que Lilith cherchait à la caser avec quelqu'un et qu'elle avait vaguement évoquer Velkan dans la conversation... Si en plus elle passait la soirée en compagnie du jeune homme s'en était finit et Lilith ne la lâcherait plus avec ses histoires.

_En fait j’espérais croiser ma sœur, mais elle n'ai pas là semble-t-il.

_Non, Véronica est fatiguée en ce moment, elle a eut pas mal de vision ses derniers temps, elle est assez fatiguée, mais tu peux aller la voir dans ses appartements tu connais le chemin il me semble.

Méria était rassurée, si Velkan était simplement venue lui donner des nouvelles et voir Véronica alors il n'allait pas rester, sauf qu'à son plus grand désarroi il la détrompa.

_Après tout maintenant que je suis là autant en profiter. Tu sembles t'ennuyer toute seule, pour un Bal de St-valentin ce n'est pas convenable, allons danser. Qu'est-ce que tu en dis? Une valse, c'est simple et on peut en demander une à l'orchestre.

© Codage By FreeSpirit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Jeu 6 Aoû - 21:37





Le bal de la
Saint-Valentin



Feat de maudits cupidons



Bien qu'elle ait encore une dent contre Marwin Leeroy, la jeune femme devait admettre qu'ils se comprenaient et que leur profond dégoût pour les mondanités n'avait pas changé. Ecoeurement qui les avait d'ailleurs rapprochés à une époque.

Au loin, repérant la jeune héritière d'Helga Poufsouffle, le professeur de Sortilèges et Enchantements songea rapidement à une manière adéquate pour attirer l'étudiante dans leurs filets. Ils devraient en parler très prochainement, mais comme l'homme lui fit remarquer, il n'était pas temps d'en discuter. Un invité spécial était présent à Poudard... Histoire à tirer au clair.

C'est ainsi que le professeur de Duel vint les rejoindre et entama comme elle le pouvait la conversation.

Le regard de Céleste fit rapidement le tour de la salle. Cette soirée devenait de plus en plus étrange. Il y avait beaucoup trop d'allégresse autour d'elle, étudiants comme enseignants se comportaient de façon étonnante. Elle commençait, elle-même, à avoir les joues légèrement rosies. Une légère chaleur s'emparait de son corps. Il n'y avait plus aucun doute, quelqu'un avait agrémenté le punch d'une potion. Les maudits gamins !

Alors qu'elle allait tenter de s'éclipser au plus vite, la folie prit possession de son ancien amant. Un « mon colibri » agrémenté d'un baise-main déstabilisa la sorcière.

- «Qu'est-ce que tu fais…. » marmonna-t-elle.

Il l'invita à danser. Chose absurde, mais elle accepta comme poussée par une force mystique. Que se passait-il ? Elle était totalement raide, son cerveau ne fonctionnait qu'à moitié. Elle jeta un coup d'œil à l'autre bout de la salle. Quelques regards étaient braqués sur eux. Un en particulier. Rey Greengrass avait l'air furieux, la main complètement ensanglantée. S'est-il blessé? Voudrait-il également danser avec elle ? Voir... Par Merlin, elle déraillait complètement !

- «Marwin, quelqu'un nous joue un vilain tour…. » chuchota-t-elle avec douceur.

Céleste était en colère, mais il lui était impossible de la laisser sortir.

- «Si j'attrape le merdeux qui a fait ça, je jure que je le tue » lâcha-t-elle dans un superbe sourire.

C'était vraiment effrayant.




Thème par Maguitte2008

Revenir en haut Aller en bas
Marwin Leeroy
Professeur de Défense Contre les Forces du Mal
Professeur de Défense Contre les Forces du Mal
avatar

||Messages : 52
||Date d'inscription : 28/04/2015
||Emploi/loisirs : Professeur de Défense Contre les Forces du Mal
||Humeur : Drogué et amoureux

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Ven 7 Aoû - 14:00




Marius, Rey, Céleste, Daphné et Méria

Bal de la St Valentin






Marwin était dans une brume dont sa personnalité profonde n'arrivait pas à se tirer. La part de lui sensible semblait prendre le pas là où, jamais, il ne lui avait laissé la moindre voix. C'en était... grisant.

C'est pourquoi il entendit vaguement le tumulte autour de lui et ne remarqua absolument pas le verre brisé dans la main de son rival. Auquel cas, il en aurait été enchanté. Mis sur la touche par un simple baisement... le même qu'il avait eu lors de la réunion des mangemorts. Ca lui apprendrait, de vouloir jouer dans la cour des grands. Il verrait qu'avec lui, Céleste succombait, là où elle restait de glace avec Greengrass.

Les élucubrations de Méria ne l'intéressèrent pas plus alors que Céleste bafouillait devant lui. Il n'allait pas la dévorer non plus... Pas en dansant... Ou peut-être que si... Qu'est-ce que cela pouvait bien faire, de toute manière? Les élèves étaient tous dissipés, et Marwin ne pouvait détacher ses yeux de la professeur d'enchantement. Oui, un véritable ravissement.

Il prit la main de sa cavalière et l'emmena danser, serrée contre lui, suivant un rythme totalement imaginaire et en grande contradiction avec la musique sauvage du groupe.

-Ma Céleste... Je trouve ce tour bien moins vilain qu'il n'y paraît... Au contraire...

Le Serpentard lui caressa avec douceur la nuque tout en s'humectant les lèvres. Une main autour de sa taille, qui était possessivement enroulée autour d'elle, et l'autre qui descendait pour attraper son poignet délicat, il se sentait comme le maître du monde.

Les paroles de la professeur étaient en totale contradiction avec son attitude extérieure, ce qui ravit un peu plus Marwin.

-Tu es superbe... Je regrette parfois de ne pas t'avoir traité avec plus d'égard... Mais tu as toujours eu tendance à faire ressortir le pire de moi... Comme si tu retirais le poison de mon corps... Tu es peut-être... mon remède... susurra-t-il à son oreille avant de déposer un léger baiser sous le lobe.

Il se ferait vomir pour toutes ces niaiseries, s'il en avait seulement conscience.

-J'ai envie de te dévorer... Mon colibri...

Et il l'a fit tourner au rythme de cette valse imaginaire, la gardant tout de même près de lui pour la contempler.






_________________
Multi sunt vocavi, pauci vero electi




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daphné Herrera
Élève de deuxième année à Serdaigle
Élève de deuxième année à Serdaigle
avatar

||Messages : 25
||Date d'inscription : 18/08/2014
||Age : 20
||Localisation : Dans la tour des Serdaigle.
||Emploi/loisirs : Étudiante.
||Humeur : Mélancolique.

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Dim 9 Aoû - 12:49


Daphné Herrera.


"Le bal de la St-Valentin."






Daphné écouter Rey lui dire qu'avec Austin ils n’étaient pas non plus des frère siamois,. Oui, ça elle en avait bien conscience, mais même ainsi il était quand même rare de voir l'un sans l'autre, mais bon étant de la même maison et de la même année ce doit être normal qu'ils soient souvent ensemble durant la semaine et pas forcément tout le temps le reste du temps.

Par la suite l'attention du jeune homme fut détourner par une scène se déroulant à l'autre bout de la grande salle, elle mettait en scène deux de ses condisciples, Daphné avait reconnue Léhanorthd Peverell et Marius Prince. Tiens d'ailleurs il tait étonnant de voir Marius ici, Daphné commençait à bien connaitre le jeune homme, ils se retrouvaient de temps en temps dans la salle commune pour faire leur devoir et parfois Marius acceptait de l'aider quant elle bloquait sur un exercice. Il n'était pas très bavard mais Daphné l'appréciait assez. quant à Léhanorthd, par contre Daphné ne la connaissait pas spécialement.

Rey ne tarda pas à détourner le regard de cette scène et manqua de s'étouffer avec son punch... Surprise la Serdaigle suivit son regard et elle aurait était en train de boire elle se serait sans doute étouffé elle aussi... Les deux profs les plus froids et sans cœur de Poudlard au beau milieu d'un... D'un quoi d'ailleurs? Daphné fit une légère grimace alors que son camarade semblait carrément fulminer de rage.

La colère de Rey était telle qu'il en fit exploser son verre de punch éclaboussant son pantalon et la robe de la jeune fille par la même occasion. Mais ce qui alarma le plus la Serdaigle fut l'état de la main du Serpentard... En sang.

_Rey, ta mans, tu t'es blessé! Fais-moi voir.

alors que le jeune homme avait fait disparaitre leurs taches de punch respectif Daphné attrapa la mains blessée de Rey dans les sienne, à l'aide d'une serviette se trouvant sur l'une des table près de leur canapé elle essuya la mains de Rey et enleva les quelques débris du verre qui s'y trouvaient.

Il y avait quelque égratignure mais au milieu de sa paume il y avait une belle entaille qui continuait de saigner, n'ayant pas sa baguette sur elle Daphné prit une autre serviette propre qu'elle déchira dans le sens de la longueur pour en faire un bandage dont elle entoura la mains du Serpentard.

_Voilà, comme ça ça devrait aller, mais je te conseille d'aller faire un tour chez mademoiselle Swan demain, elle pourra bien vite faire disparaitre tout ça. C'est que tu en a de la force pour avoir réussit à faire éclater ton verre de punch. C'est Umber et Leeroy qui t'ont mit autant en colère? Non, pas la peine de répondre, je me mêle de ce qui ne me regarde pas.

C'est là que Marius les rejoignit. Il avait réussit à s'échapper de l'autre bout de la salle.

_Bonsoir Marius, comment vas-tu? Je ne pensais pas te voir ici ce soir, mais ça fait plaisir. On va éviter le punch pendant un moment, Rey ne semble pas particulièrement l'apprécier.

Sachant très bien que son condisciple n'était pas trop fan des marques d'affection elle se contenta de lui sourire, alors qu'elle jetait un coup d’œil vers l'endroit qu'il désignait comme un nid de vipères... C'est que ça commençait à chauffer entre Austin et Léhanorthd en effet.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rey Greengrass
Élève de quatrième année à Serpentard - Meilleur ami de l'Héritier de Serpentard.
Élève de quatrième année à Serpentard - Meilleur ami de l'Héritier de Serpentard.
avatar

||Messages : 126
||Date d'inscription : 20/11/2014
||Localisation : Avec Austin sans doute.
||Emploi/loisirs : Élève de Serpentard.
||Humeur : Frivole.

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Dim 9 Aoû - 13:12




Feat Marius, Céleste & compagnie.

Le bal de la St-Valentin.



La scène entre les deux professeurs était à vomir, et Rey aurait voulu pouvoir en détourner les yeux, comme pour ce qu'il avait vu quand les cachots malheureusement, encore une fois, son esprit ne voulait pas lui obéir. Il croisa un instant le regard de Céleste ce qui provoqua une décharge dans son cerveau et lui permis enfin de détourner les yeux.

Daphné était en train de lui faire un bandage de fortune avec les lambeaux d'une serviette, cette fille n'était peut-être pas le type dont il raffolait, mais au moins elle avait quelque chose dans la cervelle et ne passait as son temps à glousser comme une idiote, ça le changeait un peu. Et puis encore ne fois il n'avait aucune arrière pensée à son sujet, il souhaitait juste pouvoir faire une ou deux denses avec elle, mais pas alors que les deux étaient en train de... De flirter sur la piste... Quelle horreur§ Comment Céleste pouvait-elle seulement se laisser faire?

Ce fut presque avec un soulagement palpable que Rey vit Marius arriver vers l'endroit où il se trouvait en compagnie de Daphnée, ainsi le jeune homme avait vu lorsqu’il lui avait fait signe et il avait put ainsi échapper à la scène se déroulant à l'autre bout de la pièce, il vallait mieux, apparemment tout ne se passé pas pour le mieux entre son meilleur amie et Léhanorthd qui semblait ur le point de quitter la salle... En compagnie d'Olliver... Ben voyons, qu'est-ce que cette fille faisait à Serdaigle alors qu'elle passait la moitié de son temps avec des Serpentard?

Mais bon ne se préoccupant plus de la Serdaigle ou de la scène qu'il avait vu entre elle et son meilleur ami, Rey se concentra, ou du moins essaya de se concentrer sur ce qu'il avait à faire maintenant.

_Merci pour le bandage Daphné, tu m'excuse un moment j'ai deux ou trois petite chose à voir avec Marius. Si tu veux bien me suivre.

Évitant d'être brusque avec le Serdaigle il lui fit simplement signe de le suivre, Rey n'alla pas bien loin il se contenta de s'éloigner un peu, tout le monde pouvait toujours les voir mais leur parole seraient moins susceptibles d'être entendues. Rey évita de regarde le reste de a salle pour ne pas voir des scènes mièvres à souhait qui lui donneraient des envies de meurtres.

Lorsque Marius l'eut rejoint Rey farfouilla un instant dans la poche intérieure de sa veste et au lieu d'en sortir une fiole comme Marius aurait put l'imaginer il en sortit deux. Il lu en tendit d'abord une où l'on pouvait voir quelques cheveux qu'il n'était définitivement pas humains de par leur couleur.

_Comme convenue, voilà les cheveux de Vélane. J'espère qu'ils te servirons, je n'en ai moi-même pas l’utilité, je suis peut-être douée pour faire des potions, mais je n'es pas les mêmes capacité pur en inventer, et les cheveux de Vélane, pour le moment dans les recettes je n'en ai pas vu, même s'il doit y en avoir. Quant à ceci... J'ai refait la Potion Volubilis hier seul cette fois, et je l'air réussit, je l'ai testé sur moi. Comme tu ma l'avais demandé en voilà un échantillon... Je ne vois très bien ce que tu veux en faire mais... C'est pour toi.

Rey lui donna donc la deuxième fiole un peu pus grosse que la première et qui devait contenir à peu près deux doses de potions. Il ne savait pas pourquoi Marius voulait un échantillon de son travail, après tout le Serdaigle pouvait faire toute les potion qu'il voulait, mais après tout ça servait ses intérêts donc il n'allait pas s'en plaindre.

_J'espère que tu ne vas pas repartir tout de suite. J'ai promis une danse à Daphné mais pour une fois qu'on a l'occasion de discuter un peu face face, j'aimerais bien en profiter.

C'est vrai que la dernière fois qu'il c'était vu en face à face dans les cachots Marius c'était montré plutôt méfiant, mais depuis il avait correspondu par hiboux plusieurs fois et au final leurs discutions pouvait s’avérer plutôt intéressantes, même si Marius se livrait très peu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marius Prince
Élève de cinquième année à Serdaigle
Élève de cinquième année à Serdaigle
avatar

||Messages : 33
||Date d'inscription : 04/04/2015
||Age : 23
||Localisation : Manoir Prince ou Poudlard
||Emploi/loisirs : Elève
||Humeur : Sérieux

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Lun 10 Aoû - 1:38



Bal de la St Valentin


Feat: Rey, Céleste, Daphné, Marwin et Méria




En arrivant, Marius remarqua bien vite que quelque chose clochait avec Rey... et sa main ensanglantée et bandée le lui confirma.

**Colère ou jalousie... C'est le lot de la soirée, ma parole...** s'exprima avec un rictus Severus

*Comment ça? Jalousie?* demanda le serdaigle alors qu'il saluait Daphné en une petite révérence.

**Regarde donc les chaperons...**

Et en effet, Marius aperçut sur la piste de danse Miss Umber et Mr Leeroy en train de danser de façon presque... sulfureuse et douce à la fois. C'était vraiment étrange considérant qu'ils étaient tous deux des serpentards froids et antipathiques, il fallait l'avouer.

-Bonsoir, Daphné. Je vois ça... Rey, tu me permets?

Le cinquième année sortit sa baguette sa manche et la pointa vers la main blessée du serpentard et murmura trois fois "vulnera sanentur". La coupure ne semblait pas trop grave, mais il valait mieux assurer.

**Cela me rappelle quand j'ai sauvé la vie de Draco Malfoy, à moitié assassiné par le grand Harry Potter...** le ton était à la fois nostalgique et caustique lorsque Severus fit mention du Gryffondor.

-Nous revenons juste après, Daphné, dit Marius alors que Rey voulait s'isoler avec lui, sûrement pour lui donner les cheveux de Vélane.

Ils s'éloignèrent quelque peu, et se faisant, le cinquième année aperçut sa camarade de classe, presque en larmes, sortir en compagnie d'un serpentard de septième année... Elle aurait dû faire attention, manifestement, les serpentards n'étaient pas toujours les plus agréables, comme l'avait montré Austin tout à l'heure.

Rey lui confia deux fioles, lui expliquant de quoi il s'agissait.

**Oh... regarde-le, tout doux attendant un remerciement et un compliment... Il va te manger dans la main où je ne m'y connais pas...** nargua le vieil homme à son hôte, ce qui fit presque rougir ce dernier.

*Tais-toi, s'il-te-plaît, tes commentaires sont... inconvenants*

Il n'obtint qu'un petit rire en guise de réponse.

-Merci beaucoup, Rey. Les cheveux de vélane sont peu utilisés en général en potions, c'est vrai... et sont très utiles pour les baguettes... si tu vois où je veux en venir.

Il avait l'intention de créer des potions pour les baguettes, ainsi, Léhanorthd lui pardonnerait sûrement sa brusquerie de tout à l'heure. Elle pouvait être intéressante, lorsqu'elle n'était pas collante.

-Et merci pour ta potion, je vois qu'elle est parfaite... Tu as bien travaillé.

Marius pouvait ainsi jauger de la technicité du quatrième année, et Severus lui ferait sûrement plus confiance de cette manière.

**Mouais... ne rêve pas, il m'en faut plus pour me convaincre**.

Mais le serdaigle savait que Rey marquait des points quand même.

-Pas de souci, mais on devrait la rejoindre, ce serait de mauvais ton de la laisser seule, tu n'es pas un rustre, que je sache...

Contrairement à ton meilleur ami, qui était franchement désagréable, s'empêcha-t-il de rajouter.



_________________
Aliud est celare, aliud tacere. Conscientia mille testes.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méria Flint
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle & Commandant d'une brigade d'Aurors
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle  & Commandant d'une brigade d'Aurors
avatar

||Messages : 77
||Date d'inscription : 10/12/2009
||Age : 36
||Localisation : La salle de Duel à Poudlard
||Emploi/loisirs : Professeur de Duel & Commendant des Aurors
||Humeur : Surement un peu folle

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Mer 12 Aoû - 1:04


Le bal de la St-Valentin.



Méria n'en revenait tout simplement pas, qu'est-ce que Velkan était venue faire ici, elle ne croyait qu'à moitié à son histoire de visite à Véronica. D'ailleurs il l'avait dit lui-même, il était aussi venue pour lui annoncer en personne pour la chasse aux vampires. Et voilà que maintenant il voulait la mener sur la piste de danse.

_Non, merci Velkan, avec nos deux chaperon qui se comporte comme des adulescent en plene crise d'hormone je crois qu'il va falloir que je prenne le relais.

_Méria c'est la St-Valentin, lâche toit un peu le directeur ne t'en voudra pas que tu te laisse aller un petit peu.

_Lui peut-être mais moi je m'en voudrais.

Méria faisait tout pour ne pas se laisser embarquer, déjà que Céleste avait pratiquement céder devant Marwin, elle se disait que si elle-même se retrouvait à danser avec Velkan elle se retrouverait dans la même situation que le professeur de Sortilèges et ce n'était pas spécialement son intention.

_Regarde les élèves, y'en a déjà un de blessé, ça risque vraiment de dégénérer.

Méria venait de remarquer dans un coin de la pièce que le jeune Greengrass avait une mains ensanglantée. mais avant qu'elle ait put prendre la décision d'aller s'occuper de ça, voilà que sa cavalière lui faisait un bandage et que l'un de ses étudiant de Serdaigle s'occuper de le guérir avec un Sortilège.

_Et bien, je vois qu'il est inutile que j'insiste, c'est dommage pour une fois que je viens à Poudlard et que toi tu n'es pas au Ministère, mais soit, j'ai compris, je vais peut-être aller voir Véronica dans ses appartements.

_Ce n'est pas parce que je ne veux pas danser que tu es obligé de partir de la fête Velkan, profite de la soirée, et il y a un punch au gout légèrement original.

Méria se sentait maintenant légèrement coupable de l'avoir ainsi envoyé sur les roses, elle c'était pourtant toujours bien entendue avec le jeune homme, et d'ailleurs is étaient amis, lui, Véronica, Lilith et elle. mais allez savoir pourquoi depuis que Lilith lui avait proposer de la mettre en couple avec Velkan, en présence du jeune homme elle se sentait légèrement mal à l'aise.

Velkan lui fit un léger sourire alors que son regard venait de repérer un blond de sa connaissance.

_Non, je pense qu'il vaut mieux pour tout le monde que je ne reste pas. Ne le prends pas mal, ce n'es pas à cause de toi, je viens de voir que l'un de vos invités fait partie des personnes que je préfère éviter, donc je vais tâcher de l'éviter.

Méria dut bien avouer qu'elle ne voyait pas du tout de ui le jeune homme pouvait bien parler.

Mais en même temps elle était bien contente qu'il s'en aille et qu'il arrête de lui demander de danser avec lui.

Elle observa donc de nouveau tranquillement de reste de la salle, elle avait vu un groupe de jeune gens se disputer un peu plus loin et l'une de ses élèves partir en pleur de la grande salle.

Maintenant le jeune Greengrass discuter avec un camarade un peu à l'écart du reste des lèves, il faudrait qu'elle garde un œil sur lui, pour peut qu'il ai une petite idée saugrenu derrière la tête.

Et puis il y avait aussi les héritière à surveiller, car elles étaient toutes là.

Mademoiselle Inverse tenait compagnie à Monsieur Lancaster. qui avait fait partie du petit groupe qui avait faillit mettre de la pagaille dans la salle.

Mademoiselle Thomson, venait de laisser son amie Mademoiselle Serdaigle partir danser avec un élève qu'elle n'arriva pas à reconnaitre.

Les paroles de Véronica lors de la réunion des professeur lui revint alors en mémoire: voilà qui était intéressant.

© Codage By FreeSpirit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Ven 14 Aoû - 10:08





Le bal de la
Saint-Valentin



Feat de maudits cupidons



Le Professeur Umber avait envie de hurler. Son mépris total pour les festivités lui en avait fait presque oublié sa méfiance. Elle aurait dû se douter qu'un imbécile allait leur jouer un mauvais tour. Ils étaient tous dans de beaux draps ! L'euphorie était collective. C'était totalement infecte, mais elle n'arrivait pas à s'arrêter de sourire.

Faisant par de la mauvaise blague à son cavalier improvisé, Marwin ne sembla nullement fâché. Il la serra étroitement près de son corps et lui caressa la naissance de sa nuque. De petits picotements traversèrent le corps de la jeune femme. Ce n'était pas de vaine….

Elle allait tuer l'énergumène qui leur avait fait ça ! Il brûlerait en Enfer pour cette humiliation. Tout en souriant, elle fulminait complètement. Les paroles du Professeur de Défense contre les Forces du Mal résonnèrent dans son esprit. Elle admettait volontiers qu'elle puisse faire ressortir en lui son plus mauvais côté, puisque lui-même avait cet effet sur elle. Décidément, ils étaient les deux-mêmes. Ensemble, ils étaient ignobles. Ensemble, ils étaient deux personnes qu'ils détestaient être et pourtant….

- «Je ne suis en rien ton remède… Je….Cette potion dans le punch semble avoir des effets plus dévastateurs sur toi…Tu… Te serais-tu attiré quelques ennuis ? »
lui demanda-t-elle en essayant de garder une quelconque contenance.

Son corps était complètement mou. Elle fondait littéralement dans ses bras. La valse lui faisait tourner la tête. Elle avait chaud, terriblement chaud. La dernière phrase de l'homme l'acheva. Elle aurait pu simplement succomber, comme son corps le lui demandait, mais elle se devait d'être tenace. Elle tenta de le repousser légèrement.

- «J'étouffe…. » lâcha-t-elle en enlevant son foutu masque de son visage.

Toujours proche de l'homme, Céleste commença à tourner sur elle-même pour observer l'assemblée. Le farceur était parmi eux, mais qui ? Elle les observa rapidement tous. Elle en reconnaissait certains, d'autres non.

Il y avait Austin Lancaster, l'héritière de Poufsouffle et Léhanorthd dans un coin. C'était faire preuve de trop de bassesse pour que l'un d'entre eux en soit l'auteur. Il y avait la reine Lilith et l'invité surprise, non cela ne pouvait décemment pas venir d'eux. Dash Lestrange était un farceur, mais «empoisonné» tous les participants demandait une très grande habilité et aucun scrupule. Pas très loin, il y avait Rey et un autre jeune qui discutaient. Le vert et argent la détestait autant que Marwin. La vengeance aurait pu être toute trouvée, mais à voir son état de tout à l'heure, cela ne pouvait pas être lui.





Thème par Maguitte2008

Revenir en haut Aller en bas
Marwin Leeroy
Professeur de Défense Contre les Forces du Mal
Professeur de Défense Contre les Forces du Mal
avatar

||Messages : 52
||Date d'inscription : 28/04/2015
||Emploi/loisirs : Professeur de Défense Contre les Forces du Mal
||Humeur : Drogué et amoureux

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Ven 14 Aoû - 17:22




Marius, Rey, Céleste, Daphné et Méria

Bal de la St Valentin






Le seul petit bémol dans cette danse si parfaite était Céleste, étonnamment. Elle ne pouvait s'empêcher de rester raisonnable, de trouver le coupable de cette grande farce. Mais qu'est-ce que cela pouvait faire après tout?

-Soit... Mais on guérit le mal par le mal. Et tu sais que nous sommes capables d'accomplir de grandes choses ensembles... Ne vois pas seulement la destruction... Pour bâtir du neuf, il faut détruire de l'ancien, ma chère...

Il divaguait totalement, mais contrairement à la professeur d'enchantement, il n'arrivait pas à garder une once de raison. Il était bien trop empoisonné et envoûté.

-Tu sais bien que je suis mon premier ennemi, ma chère... dit-il dans un rire alors qu'elle voyait le mal partout. Mais je puis t'assurer que je ne suis pas encore assez fou pour m'être moi-même attaqué...

Ce serait d'ailleurs le dindon de la farce. Le professeur de DCFM, fou, s'attaque lui-même. Quoique. Cela s'était déjà vu avec un certain Lockart, du temps d'Harry Potter, disait-on.

La serpentarde était bien trop occupée à regarder ailleurs, et avait même retiré son masque, ce qui plaisait et déplaisait à la fois à Marwin. Il la voulait toute attentive à lui, et elle se libérait de ce masque pour se révéler devant lui... Charmante attention.

-Mon colibri... Je ne pense pas que nous puissions changer quoique ce soit maintenant. Nous pouvons choisir d'assumer encore toute la soirée ce désir grandissant en dansant sensuellement... Ou l'assouvir dans un endroit plus approprié.

Il rêvait de pouvoir conquérir à nouveau la jeune femme, de la faire sienne, et quoi de mieux pour cela, que profiter de cette situation? Après tout, personne ne serait assez malintentionné pour leur faire du mal. Ce serait craindre des représailles bien trop cruelles. Aucun élève n'oserait. Les professeurs? Quel intérêt? C'était un mystère qui devrait attendre. Encore fallait-il convaincre Céleste




_________________
Multi sunt vocavi, pauci vero electi




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daphné Herrera
Élève de deuxième année à Serdaigle
Élève de deuxième année à Serdaigle
avatar

||Messages : 25
||Date d'inscription : 18/08/2014
||Age : 20
||Localisation : Dans la tour des Serdaigle.
||Emploi/loisirs : Étudiante.
||Humeur : Mélancolique.

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Sam 15 Aoû - 1:10


Daphné Herrera.


"Le bal de la St-Valentin."






Daphné qui avait encore du Punch dans son verre en but une nouvelle gorgée alors que Marius voyant la blessure de Rey et ayant sa baguette sur lui soigna le Serpentard. La Serdaigle n'était pas étonnait que son camarade connaissent des sortilèges de soins, il connaissait beaucoup de chose, parfois même trop se disait-elle.

_Je vous attends, en même temps je ne risque pas de m'envoler, dit-elle aux deux autres alors qu'ils s'excusaient et qu'il s'éloignait légèrement, apparemment c'était avec Marius que Rey avait quelques petites affaires à règle.

La jeune fille termina son verre et avait maintenant le sourire au lèvres, elle n'était pas encore sur la piste de danse mais elle trouvait quand même que cette soirée était géniale. Elle ne trouvait pour le moment rien à y redire.

Observant les autres groupe alentour elle vit leur professeur de potion avec un cavalier des plus inattendue... En fait c'était une personne que personne ne semblait connaittre et elle ne faisait pas exception à la règle.

La plupart des autres étaient en couple, même leur professeur de Duel était en grandes discutions avec un homme là encore inconnue de Daphné... Leurs professeurs féminines avaient-elles toutes invité un inconnu? Ah euh... Non, Mademoiselle Umber danser elle avec Monsieur Leeroy.

Une seule personne lui semblait seule c'était l'Héritière de Gryffondor, Daphné se serait bien levé pour aller la voir et lui tenir un petit peu compagnie, mais c'est ce moment que choisir Rey et Marius pour revenir vers elle. Ils devaient avoir finit de faire ce qu'ils avaient à faire. Maintenant Rey allait peut-être la faire danser comme promis, ou pas d'ailleurs.

_J'aime beaucoup "The Dark Temptation", même si habituellement ce n'est pas sur ce genre de chanson que j'ai l'habitude de danser. Et vous? vous en pensez quoi de ce groupe? Je trous qu'Elisabelle chante vraiment super bien.

Qui a Poudlard ne connaissait pas ce groupe? Que ce soit en temps que groupe de musique ou de trio de seconde année de Gryffondor inséparable d'ailleurs. Et puis pour dire vrai l'Espagnol avait un petit faible pour David, elle le trouvait vraiment trop craquant, plus que Jay ou Cyrus d'ailleurs, pourtant les deux autres avaient également leurs fans. Mais comme lui disait souvent sa mère autrement, les gouts et le couleurs de chacun ça ne se discute pas.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rey Greengrass
Élève de quatrième année à Serpentard - Meilleur ami de l'Héritier de Serpentard.
Élève de quatrième année à Serpentard - Meilleur ami de l'Héritier de Serpentard.
avatar

||Messages : 126
||Date d'inscription : 20/11/2014
||Localisation : Avec Austin sans doute.
||Emploi/loisirs : Élève de Serpentard.
||Humeur : Frivole.

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Sam 15 Aoû - 1:23




Feat Marius, Céleste & compagnie.

Le bal de la St-Valentin.



Une fois leurs affaires réglées, Marius lui dit qu'ils ne devraient pas faire attendre Daphné, ajoutant qu'il n'était pas un rustre. Rey eut un léger sourire, non, effectivement il ne l'était pas... Enfin cela dépendait tout de même mais pour ce soir il ne voulait pas l'être en tous cas, il voulait simplement passer une bonne soirée.

_J'espère ne pas l'être effectivement, même si d'après certain je le suis, mais comme on dit, on ne peut pas plaire à tout le monde malheureusement, ou heureusement en fait, sinon la vie serait d'un ennuie mortel. Bon allons-y elle va finir par se demander ce que l'on fait.

Prenant les devant Rey retourna auprès de Daphné, celle-ci avait finit son verre de Punch, d'ailleurs lui aussi l'avait finit plus tôt. Bien, la soirée était plutôt avancée, bien qu'il ne doit pas tard. Jetant un coup d’œil vers la piste de danse il vit que les deux professeurs avaient enfin fini de danser. Parfait, voilà le moment idéal.

_Ne bouge pas Daphné je revient, je vais voir avec notre chère chanteuse que tu aime tant s'il est possible qu'ils interprètent un morceau pour la danse que je t'avais promis, je pense que tu ne devrais pas être déçue.

Rey abandonna une nouvelle fois la Serdaigle pour aller prêt de l'estrade et fit signe à Elisabelle, le groupe finit le morceau qu'il avait commencé puis la Gryffondor alla rejoindre le Serpentard, ils discutèrent quelque secondes, Rey lui disait le morceau qu'il voulait qu'ils interprètent ainsi que le fait qu'elle attendre qu'ils se soit placé avec Daphné sur la piste pour qu'ils le commencent.

Rey retourna ensuite prêt des deux Serdaige et Rey tendit sa mains à la jeune fille qui déposa la sienne dessus, maintenant que le morceau avait été commandé, il n'était plus tant de faire machine arrière. Rey n'espérait qu'une chose, que tout cela ne tombe pas à plat et aussi que Marius n'en profite pas pour s'en aller.

_Nous ne devrions pas en avoir pour longtemps Marius, si cela ne te dérange pas ne nous attendre un peu. Nous pourrons discuter un peu plus après. Daphné si tu veux bien nous y allons maintenant et surtout tu me laisse mener la danse, mais n’hésite pas à improviser vu que nous n'avons pas vraiment eut le temps de répéter.

Rey pour aller se placer sur la piste passa délibérément juste devant leurs deux professeur et lança un regard qui voulait dire beaucoup à son professeur de Sortilèges. Puis il se plaça derrière Daphné alors que les première note de musique retentissaient. Rey avait vaguement expliqué une chorégraphie à sa camarade et il savait que ça lui suffirait largement, elle était assez bonne danseuse, pour savoir quoi faire et quant le faire. La danse commença alors vraiment, et Rey faisait tourner sa cavalière, la faisait se cambrer en arrière, ils virevoltèrent sur la piste, allant d'un bout à l'autre comme s'ils avaient toujours eut l'habitude de danser ensemble. Rey avait choisit cette danse pour son côté un peu provoquant, c'était en tout cas l'effet qu'il voulait lui donner et vu la proximité qu'il avait avec sa cavalière qui ne semblait pas s'en offusquer c'était réussit. Rey faisait des sourire à Daphné et des regard qui accentuèrent encore l'effet de leur danse, mais Rey observait tout de même du coin de l’œil les réactions d'une certaine professeur de Sortilèges.

Il y eu vers la fin un portait puis la danse ainsi que la musique prit fin sur la derrière figure de Rey et Daphné. Le jeune homme entendit des applaudissements dans l'assistance, apparemment il avait réussit son coup.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marius Prince
Élève de cinquième année à Serdaigle
Élève de cinquième année à Serdaigle
avatar

||Messages : 33
||Date d'inscription : 04/04/2015
||Age : 23
||Localisation : Manoir Prince ou Poudlard
||Emploi/loisirs : Elève
||Humeur : Sérieux

MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Mar 18 Aoû - 21:23



Bal de la St Valentin


Feat: Rey, Céleste, Daphné, Marwin et Méria







Marius et Rey rejoignirent la jeune serdaigle alors que Severus et son hôte pensait encore à ce que le quatrième année avait dit.

**C'est d'une banalité... croit-il pouvoir t'impressionner avec des soit disant traits d'esprit?**

*Sev... Il n'a pas totalement tort, ça serait ennuyeux*

**Ou reposant, au choix** écourta le Serpentard. Pour une personne aussi misanthrope, ça serait vraiment la paix... Et Marius devait avouer que ça ne pourrait pas faire de mal, de temps en temps.

Ses deux camarades semblèrent se mettre d'accord pour aller danser, et le cinquième année les laissa faire, déjà hâtif de rentrer. Mais Rey ne voulait pas qu'il parte directement...

**Parce que tu vas l'écouter? Franchement...**

*Eh bien... Je... Je ne vois pas pourquoi je resterai, en effet... Mais pourquoi partir? Qu'ai-je donc de plus à faire de toute manière?*

Severus ronchonna pour la forme. De toute façon, Marius semblait trop avide de passer encore du temps avec le serpentard.

Apparemment, ce dernier semblait occupé à retenir l'attention de leur professeur de sortilèges qui cessait tout juste de danser. Greengrass entama une danse endiablée avec Daphné, comme s'il voulait à tout prix se faire remarquer... Et c'était apparemment réussi.

**Pathétique. Jaloux d'une femme, il tente de la rendre jalouse à son tour**

Le serdaigle ne dit rien, pinçant les lèvres. C'était en effet pitoyable et très immature. Et en plus de ça, ça marchait. Mais sur lui. Il n'était certainement pas jaloux de Daphné ou de Miss Umber, non. Mais plutôt de l'acharnement que Rey semblait mettre pour conquérir la dernière.

**Quel prince charmant, n'est-ce pas, Marius?**

Le jeune hôte se sentait un peu déçu en effet. C'était un homme rustre, que le Greengrass junior. Manipulant chacun, comme si tout lui appartenait. Il ne se laisserait pas faire, certes non!





_________________
Aliud est celare, aliud tacere. Conscientia mille testes.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   Mer 19 Aoû - 20:36





Le bal de la
Saint-Valentin



Feat de maudits cupidons



Guérir le mal par le mal ? Le Professeur de Défense Contre les Forces du Mal n'avait pas tort, c'était souvent la meilleure solution. Bien que tout son corps lui dictait de céder à tous ses caprices et à toutes ses envies, une infime petite voix, dans son esprit, tentait de se faire entendre. Elle ne devait pas s'incliner, elle ne pouvait pas. Le contrôle était le plus important. Même si la lutte était perdue d'avance, elle se devait de combattre le «mal» qui la rongeait.

Ensemble, ils pouvaient être forts. Ensembles, ils seraient sans doute capables de conquérir le monde, mais à quel prix ? Elle ne lui répondit rien. Pour être honnête, elle n'avait plus d'excuse à lui balancer au visage. Elle ne savait plus rien.

La farce les mettant tous dans une position délicate, elle lui demanda si, par le plus grand des hasards, il ne s'était pas attiré des ennuis et qu'une personne mal intentionnée aurait décidé de se venger. La réponse de l'homme ne l'étonna guère.

- «Nous sommes tous nos plus grands ennemis, c'est vrai... » lâcha-t-elle en tentant de garder une respiration calme.

Par la suite, elle s'arracha presque le masque du visage. Elle avait chaud. Elle était en colère. Elle en avait assez. Il fallait que tout ce chaos cesse. Céleste observa chaque visage, tentant de repérer quelque chose qui pourrait l'interpeller, mais Marwin décida qu'il méritait plus d'attention. Mon colibri.

- «Arrête de m'appeler ainsi… » répliqua-t-elle avec une certaine douceur.

Elle était à un doigt de dire oui.

Cependant, un spectacle l'interpella rapidement. Comment cela aurait-il pu être autrement ? Elle l'aurait parié. Monsieur Greengrass accompagné de sa cavalière s'avança sur la piste. Les deux jeunes gens passèrent à quelques mètres de leurs aînés. Le regard que le vert et argent lui lança voulait tout dire… Il la détestait et elle, elle avait une folle envie de lui sourire comme la grosse bécasse qu'elle était. Se mordant la langue, elle se retint de tout geste ou commentaire. Elle observa tout simplement le spectacle que les deux étudiants avaient préparés.

C'était beau, tape à l'œil et sensuel voire sexuel. Oui, c'était le terme adéquat. De la pure débauche sur la piste. C'était aussi exaltant que répugnant. Le visage de Céleste se referma peu à peu comme si les effets du punch amélioré s'étaient dissipés. Elle jeta un coup d'œil à Marwin. C'était de sa faute tout ça.

Rey Greengrass voulait lui faire payer son moment d'égarement avec le professeur dans les cachots et ça la touchait. C'était étrange. Désagréable sensation. Jalousie ? Agacement ? Quoi qu'il en soit, cela ne se passerait pas comme il l'avait décidé...

Une fois le spectacle terminé, le Professeur Umber commença à applaudir en ne quittant pas le Serpentard des yeux. Un applaudissement sec, comme pour dire «bravo, tu es satisfait de ton petit jeu ? Tu le regretteras»

- «Monsieur Greengrass et qui que vous soyez sous ce masque….Je retire à chacun dix points pour indécence. Nous sommes dans une école pas dans un cabaret…. » dit-elle froidement.

Oui, les effets de la potion étaient totalement dissipés. 



Thème par Maguitte2008



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le bal de la St-Valentin. [Marius, Rey, Céleste, Daphné, Marwin & Méria]
» Roubaix Lille Métropole by Marius. Stats please. Cherche rouleur ayant plus de 73
» Ne frappe surtout pas le visage, c'est trop visible ! [Valentin]
» Pour la St Valentin...Elle l'a quitté !!!
» Un message d'amour pour la Saint Valentin...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destins Magiques :: Poudlard: l'école de Magie. :: Rez-de-chaussée. :: Grande Salle.-
Sauter vers: