Venez étudiez à l'école de magie: Poudlard, nous sommes plusieurs années après la mort de Voldemort mais il semblerait qu'une nouvelle menace plane sur la célèbre école de magie! Venez lever le voile de ce nouveau mystère!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une fleur vénéneuse [Les Cachots]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léhanorthd Peverell
Élève de cinquième année à Serdaigle
Élève de cinquième année à Serdaigle
avatar

||Messages : 78
||Date d'inscription : 04/04/2015
||Localisation : Poudlard
||Emploi/loisirs : Elève
||Humeur : Gênée et furieuse

MessageSujet: Une fleur vénéneuse [Les Cachots]   Lun 22 Juin - 21:48






Une fleur vénéneuse.


Feat: Austin





Léhanorthd sortait tout juste du cours de Potions avec Marius qui avait accepté sa récente proposition. Elle était si excitée qu'elle n'arrivait pas encore à y croire. Elle le retint par la main alors qu'il se dirigeait vers le premier étage, le coinçant alors dans le couloir vide menant à la salle commune des verts et argents.

-Marius je... je voulais te remercier pour avoir accepté...

La Serdaigle n'arrivait pas à trouver ses mots et commença à rougir en observant son camarade. Se mordillant la lèvre, elle scruta ses yeux noirs, presque opaques et murmura d'un ton bas:

-Je sais que ça va paraître étrange, mais... j'ai besoin de le faire pour me sentir bien... ça doit être les phéromones de mon cousin qui me tournent la tête... tu sais, il s'amuse souvent à... enfin...

Elle se tut alors que le Serdaigle haussait un sourcil quelque peu intrigué, et se lança directement. Elle lui serra vivement la main, rouge comme une pivoine, et l'embrassa sur la joue. Sans doute les effluves de sa potions lui avait monté à la tête, puisque c'était une potion d'allégresse, et elle sourit d'un air gêné.

Son camarade sembla un peu choqué, mais réussit à lui répondre d'une voix claire qu'il était content de pouvoir lui rendre service, surtout parce que ça avait l'air d'être une expérience intéressante. Il s'en alla sans d'autre mot, laissa une Léhanorthd un peu gênée et encore confuse.

Elle le regarda s'en aller avec un sourire songeur, pensant qu'il y avait peut-être un fond de vérité aux propos de Rey Greengrass. Penser au Serpentard lui fit d'ailleurs penser à son amour d'enfance, Austin. Léha en rougit d'autant plus, secouant la tête.

-Enfantillages, murmura-t-elle, que des enfantillages qu'Austin et ces baisers...

La Serdaigle souffla un peu, se sentant légèrement coupable de dire cela. Austin n'était pas vraiment un enfantillage... Il avait été son premier amour... Mais elle n'avait jamais osé aller plus loin. Surtout pas alors qu'elle venait de commencer Poudlard, et qu'avoir une relation avec quelqu'un l'empêcherait de progresser dans ses études. Mais Léhanorthd regrettait de ne pas avoir plus souvent Austin, et leur complicité lui manquait.








_________________
Omnes vulnerant, postuma necat.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austin E. Lancaster
Élève de quatrième année à Serpentard - Héritier se Salazar Serpentard
Élève de quatrième année à Serpentard - Héritier se Salazar Serpentard
avatar

||Messages : 310
||Date d'inscription : 11/11/2014
||Localisation : En exploration

MessageSujet: Re: Une fleur vénéneuse [Les Cachots]   Ven 10 Juil - 22:51

Une fleur vénéneuse
Ft.Léhanorthd
Attablé dans un coin de la bibliothèque, Austin avait le nez dans un dictionnaire de Runes et commençait franchement à fatiguer. Sérieusement, mais pourquoi, pourquoi par Merlin avait-il fallu qu’il se lance dans ce cours ? Alors d’accord, c’était plutôt intéressant de pouvoir lire ces textes, mais ces traductions ennuyeuses dont le prof les noyait finissait toujours par lui donner mal au crâne. Abandonnant sa plume, il se laissa aller contre le dossier de sa chaise et se passa la main dans les cheveux en exorbitant les yeux. Croisant le regard d’une autre suppliciée à l’autre bout de la table, le Serpentard adressa une mimique désespérée à sa camarade de maison qui lui retourna le même air. Ils faisaient une belle paire…n’y tenant plus, le quatrième année traduisit à la va-vite les dernières lignes et glissa le parchemin entre les pages du dico, sa plume y trouva elle aussi refuge sans grand ménagement. Alors qu’il refermait l’immense bouquin avec un peu trop d’entrain quelques têtes se tournèrent vers lui, mais il n’y prêta aucune attention. Se redressant, il resserra sa cravate aux couleurs de sa maison et attrapa son livre avant de replacer la chaise contre le bureau. Longeant les tables de lectures, il avisa le regard sceptique de sa camarade de cours et lui retourna un clin d’œil tout en lui faisant comprendre d’un signe qu’ils pourraient comparer leur devoir plus tard. Affaires sous le bras, Austin quitta donc la bibliothèque pour s’enfoncer dans les entrailles du château.
Ayant dévalé les dernières marches, le vert & argent s’engagea dans les tortueux couloirs des sous-sols, des images de runes lui dansant encore dans la tête. Il approchait de sa salle commune lorsque s’apprêtant à passer l’angle d’un couloir, son regard se posa sur un étrange couple à l’autre bout du corridor. Léhanorthd lui tournait presque le dos, mais n’en fallait pas plus à notre héritier pour la reconnaître, et l’autre était… mais que faisait-elle avec Prince ? Fronçant légèrement les sourcils, il reprit sa route, mais se qu’il vit alors le figea un instant sur place. Attrapant la main de son condisciple, la jeune sorcière s’était penché vers lui et l’avait embrassé. Il n’avait pas un très bon angle de vu et il ne pouvait entendre ce que se disaient les deux élèves, mais l’on ne se penchait pas ainsi vers les autres pour jouer aux échecs magique. Le Serpentard tiqua immédiatement et une imperceptible grimace passa sur son visage. Il n’avait jamais supporté qu’un autre homme approche la jeune Pervell-Nott et encore moins de les voir se bécoter à quelques mètres de lui. N’essayant même pas d’être discret, le Serpentard suivit le cinquième année d’un regard peu engageant alors qu’il passait à côté de lui afin de probablement rejoindre le hall. Marius Prince, il ne savait pas ce type intéressé par la gent féminine, en tout cas, il s’était trompé de cible…
Il reprit son allure et se rapprocha doucement de sa supposé petite-cousine avec un visage fermé. « Les Serdaigles se cachent dans les cachots maintenant ? » Un reproche voilé que son côté légèrement possessif l’empêcha de ravaler ou d’en adoucir le ton. Les deux jeunes gens partageaient une amitié pleine de complicité aujourd’hui, mais le blondinet n’avait jamais oublié ce qu’ils avaient partagé enfants et inconsciemment, il avait parfois toujours tendance à la considérer comme sienne au détriment de toute logique.
code by Silver Lungs

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léhanorthd Peverell
Élève de cinquième année à Serdaigle
Élève de cinquième année à Serdaigle
avatar

||Messages : 78
||Date d'inscription : 04/04/2015
||Localisation : Poudlard
||Emploi/loisirs : Elève
||Humeur : Gênée et furieuse

MessageSujet: Re: Une fleur vénéneuse [Les Cachots]   Dim 12 Juil - 17:09






Une fleur vénéneuse.


Feat: Austin




Léhanorthd était encore toute confuse de ce qu'elle venait de faire, ne sachant pas trop si cela aurait de réelles répercussions contre elle ou pas. Elle ne voulait absolument pas que Marius rompe leur accord, malgré ce qu'il lui avait dit... Et pire, la Serdaigle avait espoir que le jeune partageait quelque peu l'affection qu'elle éprouvait à son égard. Evidemment, elle n'était pas amoureuse, et beaucoup de cet intérêt relevait d'une admiration pour ses capacités magiques. Elle ne pourrait d'ailleurs pas tomber amoureuse de quelqu'un qui ne serait pas puissant ou étonnant, puisque cela comptait trop pour sa rationalité, et sans doute d'ailleurs ne serait-elle jamais réellement amoureuse.

La jeune Serdaigle passa une main dans ses cheveux afin de défaire la natte qu'elle faisait toujours lorsqu'elle était en cours, surtout celui de potions et poussa un petit soupir. Elle avait fini cette journée de cours, n'avait eu guère de devoirs supplémentaires afin de s'occuper, et était extrêmement perdue. Il lui arrivait rarement de s'emporter ainsi... et elle ne pouvait s'empêcher de comparer Marius à son amour d'enfance.

Malgré ce qu'elle pouvait ressentir, elle devait enfermer tout cela et reste détachée. L'amour n'était jamais utile dans la recherche du savoir, et faisait bien trop tourner la tête à son goût.

Elle fouilla dans son sac afin de chercher sa baguette qu'elle avait rangé à la va-vite pour suivre le rythme de Marius, et sursauta quand elle sentit une présence. Léhanorthd reconnu aussitôt la voix d'Austin, et se retourna vivement pour lui faire face, les joues un peu colorées.

-Pardon? De quoi veux-tu parler? dit-elle, surprise de le voir là, nous sortons tout juste de cours de potions...

Effectivement, quelques élèves retardataires s'engouffrèrent dans le couloir et les regardèrent avec curiosité en passant devant eux.

La cinquième année se sentait affreusement gênée de la présence du Serpentard, d'une part à cause ce qu'elle venait de faire, et d'autre part en raison de l'attitude presque froide qu'il arborait avec elle. Son ton avait été presque sec, teinté de reproche qu'elle n'arrivait pas à identifier.

-Tu es sûr que tout va bien, Austin?

Léhanorthd le regarda dans les yeux, rougissant alors qu'elle retrouvait le visage de son premier amour, et tous les souvenirs qui y étaient associés. La potion d'allégresse devrait vraiment lui monter à la tête pour qu'elle agisse d'une manière aussi peu digne de sa froideur habituelle. Mais surtout, elle se sentait presque prise en pleine faute; et c'était ça, qui la dérangeait le plus.








_________________
Omnes vulnerant, postuma necat.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austin E. Lancaster
Élève de quatrième année à Serpentard - Héritier se Salazar Serpentard
Élève de quatrième année à Serpentard - Héritier se Salazar Serpentard
avatar

||Messages : 310
||Date d'inscription : 11/11/2014
||Localisation : En exploration

MessageSujet: Re: Une fleur vénéneuse [Les Cachots]   Ven 17 Juil - 3:18

Une fleur vénéneuse
Ft.Léhanorthd
Austin n’était pas du genre à tomber amoureux, ni même à croire en l’amour en fait. S’il avait eu pas mal d’aventures, même s’il était bien loin d’atteindre le niveau de Rey, ses histoires de cœur ne duraient jamais bien longtemps, le temps de se rendre compte que la fille, comme beaucoup de monde, l’ennuyait et l’histoire prenait fin. A vrai dire, il doutait même de trouver un jour quelqu’un qui puisse lui faire ressentir quelque chose. Et puis à quoi bon tomber amoureux de tout façon, cela ne ferait que gêner ses plans. Ce que le blondinet aimait c’était le pouvoir et le respect, pas besoin de sentiment superflu pour cela et encore moins de ceux qui risqueraient de l’éloigner de ses buts. Un brin d’égocentrisme se mêlait aussi à l’équation. Il avait toujours porté un point d’honneur à montrer une parfaite maîtrise de soi et l’on sait tous que pour garder la tête froide, il valait mieux éviter de trop laisser parler ses sentiments. Il avait beau ne pas le porter dans son cœur, mais en cela, il ressemblait beaucoup à son oncle il fallait l’avouer, un trait de famille sans doute. William Lancaster avait beaucoup de défauts à ses yeux, mais il devait lui reconnaître un parcours de vie parfait et le jeune homme partageait son penchant pour l’ambition et la grandeur. Dans son esprit et surtout depuis qu’il avait pris connaissance de ses origines, il savait ou sentait qu’il ne pourrait certain jamais partager des sentiments aussi fort avec quelqu’un. Ce n’était jamais arrivé, et cela ne risquait plus d’arriver.
Ah le pouvoir de l’auto-persuasion…
Léhanorthd lui faisait face et son cerveau faisait semble-t-il tout pour occulter ce que avait pu se passer entre eux. Elle avait été la première de qui il se soit jamais senti proche, la seule même, mais il s’était toujours interdit ne serait-ce que d’imaginer comparer cela à de l’amour. Pourquoi ? Il ne le savait pas et au fond il ne voulait pas le savoir. Elle avait été et ne serait probablement jamais plus, alors à quoi bon. Et pourtant, inconsciemment, il était là à faire son gamin boudeur parce qu’elle semblait vivre sa vie et faire mumuse avec Marius.
En l’entendant, la Serdaigle avait vivement relevé la tête et dardait maintenant ses yeux noisette sur lui. Etrangement, son regard eux pour effet d’adoucir un peu les traits du quatrième année. Mais qu’est-ce qu’il foutait ? Devant l’air troublé de son vis-à-vis et n’accordant qu’un pâle intérêt aux quelques élèves qui les contournaient, il grommela vaguement et détourna les yeux un instant en s’ébouriffant les cheveux de la main. « Laisse. L’Etude de Runes semble influer sur mon humeur. » Reprenant une expression plus cordial, il garda tout de même une attitude un peu distante qui n’avait pas lieu d’être entre eux. Il n’arrivait pas tout à fait à se sortir de la tête ce qu’il venait de voir et reportant son regard sur la jeune fille, il lâcha quelques mots sans réussir à s’en empêcher. « Je ne te savais pas aussi proche de Prince. Un garçon talentueux à ce qui se dit. » Wouah…ce vague compliment à l’égard 5ème année avait faillit lui tirer une grimace. Il ne savait pas grand chose de ce type taciturne et discret. L’idée de toucher deux mots à son sujet à Rey lui traversa fugacement l’esprit, mais il l’écarta bien vite. Qu’est-ce qu’il en avait à fiche sérieusement ?
code by Silver Lungs

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léhanorthd Peverell
Élève de cinquième année à Serdaigle
Élève de cinquième année à Serdaigle
avatar

||Messages : 78
||Date d'inscription : 04/04/2015
||Localisation : Poudlard
||Emploi/loisirs : Elève
||Humeur : Gênée et furieuse

MessageSujet: Re: Une fleur vénéneuse [Les Cachots]   Ven 17 Juil - 13:18






Une fleur vénéneuse.


Feat: Austin



Léhanorthd scruta le visage d'Austin qui semblait en pleine réflexion, les traits durs et tirés, comme s'il avait quelque chose à lui reprocher. Heureusement, il finit par s'adoucir légèrement, prétextant quelques soucis avec les runes. Elle ne put s'empêcher de fixer les cheveux d'Austin tandis qu'il les malmenait de la main, ayant presque envie de le faire à son tour, comme lorsqu'ils étaient plus jeunes.

-Je ne sais pas, je n'étudie pas les runes... Mon père m'a appris quelques fondements, comme tous les sorciers, mais rien de plus.

Pourtant, le Serpentard gardait une attitude un peu distante, ce qui n'était pas du tout rassurant selon la jeune fille. Ils avaient su rester complices avec le temps, s'envoyant des piques, et ignorant soigneusement leur histoire commune. Le ton restait froid quand il fit une remarque sur Marius, et Léhanorthd ne put s'empêcher de rougir. Foutue potion d'allégresse.

-Je... Oui. Il est fascinant et très talentueux... Il me bat souvent en cours... Et... il... enfin... on est juste dans la même maison... Ce qui est un plus, sachant qu'il ne parle à personne ou presque. Donc, du point de vue de sa misanthropie, on peut dire qu'on est assez proche...

Ce qui n'était pas tout à fait faux. Marius refusait que les gens l'approchent, comme s'il leur envoyait des ondes pour ce faire. Et pourtant, Léhanorthd avait réussi au fur et à mesure, et elle avait même pu obtenir un marché avec lui, et ce satané Rey.

-En tout cas, c'est sûr que ce n'est pas le genre de garçon à aller au bal de la St Valentin... Alors bon. J'y vais toute seule, vu que c'est l'anniversaire d'Isaac, il serait furieux si je n'y allais pas...

La Serdaigle se laissait emporter par sa passion pour son camarade, ignorant qu'elle ne cessait de parler de lui et de dévoiler le peu d'affection qu'elle avait.

-Mais on doit se trouver pour travailler sur les potions... Il faut dire qu'il est vraiment en génie en ce domaine... dit-elle d'un ton admiratif

Elle en avait des étoiles dans les yeux. Marius Prince était sans aucun doute le meilleur potionniste de leur génération, depuis au moins la mort de Severus Snape. Rien que de penser qu'elle pourrait étudier à ses côtés... C'était un ravissement. Léhanorthd n'avait d'ailleurs pas conscience que sa fascination pour les capacités magiques du Serdaigle pouvait être interprétée d'une toute autre manière par Austin. Une chose était sûre, elle n'était vraiment pas dans son état normal.





_________________
Omnes vulnerant, postuma necat.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austin E. Lancaster
Élève de quatrième année à Serpentard - Héritier se Salazar Serpentard
Élève de quatrième année à Serpentard - Héritier se Salazar Serpentard
avatar

||Messages : 310
||Date d'inscription : 11/11/2014
||Localisation : En exploration

MessageSujet: Re: Une fleur vénéneuse [Les Cachots]   Dim 19 Juil - 1:02

Une fleur vénéneuse
Ft.Léhanorthd
Ok. Marius Prince venait de trouver une place d’honneur au sommet de sa liste noire, talonnant de près l’insupportable Zoé qui squattait la première place depuis des lustres. Léhanorthd n’en finissait plus, à croire que leur langue manquait de superlatifs pour décrire son camarade de maison. Elle semblait sous le charme, et cela ne plaisait pas du tout au Serpentard. Il avait toujours eu du mal à supporter les hommes de son amie, mais là c’était différent, jamais elle n’avait semblé subjugué à ce point par quelqu’un. La belle brune était une jeune femme d’une intelligence rare, forte et pleine de ressources, il refusait de la voir dans les bras d’un homme qui ne la mériterait pas et à ses yeux, ce Serdaigle n’avait pas l’envergure nécessaire. Idée très peu objective avouons le, mais il était tout résolu à détester le 5ème année. Encore un éloge et il serait forcé de bâillonner la jeune fille. Mais celle-ci semblait vouloir aborder tous les sujets qui fâches, et elle enchaina avec une réplique sur le bal qui allait avoir lieu pour la Saint-Valentin. Oh Merlin, c’était déjà cette époque de l’année ? Ce bal était toujours vécu comme une véritable épreuve par le vert & argent. Ce n’était pas temps ce qu’il représentait ni la soirée en elle-même, mais les atours insoutenable dont la fête paraît le château. Franchement, y avait-il réellement quelqu’un qui puisse aimer ces débordements écoeurant de rose et être poursuivit tout la journée par des cupidons ensorcelés ? En tout cas ce n’était pas son cas.
Son agacement intérieur ne fit que croitre lorsqu’elle laissa entendre qu’elle aurait aimé aller au bal en sa compagnie. Ne laissant rien paraître, ou du moins, le moins possible, il adressa à sa camarade un vague sourire. Elle enchaina rapidement sur le talent supposé de Marius pour l’art des potions et s’en fut trop pour le Serpentard. Retenant bien mal un soupire d’agacement, il acquiesça en enfouissant les mains dans ses poches. « Je crois avoir compris. Un garçon parfait semble-t-il. » Esquissant un nouveau sourire qui sonnait affreusement faux, il détourna le regard pour tenter de reprendre contenance. Voyant alors arrivé un nouveau groupe d’élèves, le blondinet attrapa la main de la jeune fille et la tira gentiment vers le mur pour laisser passer les bruyants dernière année de sa maison. Leur adressant un petit salut, il ne lâcha Léhanorthd qu’une fois ceux-ci passer et posa à nouveau ses yeux sur elle. Ecoute, Rey ayant une cavalière, je vais au bal avec un petit groupe de cœur en peine. Si tu veux te joindre à nous, tu es la bienvenue. » Il était bien décidé à mettre un terme au sujet Prince et à se le sortir de la tête. Arborant cette fois un sourire plus vrai, il plongea son regard dans celui de la Serdaigle. « Ca me ferait plaisir de passer un peu de temps en ta compagnie. Ca fait longtemps que l’on n’a pas eu l’occasion de se voir. » En effet, occupé par leurs études respectives et des maisons différentes, les opportunité de passer quelques instants ensemble étaient quelque peu limité. Autant profiter de ce fichu bal pour palier à cela.
code by Silver Lungs

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léhanorthd Peverell
Élève de cinquième année à Serdaigle
Élève de cinquième année à Serdaigle
avatar

||Messages : 78
||Date d'inscription : 04/04/2015
||Localisation : Poudlard
||Emploi/loisirs : Elève
||Humeur : Gênée et furieuse

MessageSujet: Re: Une fleur vénéneuse [Les Cachots]   Dim 19 Juil - 1:28






Une fleur vénéneuse.


Feat: Austin



Léhanorthd ne tarissait plus d'éloge à propos de son camarade de maisonnée. Au sourire un peu vague que son ami d'enfance lui lança, elle comprit qu'elle s'était beaucoup trop épanchée, un peu comme sa mère, Ann, qui était une véritable pipelette. Elle eut le bon ton de cesser un peu ses louanges, mais fut assez interloquée par la réponse froide et venimeuse d'Austin.

-Eh bien... Il est intéressant au moins...

Mais elle n'eut pas le temps de terminer sa phrase que le Serpentard la tira un peu vivement contre le mur, tout en restant doux. Avec la potion d'allégresse et le petit faible qu'elle avait toujours eu pour lui, Léhanorthd rougit de cette réaction un peu excessive.

Néanmoins, la proposition qui suivit lui plut à moitié. Est-ce qu'il avait pitié d'elle ou bien voulait-il réellement la voir pendant ce bal? La Serdaigle lutta contre les effets de la potion d'allégresse, et protesta un peu:

-De toute façon, je suis obligée d'y aller pour Isaac, alors, pourquoi pas. Et puis, pas besoin d'avoir pitié de moi, Austin, je suis une grande fille...

Elle avait son orgueil tout de même, et n'entendait pas se faire traiter de cette façon un peu rustre. Mais quand le quatrième année lui sourit d'une manière bien plus sincère que jusqu'alors, lui avouant clairement qu'elle lui manquait, elle se sentit à nouveau perdue et confuse.

-Je... Désolée... J'avoue qu'on ne se voit plus vraiment depuis...

Elle rougit avant de continuer.

-Depuis avant Poudlard. C'est bon pour le bal... Puis, on fera en sorte de se voir après si tu veux. Je suis sûre que tu seras très prisé pour ce bal, donc bon...

Léhanorthd se sentait totalement stupide, partagée par des sentiments beaucoup trop exacerbés par rapport à d'habitude. Apparemment, la potion d'allégresse avait des effets puissants sur elle, il faudrait qu'elle prépare un antidote.

-En revanche, je vais devoir te laisser, j'ai un autre cours dans un peu moins d'une heure maintenant, et je dois passer au dortoir récupérer un livre.

La cinquième année lui sourit chaleureusement, un peu pressée de s'échapper de cette rencontre à tout le moins... Dangereuse. Mais ce dont elle ne se doutait pas, c'est que la jalousie était chez Austin une fleur bien vénéneuse...






_________________
Omnes vulnerant, postuma necat.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une fleur vénéneuse [Les Cachots]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une fleur vénéneuse [Les Cachots]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reflexion sur la saga Michelet Casimir - Jean Saint-Fleur
» 2 éme entraînement de Nuage de la mort et de fleur enflammée finished
» FLEUR canichette croisée abricot 6 ans (89) Yonne
» Fleur d'Aphélandra du Clan du Vent
» Promenade dangereuse(PV fleur enflamée)FINIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destins Magiques :: Archives. :: Poudlard.-
Sauter vers: