Venez étudiez à l'école de magie: Poudlard, nous sommes plusieurs années après la mort de Voldemort mais il semblerait qu'une nouvelle menace plane sur la célèbre école de magie! Venez lever le voile de ce nouveau mystère!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Méria Flint
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle & Commandant d'une brigade d'Aurors
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle  & Commandant d'une brigade d'Aurors
avatar

||Messages : 77
||Date d'inscription : 10/12/2009
||Age : 36
||Localisation : La salle de Duel à Poudlard
||Emploi/loisirs : Professeur de Duel & Commendant des Aurors
||Humeur : Surement un peu folle

MessageSujet: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Dim 30 Nov - 15:41


Deux folles profs à Poudlard
ça donne... Ça.


Méria n'est pas une personne qui est du genre à rester sans rien faire bien longtemps. En fait elle déteste l'inaction, c'est bien pour ça qu'elle est devenue Auror. Du coup le matin et elle est toujours l'une des premières du château à être hors de son lit. A cinq heure tapante elle ouvre les yeux et elle commence la journée par une série d'étirement ainsi que des abdos et des pompes pour garder la forme. Ensuite elle prends une bonne douche et elle s'habille. Maintenant vous devez la connaitre et donc vous savez qu'elle a une façon de s'habiller assez spéciale: pantalon en cuit noir près du corps, bottes montant lui arrivant au dessus des genoux, chemise en lin blanche avec un corset en cuir noire sertit de boucles en cuivre et de boutons d'acier. elle porte également une petite veste rouge sombre et à sa ceinture en plus de sa baguette se trouve une épée. C'est ainsi apprêtée qu'elle va prendre son petit déjeuné vers sept heure de matin.

Il y a très peu de professeurs et encore moins d'élèves à cette heure là dans la grande salle ce qui convient parfaitement à la directrice de Serdaigle qui lit tranquillement la Gazette du Sorcier accompagner d'une bonne tasse de thé. En effet Méria boit du thé car elle n'aime pas le gout trop amer du café, sauf s'il est arrosé de rhum. En ce moment les nouvelles dans la Gazette ne sont pas particulièrement réjouissante. En effet beaucoup de meurtres et aucun indice sur l'auteur de ses meurtres, parfois ça démange la jeune femme d'aller faire un saut dans le bureau des Aurors pour tirer les oreilles de ses hommes qui n'avancent pas dans leur travail. Il suffit qu'elle ne soit plus sur place pour que plus rien n'avance ou quoi?

Vers huit heure elle quitte la grande salle et part faire un tour dehors, comme nous somme maintenant en plein mois d’octobre le froid commence à se faire sentir le matin mais le soleil percent encore dans la journée donc la température va augmenter un peu dans quelques temps. Alors qu'elle réfléchit à se qu'elle va bien pouvoir faire de cette journée de repos Méria à soudain une idée qui germe dans son esprit, et comme souvent avec elle c'est une idée complétement insensée. A défaut d'aller faire un tour en pleine mer sur "La reine des tempêtes" son bateau, Méria à un autre genre d'expédition en tête.

retournant au château elle se poste dans la hall et attend l'arrivée de sa meilleure amie: Lilith. Elle préfère ça plutôt que de débarquer dans sa chambre, l'autre furie risquerait de lui sauter à la gorge pour l’étriper, si par malheur elle venait à la réveiller.

© Codage By FreeSpirit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Dim 7 Déc - 19:33



Deux folles profs à Poudlard...

Méria Flint



Le soleil se levait à peine quand Lilith décida de sortir de son lit. Elle avait fort à faire ce matin et elle avait un rendez-vous. Elle s'étira bruyamment avant de se lever. Elle s'approcha de son miroir et fit une drôle de tête, il risquait d'y avoir un peu de boulot. Elle se dirigea vers sa salle de bain et prit une bonne douche puis bien enveloppée dans une serviette elle retourna devant son miroir. Elle attrapa sa baguette magique et lança un sort à sa brosse à cheveux qui entreprit de les lui démêler. Elle ne sortait jamais de sa chambre sans être parfaitement maquillée et coiffée, sauf bien sûr urgence et cas exceptionnels. Elle entendit toquer à une petite porte située dans un coin de ses appartements. Un elfe de maison entra, la salua et posa son petit déjeuner sur une petite table près de la fenêtre. Même si la semaine elle prenait ses petits déjeuner en compagnie de ses collègues dans la salle commune, le week-end elle aimait bien les prendre tranquillement dans ses appartements. L'elfe de maison sorti après avoir déposé le plateau. Lilith continua à jouer de la baguette pour se maquiller, elle aimait beaucoup mettre en valeur ses yeux bleus. Après s'être démêlée les cheveux, elle lança un sort pour se les faire boucler, puis un autre pour leur donner une légère teinte violette foncée. Elle changeait souvent de tête, elle adorait ça. Quand elle eut terminé, elle se dirigea vers la table pour prendre son petit déjeuner. Elle buvait du café noir avec quelques biscottes.

Elle finit son petit déjeuner puis se dirigea vers son armoire. Elle savait qu'elle devait se rendre à un rendez-vous avec Méria, mais elle ne voulait pas manquer d'être coquette pour autant. Elle choisit donc de mettre une robe violette avec un tissu assez léger. Elle mit un serre taille noir pour que sa robe se tienne bien prêt de son corps. Et aussi il fallait l'avouer pour mettre sa belle poitrine en valeur. Non pas qu'elle eu l'intention de draguer Méria, mais on ne savait jamais, on pouvait toujours croiser un bel homme à Poudlard. Elle reprit sa baguette et décida de se mettre du vernis aux ongles, elle en mit un bien rouge et brillant. Tant pis s'il s'écaillait, un petit coup de baguette et il n'y paraîtrait plus. Elle se mit aussi du rouge à lèvre bien pourpre. Elle s'accrocha deux boucles d'oreilles en argent qui formaient deux losanges qui pendaient délicatement sur son cou. Elle prit soin de s'attacher une belle cape aux couleurs de sa robe autour des épaules. Elle mit à ses pieds de belles bottines noires en peau de dragon. La voilà parée pour aller à son rendez-vous. Elle vérifia qu'elle n'avait rien oublié, prit une petite sacoche dans laquelle elle rangea quelques fioles et attacha sa baguette à sa taille dans un petit étui en velours violet.

Elle regarda l'heure, elle était parfaitement dans les temps. Elle sortit donc de ses appartements en prenant soin de bien refermer à clé derrière elle. Elle aimait beaucoup ce genre de petites excursions avec Méria. Elles s'étaient connues à Poudlard à l'arrivée de cette dernière en tant que professeur de duel. Elles s'étaient tout de suite plu, étant chacune dans sa catégorie, un peu spéciale. Les autres professeurs les prenaient pour des folles toutes les deux, ça ne les empêchait pas de les apprécier. Elle se dirigea donc d'un pas décidé vers le hall de l'école. Pour le moment très peu d'élèves étaient levés et encore moins trainaient dans les couloirs à cette heure-ci. Ils avaient tous un peu peur d'elle et elle aimait entretenir ce sentiment. Elle n'était pas là pour être gentille avec eux, mais pour leur apprendre l'art de faire des potions. Depuis qu'elle était sous directrice elle prenait encore plus à cœur son rôle. Cela ne l'empêchait pas pour autant de faire la folle quand elle en avait envie, mais elle essayait tout de même de se retenir. Elle aperçu Méria au loin qui l'attendait. Cela ne l'étonnait même pas que son amie soit là en premier. Elle lui fit des grand signes de la main et un grand sourire.

- Alors, prête à partir, comme toujours !




Revenir en haut Aller en bas
Méria Flint
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle & Commandant d'une brigade d'Aurors
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle  & Commandant d'une brigade d'Aurors
avatar

||Messages : 77
||Date d'inscription : 10/12/2009
||Age : 36
||Localisation : La salle de Duel à Poudlard
||Emploi/loisirs : Professeur de Duel & Commendant des Aurors
||Humeur : Surement un peu folle

MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Mer 10 Déc - 21:20


Deux folles profs à Poudlard
ça donne... Ça.


Méria n'était à Poudlard que depuis peu de temps mais se retrouver ici lui rappelait ses années d'études quant elle était élève à Serdaigle. Les souvenirs qu'elle avait du château étaient aussi bien bons que mauvais, mais en même temps elle avait toujours était un peu bizarre même quant elle était élève. Si on lui avait dit qu'un jour elle se retrouverait professeur elle ne l'aurait jamais cru, mais elle aurait eut tord vu qu'elle était bel et bien professeur. Bon il fallait dire aussi que c'était un peu un concours de circonstances qui l'avait conduite à revenir ici. Un concours de circonstance aider en plus de ça par son chef, le directeur du bureau des Aurors, ainsi qu'Arliss son oncle et mentor. Son patron lui avait intimé l'ordre de retourner à Poudlard en tan que professeur de Duel pour dans un premier temps apprendre aux élèves de Poudlard à savoir se défendre et se battre le cas échéant. Et pour dans un second temps tenter de savoir si l'Héritier de Salazar Serpentard était bel et bien élève à Poudlard, et si oui quels sont ses intentions? Elle devait bien avouer que pour le moment elle n'avait rien trouver sur l'Héritier de Serpentard, mais elle n'était pas la seule à faire choux blanc, car elle n'était pas la seule à le chercher. En effet, la jeune femme n'était pas sans savoir que les élèves de Serpentard, ou du moins une partie d'entre eux, étaient également à la recherche de l'Héritier plus des raisons aussi diverses que variées. La jeune femme faisait régulièrement des rapport à son chef sur ses découvertes, ou plutôt ses non découvertes, et celui-ci lui disait de continuer à ouvrir l’œil et de continuer à le tenir informé.

Mais Méria ne passer pas son temps uniquement à faire ses cours et à ouvrir l’œil en ce qui concerné l'Héritier de Serpentard, elle c'était également fait des amis à Poudlard, ou plutôt une amie, qui était rapidement devenue sa meilleure amie: Lilith Landras. La jeune femme était professeur de Potions, Directrice de Serpentard et Sous-Directrice de Poudlard. Méria et elle se sont rapidement trouvé de nombreux points en commun. Parmi les plus évident et que cites le plus généralement leurs collègues de travail, elle sont aussi folles l'un que l'autre, bien que légèrement plus visible pour Méria. En effet la jeune femme portait des tenues pas vraiment conventionnelles, même pour une sorcière, et elle utilisait plus souvent son épée que sa baguette. Pourtant la jeune femme et une experte en sortilèges et enchantements, sans ça elle n'aurait jamais put devenir Auror. Et puis il fallait bien qu'elle soit douée pour pouvoir tenir son rôle de professeur de Duel, mais si elle était douée avec une baguette elle l'était tout autant avec une épée. Bien sur elle ne s'en servait pas pendant ses cours, mais tout les jours elle se faisait un petit entrainements, et à l'occasion elle se rendait dans le Forêt Interdite, pour corser une peu les choses. Enfin, pour corser les choses... Pour le moment elle n'avait pas réussit à trouver quelque chose qui puisse l'inquiéter plus que ça, ce n'était pas les licornes, les centaures, ou les Scroutts-à-pétards qui étaient susceptibles de lui faire peur.

D'ailleurs en parlant de la Forêt Interdite, vu qu'aujourd'hui c'était le week-end, et que généralement, les week-end, elle s'arrange toujours pour passer un moment avec Lilith il serait intéressant qu'elles s'y rendent. C'est d'ailleurs pour attendre le professeur de Potions que Méria se trouvait actuellement dans le Hall en train de prendre son mal en patience, sous le regard des quelques élèves qui c'était risquaient à se lever tôt. Et justement Lilith ne tarda pas à faire son entrée, descendant tranquillement le grand escalier de marbre, tout en lui faisant signe. Observant sa tenue Méria fronça les sourcils, elle ne changerait jamais. On ne pouvait pas dire que ça ne lui allait as, au contraire, Lilith était très élégante, mais c'était justement ça le problèmes, elle était trop élégante, c'était dans la Forêt Interdite qu'elles allaient se rendre. Arrêtant de prendre appuie sur le mur près de la porte de la Grande Salle, Méria se dirigea vers son amie en la regarda toujours d'un œil critique, elle le savait pourtant qu'elle risquait de se salir. Méria pour sa part n'était pas habillée de façon aussi élégante que Lilith, même si elle ne ressemblait pas à un sac pour autant, mais au moins c'était une tenue légèrement plus adaptée, pour crapahuter dans la Forêt Interdite. Une fois près de Lilith Méria lui fit un sourire malgré tout, après tout cette robe appartenait à Lilith pas à elle, si elle se fichait de l’abimer...

_Toujours prête, effectivement. Mais toi t'es sure que tu veux rester habillée comme ça? Par qu'aujourd'hui c'est dans la Forêt Interdite que je t'emmenais, et pas juste à sa lisière, on va s'enfoncer un peu dans ses profondeurs.

© Codage By FreeSpirit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Sam 13 Déc - 23:55



Deux folles profs à Poudlard...

Feat Méria Flint



L'élégance était toujours très importante, qu'importe le lieu où elle se rendait. Lilith ne sortait jamais sans être maquillée et bien habillée. Les vêtements pouvaient se salir ou encore s'abimer, un coup de baguette magique et il n'y paraîtrait plus. Il était vrai qu'elle n'était peut être pas le mieux vêtu pour aller dans la forêt interdite, mais rien ne lui faisait peur et sa cape en plus d'être particulièrement jolie était en plus enchantée. Elle n'avait donc pas à craindre que ses vêtements se salissent ou bien s'âbiment comme semblait le craindre Méria. Il était vrai que la professeur de duel était toujours habillée pour être le plus à l'aise possible. Elle n'aurait certainement aucun problème pour se déplacer dans la forêt interdite. Lilith avait déjà essayé d'inciter Méria à un peu plus de féminité, mais c'était peine perdue, la jeune femme préférait le cuir aux tenus en soie légère. Lilith avait préféré ne pas insisté et ne disait donc rien à Méria sur sa tenue vestimentaire.

Par contre Lilith se demandait bien ce qu'elles allaient faire dans la forêt interdite. Méria n'avait pas voulu lui en dire plus. Peut être avait-elle découvert quelque chose d'intéressant ? La dernière fois que Lilith y avait fait un tour, elle avait eu une légère prise de bec avec un centaure. En tant que sous directrice de Poudlard il lui arrivait souvent d'aller dans la forêt pour discuter avec les centaures. Mais celui là avait eu tendance à lui tourner un peu trop autour, ce qui n'avait pas forcément beaucoup plu à la demoiselle. Elle lui avait gentiment fait comprendre qu'il n'était pas son type et il avait prit la mouche. Les centaures étaient vraiment têtus parfois. Dans un sens elle avait hâte d'aller voir ce que Méria lui préparait, de l'autre elle espérait vraiment ne pas tomber nez à nez avec le centaure bourreaux des coeurs. Sinon elle se débrouillerait pour qu'il tombe raide dingue de Méria, ainsi elle était presque sûre qu'elle en ferait de la chair à saucisse.

Lilith haussa les épaules et jeta un œil à sa tenue. D'un coup de baguette magique elle lança un sort à ses bottines pour les imperméabiliser. Le cuir de dragon coûtait assez cher et elle préférait prendre toutes les précautions possibles. Elle était prête à partir. Un peu impatiente tout de même, elle voulait savoir dans quoi elle allait mettre les pieds. Elle préféra donc demander à sa chère amie quel était le programme de la matinée.

- Pas de soucis, je suis parée pour l'aventure. Je préfère rester habillée comme ça, imagine qu'on croise un beau gosse dans la forêt. Même si c'est parfaitement improbable, je préfère quand même être présentable, on ne sait jamais.




Revenir en haut Aller en bas
Méria Flint
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle & Commandant d'une brigade d'Aurors
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle  & Commandant d'une brigade d'Aurors
avatar

||Messages : 77
||Date d'inscription : 10/12/2009
||Age : 36
||Localisation : La salle de Duel à Poudlard
||Emploi/loisirs : Professeur de Duel & Commendant des Aurors
||Humeur : Surement un peu folle

MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Jeu 1 Jan - 15:24


Deux folles profs à Poudlard
ça donne... Ça.


Méria connaissant Lilith, elle ne devrait pas être surpris de la voir habillée de cette façon. Il était très rare de voir Lilith avec des pieux vêtements. Mais bon, à défaut de vieux vêtements elle devrait au moins mettre quelque chose avec lequel elle n'aurait aucun mal à se déplacer. Bon, en même temps il fallait avouer que Méria ne se faisait quand même pas trop de soucis pour son amie. Lilith savait se tenir et elle serait très étonnée de la voir se retrouver les quatre fers en l'air. Méria elle n'aurait pas put sortir habillée ainsi. Déjà elle aurait été mal à l'aise, et en plus elle se serait sans doute ridiculisée. Mais cela ne voulait pas dire pour autant que le jeune femme n'était pas capable de temps à autre de se mettre en robe... Il lui fallait juste une raison valable, si c'était juste comme ça pour faire jolie pas là peine. En plus avec une robe pas pratique de mettre une épée à son côté, et vu qu'à Pouldard et même au Ministère, en plus de sa baguette elle avait son épée avec elle... Mais bon inutile de palabrer mille ans sur sa tenue, non plus.

Pour en revenir à leur activités dans un futur immédiat, elles allaient se rendre dans la Forêt Interdite, et si elle ne voulaient pas y laisser quelques plumes, autant qu'elles soient attentives l'une comme l'autre. Bon en même temps pour deux sorcières comme Lilith et Méria on ne pouvait pas dire que le Forêt Interdite soit vraiment très dangereuse, amusante plutôt. Méria savait que parfois Lilith allait y faire un tour pour discuter avec les centaures et Méria pour sa part y allait presque tous les jours histoire de s'entrainer un peu. S'entrainer à quoi? Et bien étant à la base Auror et non professeur, elle allait dans la Forêt pour se pas perdre la main, elle lançait des sortilèges, ou bien elle s'entrainait à l'épée. Tout dépendait de son humeur, elle enchanter des objets pour les faire bouger puis les leur lancer des sort ou bien des poignards ou elle ensorcelait une épée et se battait contre par la suite. Il y avait tout un tas de façons différentes de s'entrainer, surtout dans un endroit comme la Forêt Interdite de Pourdlard. Elle ne faisait jamais la même chose, et ça la maintenait en forme. Bien sur ce n'était pas comme les entrainements avec les autres Aurors, ni comme une petite mission comme un ou deux malfrats, mais c'était tout de même intéressant.

Méria laissa à son amie le temps d'imperméabiliser ses bottes en peaux de Dragons puis elles prirent toutes les deux le chemin de la Forêt. Méria n'avait pas dit exactement en quoi allait consister leur petite excursion dans la Forêt pour le bonne et simple raison, qu'il ne fat jamais rien prévoir dans cet endroit. Parfois on veut juste se balader et on tombe sur des Scroutt-à-Pétard bien décidé à vous rôtir ou sur un nid d'Accromentules, qui elle préféreraient vous dépecer vivant.

_Tu fais comme tu veux après tout c'est ta garde robe, mais tu ne viendra pas te plaindre si ta tenue est irrécupérable, même avec tous les sorts que tu connais. Tu sais que certaines substances louches sont difficiles voir quasi impossible à enlever. Quant aux beaux gosses... Tu espères croiser Tuomas?

© Codage By FreeSpirit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Dim 18 Jan - 14:08



Deux folles profs à Poudlard...

Feat Méria Flint




On pouvait dire que Lilith n'avait honte de rien, et elle se fichait éperdument de ce que les autres pouvaient penser d'elle. Bien sûr elle n'était pas contre porter des tenues aussi strictes que celles de Méria et en certaines circonstances elle le faisait. Mais elle avait toujours adorer se pomponner et tous les prétextes étaient bons. Elle attendait les soirs de fêtes à Poudlard avec une certaine impatience. La plupart des élèves de première année l'avaient regardé d'un drôle d'air le jour de leur arrivée à Poudlard, mais elle avait put constater que parmi les élèves certains s'habillaient aussi de manière peu conventionnelle. Pourquoi ressembler à tout le monde quand on pouvait être originale. Il était vrai que si Méria avait prévu une mission d'infiltration, la couleur de la robe risquait de se voir de loin. Mais peut importe, il fallait savoir prendre un peu de risques dans la vie, et Méria et elle étaient certainement les deux professeurs les plus casse cou de Poudlard.

Elle suivit donc son amie après s'être assurée que ses vêtements ne seraient pas tâchés malencontreusement. Il y avait dans la forêt des tas de créatures plus dangereuses les unes que les autres et certaines étaient particulièrement venimeuses. Elle avait prévu dans son sac de quoi prévenir certains venins. Certes elle était un peu casse cou mais pas non plus complètement suicidaire. Et puis elle avait tout de même certaines responsabilités à Poudlard, elle ne pouvait pas se permettre de faire n'importe quoi. C'est aussi pour cette raison que leurs excursions dans la forêt interdite se faisaient soit très tôt le matin, soit plutôt tard dans la soirée, histoire d'être certaine qu'aucun élève ne les verrait faire. Elles auraient donné un bon exemple sinon. Elle sortit un petit calepin de sa poche dans lequel était noté son stock de matériel pour les potions. Sa sortie dans la forêt interdite aurait au moins le mérite de servir à quelque chose.

- Je ne sais pas ce que tu as prévu, mais si jamais on croise des licornes, il faut que je récupère du crin pour mes potions, je n'en ai presque plus. J'aurais aussi quelques plantes à cueillir si tu n'y vois pas d'inconvénient. Autant joindre l'utile à l'agréable.

Lilith lança un petit regard en coin à Méria. Qu'est ce qu'elle allait donc s'imaginer. Certes elle s'entendait admirablement bien avec Tuomas, mais en plus d'avoir été son élève, il avait presque dix ans de moins qu'elle. Lilith le trouvait mignon, elle ne pouvait pas le nier, mais elle n'était pas du tout intéressée par les petits jeunes. Il était vrai que Poudlard n'était pas le meilleur lieu pour rencontrer son âme sœur. Même si Lilith allait parfois à Pré-au-Lard ou au ministère, ses obligations lui prenaient pas mal de temps. Pour le moment, elle ne pensait pas vraiment à l'amour, en fait avec tout le travail qu'elle avait, il lui arrivait plutôt de penser à des vacances bien méritées. Elles pénétrèrent dans la forêt interdite sans jeter le moindre regard derrière elles. Lilith faisait bien attention de ne pas se prendre le pied dans une racine et suivait Méria qui marchait à bonne allure.

- Ma chère Méria, sache que je ne suis pas une cougard qui saute sur le premier morceau de viande venu. J'apprécie Tuomas, il est mignon c'est indéniable, mais ce n'est pas mon genre. Pourquoi, tu es intéressée, Méria la tigresse croqueuse d'hommes ?




Revenir en haut Aller en bas
Méria Flint
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle & Commandant d'une brigade d'Aurors
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle  & Commandant d'une brigade d'Aurors
avatar

||Messages : 77
||Date d'inscription : 10/12/2009
||Age : 36
||Localisation : La salle de Duel à Poudlard
||Emploi/loisirs : Professeur de Duel & Commendant des Aurors
||Humeur : Surement un peu folle

MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Ven 23 Jan - 11:14


Deux folles profs à Poudlard
ça donne... Ça.


Méria n'avait rien contre la façon de s'habiller de Lilith, en fait Méia aimait bien voir ce genre de vêtements mais son le dos de son amie, pas sur elle. Bien sur il arrivait parfois que Méria porte autre chose, mais il fallait qu'il y ait une occasion particulière pour qu'elle le fasse. Méria se sentait bien dans ses vêtements même s'ils n'étaient pas sexy, et même s'ils n'étaient pas sexy on ne pouvait pas dire qu'ils lui allaient mal, ou qu'elle n'étaient pas belle avec. Au contraire, ses vêtements plutôt atypiques, lui allaient comme un charme et lui donnaient un charme également. De plus pour être honnête si elle avait voulut prouver l'homme de sa vie elle ne serait pas allait travailler dans une école de magie entouré d'adolescent au beau milieu de nul part. Du coup on pouvait le dire sa façon de s'habiller était bien le cadet de ses soucis, mais apparemment ça ne l'était pas pour sa meilleure amie. Cette dernière était tout le temps impeccablement habillée. Mais on va dire que c'est aussi ça qui fait son charme, Lilith n'aurait pas été Lilith si elle n'avait pas été comme ça, et du coup elles ne seraient peut-être pas devenue amies.

Méria avait prit la direction de la Forêt Interdite, il ne fallait pas trop qu'elles trainent, sinon les élèves allaient les voir filer et il ne valait mieux pas. Effectivement, la Forêt n'était pas interdite pour rien, les élèves n'ont pas le droit d'y aller parce qu'il y a des créatures contre lesquelles ils seraient incapables de se défendre. Par contre pour elles deux, il ne devrait pas y avoir de problèmes, ce sont des sorcières expérimentées qui savent se défendre et au besoin se battre. Méria n'avait pas exactement dit à Lilith où elles allaient, elle préférait voir la surprise sur le visage de Lilith quant elle serait au courant. Lilith étant professeur de Potions elle avait parfois besoin de substances un peu bizarres, et parfois ces substances proviennent d'animaux dangereux, animaux que l'ont peut trouver dans la Forêt Interdite. D'ailleurs Lilith lui disait qu'elle avait besoin de crins de Licornes et de quelques plantes qu'il était possible qu'elles croisent sur leur chemin, mais ce que Méria voulait procurer à Lilith c'était autre chose, quelque chose de vraiment difficile à se procurer: Venin d'Accromentule.

_Pas de problèmes, je connais un coin ou il y a quelques licornes presque tout le temps, à force de trainer par ici j'ai remarqué que certaines espèce ont leurs petites habitudes. Ça nous fera juste faire un petit détour. Parce que crois-le ou non mais on va aussi aller te chercher quelque chose de beaucoup plus difficile à trouver... Et de plus dangereux à se procurer aussi tant qu'on y est. T'as pas peur des araignées au moins?

Elles étaient arrivées dans la Forêt Interdite. Elle étaient maintenant hors de portée de la vue des élèves, du coup Méria pouvaient se retourner pour voir la réaction de sa meilleure amie, peut-être avait-elle comprit ou elle voulait en venir. En même temps, en lui demandant si elle avait peur des araignées il était difficile de se tromper sur le fait qu'elle voulait trouver des Accromentules. Et puis Méria lui avait demandé si elle espérait croiser Tuomas dans le coin, vu qu'il était le garde-chasse de Poudlard c'était tout à fait possible de le croiser par ici. Mais Lilith apparemment n'était pas intéressée. Cela fit sourire la directrice de la maison Serdaigle, Lilith admettait quand même qu'elle s'entendait très bien avec son collègue, mais que leur différence d'âge rendit toutes relations impossible entre eux. Méria n'avait pas fait le calcule de leur différence d'âge, mais même si c'était dix ans de différence ils ne seraient pas les premiers dont la différence d'âge serait presque d'une décennie.

_Je ne t'es pas demandé si tu était amoureuse de lui. C'est pas parce qu'il pourrait te plaire que tu serais amoureuse. Par contre pour ma part sache qu'il ne m'intéresses pas. D'ailleurs avant le début de l'année je ne le connaissais même pas, contrairement à toi.

© Codage By FreeSpirit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Ven 23 Jan - 16:55



Deux folles profs à Poudlard...

Feat Méria Flint




Lilith aimait bien passer du temps avec Méria. Il fallait dire pourtant qu'avec ses nouvelles obligations elle n'avait plus vraiment de temps libre. Elle avait pourtant réussi à se décharger quelques heures ce matin pour pouvoir aller gambader dans la forêt interdite. Elle espérait ne pas croiser de centaures; même s'ils avaient pour habitude de discuter de temps en temps, elle n'avait pas vraiment envie d'entendre leur conseils philosophiques et alambiqués pour aujourd'hui. La dernière fois qu'elle les avait croisé, ils lui avaient parlé de la prophétie. Rien donc de bien encouragent. Elle recevait depuis quelques temps des nouvelles du ministère qui se faisaient inquiétantes. Elle avait gardé contact avec certaines personnes sur place et les découvertes macabres des dernières semaines ne la rassuraient pas vraiment. Il y avait aussi certains mouvements dans les familles de sorciers sang pur qui se revendiquaient serviteurs des ténèbres. L'annonce de l'arrivée prochaine de l'héritier de Serpentard les avait mit en ébullition. Elle avait aussi gardé quelques liens avec certaines familles, après tout elle avait connu la plupart d'entre eux quand elle était encore petite fille.

Elle avait toujours essayé de garder des liens avec les personnes qu'elle appréciaient, qu'ils soient du côté du bien ou du mal l’indifférait parfaitement. Chacun était libre de faire ce qu'il voulait, du moment que personne ne menaçait Poudlard ou la sécurité de ses élèves. De plus ayant été une Serpentard, elle avait pour amis la plupart des sangs-purs qui souhaitaient un retour d'un seigneur des ténèbres. Quand elle était jeune, elle en avait tellement entendu parlé, sa mère étant une fervente partisane des ténèbres, qu'elle ne pouvait pas nier qu'une partie d'elle espérait pouvoir connaître le fameux descendant de Salazard Serpentard. Mais d'un autre côté, sa famille d'accueil lui avait apprit de toute autres valeurs. Il fallait dire que chez les Weasley, le seigneur des ténèbres ils ne l'aimaient pas du tout. Pourtant ils n'avaient pas hésité à l’accueillir dans leur famille, même si elle venait du mauvais côté de la barrière. Elle se perdit un peu dans ses pensées et réagit quelques instants après que Méria lui eu répondu.

- Excuses moi... J'étais en train de réfléchir. Bien c'est parfait, je n'ai plus qu'à te suivre. Pour les araignées, je vois bien de quoi tu veux parler. Non je n'en ai absolument pas peur et si j'avais su qu'on partait à la chasse à l'acromentule, j'aurais prit dans mes bagages beaucoup plus de flacons.

Lilith n'était pas vraiment étonnée que Méria lui propose ce genre de péripéties. Elle était plutôt casse cou et elle aimait les défis. Cela arrangeait bien Lilith car il était vrai que le venin d'acromentule était particulièrement difficile à se procurer, d'où son prix prohibitif. Lilith ne doutait pas que la chasse serait certainement sportive, elle avait donc bien fait de mettre ses bottes en peau de dragon. Elle était plutôt stable dessus et parvenait à courir si le besoin s'en faisait sentir. Même si elles étaient des sorcières plutôt expérimentées, il n'allait pas leur falloir attaquer tout le nid, sinon elles risquaient de se trouver en mauvaise posture. Il y avait plusieurs endroits où les acromentules nichaient pendant la journée. La discrétion serait donc de mise pour arriver à capturer l'une de ses jolies petites bêtes et lui enlever son venin sans la blesser. Car oui, Lilith n'aimait pas faire du mal aux animaux et ne comptait pas faire de mal à la moindre araignée, sauf cas d'extrème urgence. Pour ce qui était de Tuomas, Lilith n'avait jamais pensé à la moindre relation amoureuse entre eux, elle n'était d'ailleurs pas du tout intéressée, ce qui était certainement aussi le cas du jeune homme.

- Quand bien même je ne suis pas intéressée. Justement c'est parce que je le connais depuis plus longtemps que toi que je sais pertinemment qu'il n'y aura jamais rien entre nous. Tu te rend compte quand même qu'il a été mon élève il y a quelques années de cela ?




Revenir en haut Aller en bas
Méria Flint
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle & Commandant d'une brigade d'Aurors
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle  & Commandant d'une brigade d'Aurors
avatar

||Messages : 77
||Date d'inscription : 10/12/2009
||Age : 36
||Localisation : La salle de Duel à Poudlard
||Emploi/loisirs : Professeur de Duel & Commendant des Aurors
||Humeur : Surement un peu folle

MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Lun 26 Jan - 23:03


Deux folles profs à Poudlard
ça donne... Ça.


Méria était bien contente de passer un peu de temps avec Lilith, la jeune femme avait eut peur que le nouveau poste de son amie ne lui laisse pas beaucoup de temps libre. Bon en même temps on ne pouvait pas dire non plus que Méria avait beaucoup de temps à perdre, elle aussi cumulait plusieurs emplois. Elle avait acceptait de devenir professeur de Duel à Poudlard mais à côté de ça elle restait avant tout Auror au Ministère et pour le moment elle ne pouvait malheureusement pas faire grand chose d'autre que donner des conseils. Il lui faudrait attendre les vacances de Noël pour pouvoir retourner sur le terrain et aider un peu ses collègues pour le moment elle était un peu coincé à Poudlard. Bon en même temps c'était quand même un mal pour un bien, si le nouvel Héritière de Salazar Serpentard montrait le bout de son nez elle serait là pour le surveiller c'était d'ailleurs pour ça qu'elle avait accepté le poste mais sinon elle se tournait un peu les pouces. Donc autant mettre son temps libre à profit en allant faire un tour dans la Forêt Interdit, ça lui permettrait de s'entrainer, de se changer les idées, de passer du temps avec Lilith et pour cette dernière, ça lui permettrait de trouver des petites choses pour ses potions. Et puis Méria avait toujours bien aimé la Forêt Interdite, du temps où elle était élève elle y était allé quelque fois, c'était des défit idiots que les élèves se lancer entre eux, et heureusement pour elle, elle n'avait jamais rien eu de grave.

Aujourd'hui par contre les choses risquait d'être bien différentes de quant elle était élève de Poudlard, aujourd'hui c'était direction les fins fond de la Forêt. C'était un endroit que même les professeurs ou encore le garde-chasse éviter, parce que c'était là qu'il y avait les pires animaux peuplant cet endroit. De plus les Accromentules ne sont pas franchement accueillantes, Méria n'était pas arachnophobes, mais ça restait d'affreuses créatures géantes et dégoutantes. Parmi les élèves beaucoup savaient qu'il y avait des Accromentules dans la Forêt Interdite c'était peut-être pour ça que les élèves ne s'y aventurait pas souvent, où bien que quant ils le font c'est sans s'y enfoncer trop profondément. Ou alors c'est tout simplement la peur 'avoir une retenu au choix, mais Méria préférait penser que certains des élèves de cette école avaient une cervelle et savait s'en servir. Lorsque Lilith lui dit que si elle avait sut qu'elles allaient à la chasse à l'Accromentules elle aurait prit plus de flacons, Méria lui fit un grand sourire et fouilla dans sa proche sacoche pour en sortir trois flacons entre ses doigts, elle était prévoyante mine de rien.

_Je le savais, je te connais par cœur, presque comme si je t'avais faites, j'en ait une petite dizaine rien que pour toi alors surtout ne te gênes pas pour les utiliser. C'est pas tous les jours que je vais t’emmener à la chasse à l'Accromentules alors autant en profiter ça te fera économiser de l'argent, ce truc là coute une véritable petite fortune... On devrait peut-être se reconvertir, je suis sur qu'on deviendrait riche.

Certes Méria et Lilith ne gagnaient peut-être pas des fortunes, mais en tous es cas la jeune femme était totalement satisfaite de sa vie. D'ailleurs même si en ce moment Méria était moins sur le terrain en cumulant deux emploie elle gagner forcément plus d'argent, même si elle n'avait pas loisir de le dépenser pour le moment. Mais c'est vrai que le venin Accromentule coute tellement cher que ceux qui en vendent sont rapidement assez riche, du moins s'ils vivent assez longtemps pour en profiter. Enfin Méria savait quand même comment se défendre contre une ou plusieurs de ses créatures, bon peut-être pas contre un nid entier mais non plus. Elle dirait que sa limite doit être une demie-douzaine, voir une dizaine vu qu'elles étaient deux. Le plus dure serait de les immobiliser sans les tuer, elles étaient pas non plus venue faire un massacre. Ça risquait d'être assez intéressant voir même plutôt sportif, mais la jeune femme adore le sport. Le sujet Tuomas bien qu'intéressant ne semblait pas amuser son ami, bon en même temps Méria était légèrement plus jeune que Lilith, c'était peut-être pour ça que ça l'amusait, et plus elle n'avait pas été la prof du jeune homme non plus. Mais ce ne serait quand même pas la première fois qu'un élève serait sous le charme de son professeur ou inversement. Ça ne la choqué pas elle. Mais c'est vrai qu'ils ferait un couple assez improbable, il fallait bien l'avouer.

_Ne prends pas l'excuse du fait qu'il a été ton élève, tu sais très bien que justement les gens peuvent plus facilement tomber amoureux d'un mentor ou d'un élève, c'est beaucoup plus fréquent qu'on ne le crois. Tu aurais put me sortir que vos façon de vivre ne collent pas du tout, ça aurait beaucoup plus de sens.

© Codage By FreeSpirit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Ven 30 Jan - 11:56



Deux folles profs à Poudlard...

Feat Méria Flint




Lilith n'avait pas vraiment imaginer partir à la chasse ce matin. En fait elle avait presque espérer faire une petite balade tranquille, cueillir ses plantes et caresser des licornes. Mais elle se doutait bien qu'avec Méria se ne serait pas une partie de plaisir. Mais la professeur de duel avait parfaitement raison, le venin d'acromentule, en plus d'être assez difficile à se procurer, était particulièrement couteux. Elle ne voulait pas dépenser trop d'argent des caisses de Poudlard pour se procurer le précieux venin. De plus elles avaient des nids d'acromentules à proximité, pourquoi donc ne pas aller se servir directement. Il est vrai que si elles revendaient le venins elles pourraient se faire une fortune. Mais Lilith n'avait pas pour ambition de devenir riche, sa famille l'était déjà, et elle n'avait jamais manqué de rien. Il n'en était peut être pas de même pour Méria, mais Lilith était loin d'être indiscrète, elle n'aurait pas voulu poser ce genre de questions à son amie.

En fait plus elle y pensait, plus elle se disait qu'elle ne savait pas grand chose sur la passé de Méria. En même temps elle aussi n'aimait pas beaucoup parler de son passé. Certaines personnes savaient évidemment qui étaient les Landras et connaissaient sa famille, mais pour les autres elle était une sorcière comme une autre. D'ailleurs elle aurait certainement eu beaucoup plus de mal à se faire accepter par certains professeurs s'ils avaient vraiment connus ses origines. Méria ne lui avait jamais rien demandé, et elle en ferait de même. Tout ce qu'elle savait c'était que la demoiselle travaillait avant comme auror au ministère, elle avait eu le loisir de la croiser de temps en temps quand elle travaillait au ministère aussi. D'ailleurs à cette époque elle n'aurait jamais pensé revenir enseigner à Poudlard.

- Tu es bien prévoyante, c'est parfait. Je prendrais les flacons dont j'ai besoin, si tu veux revendre le reste libre à toi. Je t'avoue que tu risques d'en tirer un bien meilleur prix au marché noir. Mais il faut d'abord tomber sur une acromentule avant de vendre son venin. Tu as une stratégie pour approcher ses demoiselles sans être repérées ou on y va comme d'habitude, en mode bourrin ?

Lilith ne comprenait pas pourquoi Méria essayait désespérément de la caser avec Tuomas. Certes elle appréciait le jeune homme, il leur arrivait de boire des coups ensemble et de passer des soirées sympas, mais jamais il n'y avait eu plus. D'ailleurs dans la tête de Lilith, Tuomas était un très bon amis, et ça s'arrêtait là. Il n'était pas vraiment son genre d'homme, elle les préférait beaucoup plus murs et plus mystérieux. L'histoire de l'élève et du professeur était assez courante, bien qu'elle ai remarqué que certains de ses élèves étaient plutôt de charmants jeunes hommes, elle n'était pas plus intéressée pour autant. Qu'eux le soient à la limite elle pouvait le comprendre, elle était loin d'être moche tout de même et d'ailleurs elle aimait beaucoup plaire. Mais elle préférait encore qu'ils la voient comme un modèle plutôt que comme un amour impossible. Heureusement pour elle, elle n'avait pas encore eu à gérer ce genre de problèmes.

- Dans ce cas, je te le dit si ça te fait plaisir, nous n'avons pas le même style de vie. Nous sommes amis c'est tout. A croire qu'il est impossible d'être seulement ami avec un homme. Encore une fois, je ne saute pas sur tout ce qui bouge. Je ne suis plus toute jeune, je me suis bien calmée, maintenant je fais une pré sélection avant d'inviter les hommes dans mon lit.





Revenir en haut Aller en bas
Méria Flint
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle & Commandant d'une brigade d'Aurors
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle  & Commandant d'une brigade d'Aurors
avatar

||Messages : 77
||Date d'inscription : 10/12/2009
||Age : 36
||Localisation : La salle de Duel à Poudlard
||Emploi/loisirs : Professeur de Duel & Commendant des Aurors
||Humeur : Surement un peu folle

MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Dim 1 Fév - 22:44


Deux folles profs à Poudlard
ça donne... Ça.


Méria n'était pas du genre à se balader tranquillement dans la Forêt Interdite on, se n'était vraiment pas quelque chose qu'elle aimer faire, elle préférait de loin les entrainement comme celui qu'elle proposait à son amie. En effet la jeune femme à plutôt un tempérament de feu, c'est quelque chose d'accès curieux pour une ancienne élève de Serdaigle, c'est un caractère que l'ont voit plus chez les Gryffondor habituellement. Mais elle est ainsi et n'a pour rien eu monde envie de changer. Elle a toujours pensé que son caractère au lieu de lui venir de ses parents lui venait plus de son oncle. Et son oncle lui même tiens son caractère d'un de ses oncle qui était Alastor Maugrey, donc rien d'étonnant à ce qu'elle soit comme elle est. Donc rien de bien étonnant qu'elle ait mit sur pied cette petite expédition pour aller chercher du venin d'Accromentule, ce n'était pas ces petites bestioles qui allaient lui faire peur, bien qu'elle n'en ferait pas non plus ses animaux de compagnie. Il faudrait avoir un grain encore plus qu'elle pour vouloir apprivoiser une de ses créatures considéré comme l'une des plus dangereuse du monde magique.

La jeune femme n'avait pas spécialement besoin d'argent, bien sur elle n'était pas millionnaire, mais elle était loin d'être pauvre non plus. La famille Flint est une très ancienne famille de sorcier, mais ce elle n'a jamais été une grand pureté de sang. Elle même ses deux parents ne sont pas des sorciers mais elle s'en fiche, et malgré tout ça famille n'a jamais manqué de rien et elle non plus. Ce n'est donc certainement pas pour revendre les fioles de venin d'Accromentule qu'elle va dans la Forêt Interdite, ça ne lui servirait pas à grand chose. L'argent ne fait pas le bonheur, c'est bien connu. Mais il est vrai aussi que quant elle en a elle ne va pas non plus le jeter par les fenêtres. D'ailleurs Méria ayant une passion, elle dépensait beaucoup d'argent dans celle-ci, à savoir les bateau pirate, elle en possède d’ailleurs un bien à elle: La Reine des Tempêtes, c'est ainsi qu'elle l'a nommait.

_Si tu n'as pas besoin de tout je garderait le reste mais pas pour le revendre, je pense que je peux faire de bons poisons avec. Je pense avoir une livre de recettes de poisons quelque part et ça pourrait me servir, pas ici bien sur, mais dans mon travail au Ministère, dans mon travail d'Auror. Et pour qu'on se le procure il va nous falloir trouver quelques charmante Accromentules. Comme tu le sais le n'ai jamais fait dans la finesse, le mode bourrin comme tu dis me va beaucoup mieux.

Un sourire se dessine sur les lèvre de la jeune femme, on aurait presque put dire que c'était un sourire carnassier. Tout personne qui serait son ennemi et qui verrait se sourire aurait du soucis à se faire, donc les Accromentules allaient passer un sale quart d'heure. Toute fois comme Méria savait que son amie ne voulait pas faire de mal à ses charmantes Arachnides, chose qui pourtant n'aurait pas gêné Méria outre mesure, mais qu'il en soit ainsi, elle trouveraient bien un moyen le moment venu. Mais la discutions dériva sur Tuomas alors qu'elle avançaient dans la Forêt. Méria bien sur pouvait comprendre que son amie ne soit pas attirée par le professeur de Soins aux Créatures Magiques mais qu'elle lui donne leur différence d'âge comme excuse, ce n'était pas une excuse justement. Après le cœur à ses raisons que la raison ignore bien entendue, mais la différence d'âge ou le fait qu'il ait été élève et professeur n'était pas plus une raison. Qu'il ne lui plaise pas physiquement ou que leur façon de voir les choses soient différentes voilà des raison qui sont valable et que Lilith aurait put donner à Méria et elle n'aurait pas insisté.

_Et bien ce n'était pourtant pas difficile de dire ça, pourquoi donc a-t-il fallu que je te souffle la réponse? Par contre l'amitié entre un homme et une femme... Certes elle n'est pas impossible mais assez difficile, enfin c'est pour ma part ce que je pense. Et si tu pense que tu n'est plus toute jeune, ce que pour ma part je ne pense pas, il serait peut-être temps que tu sortes avec quelques garçons pour trouver le bon. Depuis le début de l'année tu n'as pas mit les pieds hors de Poudlard.

© Codage By FreeSpirit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Ven 6 Fév - 16:51



Deux folles profs à Poudlard...

Feat Méria Flint




Lilith avait été une élève très douée et elle était encore plus douée pour faire des poisons. Elle avait certainement une bonne dizaine de grimoires dans sa bibliothèque personnelle, dont certains étaient particulièrement rares. Elle ne doutait pas qu'au ministère ils se servaient de ce genre de méthodes pour éliminer des personnes gênantes. Lilith bien qu'elle adore en confectionner ne s'en servait pas vraiment. Elle préférait et de loin un bon duel à la baguette. Elle ne doutait pas non plus que Méria soit particulièrement douée pour confectionner des poisons, il le fallait si l'on voulait être un bon Auror. Lilith se fichait royalement de ce que pouvait bien en faire Méria, après tout tant qu'elle ne s'en servait pas dans le cadre de son travail à Poudlard, le reste ne la regardait pas. Lilith bien qu'étant plutôt une personne extravertie n'était pas pour autant curieuse. Elle avait vécu dans une famille de mage noirs qui voulait se faire discrète, alors elle avait apprit très jeune à ne pas poser de questions.

Elles continuaient à marcher tranquillement dans la forêt. Le feuillage se faisait plus épais et le soleil filtrait à peine à travers. Elle hésita à prendre sa baguette en main pour invoquer une petite lumière, mais elles auraient sans doute attiré des choses qu'elle n'avaient pas forcément envie de voir. Lilith prit tout de même sa baguette, elles approchaient du nid des acromentules et elle voulait être prête en cas d'attaque surprise. Elle se doutait bien que Méria allait foncer dans le tas sans vraiment avoir réfléchi à un plan, c'était plutôt la tactique de la jeune fille. Lilith allait se débrouiller pour paralyser les acromentules un peu trop violentes. Elle vit de loin une énorme toile, les voilà presque arrivées. Elle marcha à pas de loup, en principe à cette heure-ci les acromentules se reposaient tranquillement dans leur toiles. Elles chassaient plutôt la nuit et les cueillir au levé du soleil était une très bonne idée. Elles n'auraient pas eu le temps de se reposer et seraient sans doute encore fatiguées de leur nuit de chasse, et aussi en pleine digestion. Elle fit signe à Méria qu'elle couvrirait ses arrières si jamais les demoiselles décidaient de les attaquer par derrière.

- J'ai des tas de poisons où l'on se sert de venin d'acromentule, si tu veux je pourrais te prêter les recettes. Nous devrions tout de même élaborer un minimum de stratégie, je vais paralyser le plus d'acromentules que je peux, toi tu n'auras qu'a les assomer d'un coup d'épée bien placé. Débrouille toi juste pour ne pas te faire asperger de soie ou de venin, cela risquerait d'abimer tes beaux vêtements et pire ton joli minois.

Lilith releva ses manches, d'un petit coup de baguette, elle tapa sur sa robe qui se releva jusqu'à ses genoux. Elle aurait ainsi tout le loisir de courir sans s'empêtrer dans ses jupons. Il était vrai que depuis le début de l'année elle était restée enfermée à Poudlard. Ses nouvelles fonctions ne lui avaient pas vraiment donné le loisir de sortir. Elle ne cherchait pas forcément un homme pour la combler, elle avait eu bien assez d'expériences dans ses jeunes années. Elle se souvenait encore de la plupart de ses conquêtes qu'elle avait fait au ministère. L'une d'elle lui restait encore en mémoire, elle s'était d'ailleurs plutôt mal terminée. Depuis elle se méfiait un peu des hommes, bien qu'elle apprécie Tuomas. Elle n'était pas pressée de trouver le prince charmant, mais il lui faudrait tout de même commencer à y penser.

- Et toi alors ? Quand est ce que tu vas nous ramener un amoureux ? Je ne t'ai pas beaucoup vu traîner avec des hommes ces derniers temps ? Ne t'inquiètes donc pas pour moi, je chercherai la perle rare le moment venu, pour le moment, je n'ai pas vraiment le temps d'y penser.



Revenir en haut Aller en bas
Méria Flint
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle & Commandant d'une brigade d'Aurors
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle  & Commandant d'une brigade d'Aurors
avatar

||Messages : 77
||Date d'inscription : 10/12/2009
||Age : 36
||Localisation : La salle de Duel à Poudlard
||Emploi/loisirs : Professeur de Duel & Commendant des Aurors
||Humeur : Surement un peu folle

MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Ven 13 Fév - 17:10


Deux folles profs à Poudlard
ça donne... Ça.


Ce n'était pas en cour de Potions que Méria avait été la plus douée pendant ses cours à Poudlard, mais elle avait toujours eut des résultats plutôt acceptable. Mais depuis qu'elle était Auror, elle était presque devenue une experte dans la fabrication de poisons Méria avait plusieurs livre sur le sujet, mais elle ne gardait rien de tout cela à Poudlard, avec des jeunes tout autours ce n'était pas prudent. Pour tout ce qui était lié à son travail avec le Ministère elle préférait un autre endroit, comme son bateau par exemple, là-bas elle était sure d'être tranquille. En plus les sort de protection qu'elle avait elle-même installé autour de son bébé était encore plus sophistiqué que ceux installée tout autour du Ministère de la Magie, c'est pour dire. L'endroit était totalement inviolable, personne ne pouvait s'approcher de son bâtiment sans qu'elle n'en soit instantanément mise au courant. Quant à y pénétrer, c'était encore plus improbable. Enfin tout ça pour dire que si elle avait dans l'idée de préparer quelques poisons avec le venin d'Accromentules qu'elles allaient récupérer, elle avait tout à fait de quoi faire dans ses affaires, il ne lui manqué que le venins des bestioles en fait.

Et justement pour avoir du venin il fallait réussir à neutraliser plusieurs des charmantes créatures pour leur prélever le précieux liquide. Méria n'était pas le genre de fille à faire dans la finesse contrairement à Lilith dont c'était plus le genre. Non, la jeune femme tas plus du genre à foncer dans le tas et à voir le moment venu. Elle n'était pas contre le fait d'avoir un plan quant elle s'attaquait à un groupe de mages noirs ou à un nid de vampires mais pour des Accromentules et surtout en étant juste avec Lilith... Et puis franchement improviser c'est vraiment beaucoup plus drôle, et depuis qu'elle a accepté de devenir professeur Méria n'a plus vraiment l'occasion de s'amuser beaucoup. Enfin si ça pouvait faire plaisir à son amie d'avoir un plan en tête... Mais franchement le moment venue ce serait forcément l’instinct qui prendrait le dessus sur tout le reste. Par contre Lilith ne semblait pas vraiment se rendre contre que d’assommer des Accromentules avec une épée c'est pas franchement évident. Mais bon, après tout Méria était une experte en maniement des armes blanches donc elle devrait réussir à pouvoir approcher suffisamment les Accromatules pour pouvoir leur donner quelques bons coups avec la gardes de son épée, dans le pire des cas elle les couperait en tranches. D'ailleurs en prévision du combat qui s’annonçait elle dégaina son arme de la main droite alors que dans la gauche elle avait empoigner sa baguette.

_Merci pour ta proposition mis j'ai moi même quelques bonnes recettes de poisons, mais si je suis à cour je sais à qui en demander. Quant à ta stratégie, je connais assez bien le terrain pour savoir qu'une fois dans le feu de l'action rien ne ce passe jamais comme prévue, mais je sais aussi qu'il vaut mieux en effet que tu ne te jettes pas tête baissé dans la bataille, ça c'est plutôt ma stratégie à moi. Alors n'approche pas trop près et neutralise les Accromentules à coup de sortilèges, je m'occupe du corps à corps. Et si une Accromentule essaye de s'en prendre à moi je lui fait sa fête.

Lorsqu'elle ne furent plus qu'à une vingtaine de mètre d'une nid supposé d'Accromentules Méria s'arrêta pour observer les alentours, il y avait de plus en plus de toiles d'araignées un peu partout. D'ailleurs vu le taille de ces machin Méria n'était plus vraiment sure qu'on pouvait appeler ça des toiles d'araignée c'était... Trop gigantesque. De loin entre quelque tronc d'arbre Méria pensait distinguer la formes de quelques Accromentules. Cinq étaient visible, mais elle était sure qu'il devait y en avoir plus. En tout peut-être une dizaine. Un petit sourire se dessina sur le visage de la jeune femme, voilà qui s'annonçait sportif, elle allait bien s'amuser, mais voilà que son amie lui parlait de ses amours à elle. Méria amoureuse? Déjà que lors de ses études aucuns garçons n'avait été assez fous pour vouloir sortir avec elle, pourquoi les choses auraient changé depuis le temps, et puis franchement elle n'était pas vraiment du genre à se caser.

_Moi? Je te signale que je travaille presque exclusivement avec des hommes, mais aucun de mes charmants collègues Auror ne m'intéresse, ce n'est pas pour autant que je n'ai pas d'amoureux. Je vie une formidable histoire d'amour avec mon bateau. Je t'es déjà parlé de "La Reine des Tempêtes". Il est vraiment formidable, et plus fidèle qu'un homme, en plus il a l'avantage de ne jamais me juger.

© Codage By FreeSpirit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Dim 15 Fév - 21:30



Deux folles profs à Poudlard...

Feat Méria Flint



Lilith avait toujours été plutôt délicate, bien qu'elle ne rechigne pas non plus un bon duel ou une bonne bagarre. Sa mère s'en plaignait assez souvent d'ailleurs, une fille de bonne famille se devait d'être toujours impeccable sur elle et d'être parfaite en tout point. Lilith avait gardé de cet enseignement surtout la partie, être toujours impeccable. Il lui arrivait de porter des vêtements plus simples, mais elle ne s'y sentait pas vraiment à l'aise. D'ailleurs elle n'aurait jamais put porter les habits qu'avait Méria sur le dos, trop garçon pour elle. Elle se voulait être une fleur délicate qui n'avait pas la langue dans sa poche et qui n'hésitait pas non plus à mettre son poing dans la figure des gens. Quand elle était chez les Serpentard, elle en avait fait des mauvais coups, et pas seulement parce qu'elle avait été entraînée par ses camarades. Même après sa sortie du collège, quand elle travaillait encore au ministère, il lui était arrivée de taper des poings sur la table. Mais contrairement à Méria, elle avait toujours été quelqu'un de plutôt organisée, même parfois un peu trop. Foncer dans les problèmes tête baissée ce n'était pas vraiment son truc.

Ses jeunes années avaient été plutôt mouvementées. D'abord avec ses parents qui la traînaient de réunions de sorciers noirs en réunions de sorciers noirs. Puis après leur mort; elle était tombée dans une famille complètement différente. Elle avait fait du Quidditch avec les autres jeunes, elle avait fait des bêtises aussi. Son passée l'avait un peu rattrapée quand elle avait été élève à Poudlard, beaucoup de familles de sorcier connaissaient la sienne et pas seulement de nom, mais aussi de réputation. Elle ne s'y étais d'ailleurs pas fait que des amis. Son arrivée au ministère avait été une bénédiction, elle avait travaillé dans un département essentiellement féminin, mais cela ne l'avait pas empêché de faire plusieurs conquêtes, dont certaines resteraient encore gravées dans sa mémoire. Lilith était loin d'être prude et elle aimait beaucoup la compagnie des hommes. Mais pour le moment il fallait rester concentrées. Le nid était tout prêt et les acromentules semblaient assoupies. Lilith se tenait quelques pas derrière Méria, la baguette levée, prête à en découdre. Un sortillège Stupéfix devrait faire l'affaire pour arrêter les demoiselles. Il fallait seulement espérer que Méria ne les transforme pas en chair à saucisse.

- Fais comme tu veux, je vais essayer de Stupéfixer la grosse majorité, quand nous aurons récupéré le venin, un sortillège d'Enervatum collectif devrait leur rendre leur vigueur. Nous avons intérêt de le lancer de loin. Je prend celles de gauche, occupe toi de celles de droite. La première qui a terminé part aider sa copine !

Lilith s'approcha doucement du côté gauche du nid. Pour le moment aucune acromentule ne les avait repérés, ce qui ne serait certainement plus le cas quand elle aurait lancé son premier sort. Il fallait espérer qu'elles ne soient pas plus d'une douzaine, sinon elles risquaient tout de même d'être dans un sacré pétrin. Elle s'imaginait déjà faire la une de la gazette du sorcier : la sous directrice de Poudlard retrouvée morte dans un nid d'accromentule. Elle aurait sans doute une mine affreuse sur la photo, elle ne préférait même pas y penser. Elle vit qu'une des araignée commençait doucement à bouger. Elle fit un signe de tête à Méria, elle leva sa baguette et la pagaille commença. A peine la première accromentule au sol stupéfixée, les autres sortirent du nid et avisèrent les deux intruses. Lilith arriva à viser deux autres araignées avant d'être obligée de reculer. Elle sauta par dessus une buche et réussi à stupéfixer une troisième bête.

C'était vraiment la pagaille et comme Méria l'avait deviné, les stratégies ne servaient pas à grand chose. Lilith faisait virevolter sa baguette dans les airs et chaque sort atteignait immanquablement sa cible. Lilith évita de justesse un envoie de soie en se jetant sur le côté. Elle stupéfixa derechef l'acromentule qui avait essayée de la piéger. Le souffle court, elle remarqua que la dernière araignée de son côté avait l'air d'hésiter sur la conduite à tenir. Sans doute était elle encore toute jeune et ne comprenait pas ce qu'il se passait. Lilith elle n'eut aucune hésitation et d'un mouvement de baguette, l'araignée tomba au sol paralysée. Elle prit une grande inspiration, voilà une bonne chose de faite. Elle se retourna et regarda Méria qui terminait tranquillement son combat. Elle n'aurait même pas l'affront d'aller l'aider, la sorcière s'en sortait à merveille. Lilith préféra tout de même surveiller ses arrières au cas où. Elle en revint à penser à la discussion qu'elles avaient eu quelques minutes plus tôt.

- Un bateau ne remplacera jamais un homme ma chère Méria. Tu es vraiment trop frigide parfois, il faudrait que tu apprennes à te lâcher un peu.



Revenir en haut Aller en bas
Méria Flint
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle & Commandant d'une brigade d'Aurors
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle  & Commandant d'une brigade d'Aurors
avatar

||Messages : 77
||Date d'inscription : 10/12/2009
||Age : 36
||Localisation : La salle de Duel à Poudlard
||Emploi/loisirs : Professeur de Duel & Commendant des Aurors
||Humeur : Surement un peu folle

MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Ven 27 Fév - 13:02


Deux folles profs à Poudlard
ça donne... Ça.


Les parents de Méria ne l'avaient jamais empêché de faire ce qu'elle avait envie, pour eux du moment qu'elle avait de bonnes notes, elle pouvait vivre sa vie comme elle l'entendait. Et elle avait fait à peu près tout ce qu'elle voulait dans la vie, des bêtises, elle en avait fait comme tout le monde, mais elle avait le métier qu'elle avait toujours voulu, elle était Auror. Elle avait survécut aux entrainements infernaux d'Arliss, la seule chose peut-être dans son enfance, ou plutôt dans son adolescence qui aurait put lui manquer c'était les garçons. Mais comme tout le monde avait toujours prit Méria pour une jeune fille bizarre, excentrique et presque à moitié folle, personne ne se serait risqué à lui faire la cour. Il faut dire que se balader partout habillé en cuir avec une épée au côté ça en fait réfléchir plus d'un. Mais en même temps Méria ne veut pas s'embêter avec un homme. Franchement c'est trop prise de tête. Elle le voit avec ses amies, quant elles sont toutes là à se plaindre de leur copains ou de leur fiancé, la galère. Des hommes, elle en côtoie tous les jours au Ministère et franchement elle s’entend bien avec eux, même très bien avec certains mais ça s'arrête là. En plus la plupart des hommes qu'elle voit sont sous ses ordre, alors vivre autorité qu'elle aurait si elle montrait ses faiblesses n serait-ce qu'à l'un d'entre eux, ça jamais de la vie, plutôt mourir.

Mais ce n'était pas vraiment le moment de penser à tout ça, il fallait qu'elle reste concentrée, et que Lilith le soit elle aussi ce serait encore mieux, voir même parfait. Non pas qu'elle ait peur, ou qu'elle soit effrayée, mais ce n'était pas à des Licornes qu'elles allaient s'en prendre, mais à un nid d'Accromentules, et elle ne sont pas réputé pour leur hospitalité. Ce n'était certes pas la première fois que Méria se jeté tête la première dans les ennuies, mais là elle n'était pas toute seule alors il fallait qu'elle soit un minimum sérieuse, même si elle savait son amie capable de se défendre toute seule. Lilith voulait mettre un plan au point, une sorte de stratégie... Méria en avait un elle aussi, très différent de celui de Lilith cependant, alors que cette dernière voulait se casser la tête, Méria avait l'intention de foncer dans le tas et la première Accromentule qu'elle croiserait tâterait de son épée. Elle allait toute fois faire en sorte de ne pas les tuer si elle pouvait l'éviter, les assommer dans le meilleur des cas, ou les ligoter avec un sort peut-être. Un sort d'immobilisation pouvait aussi faire l'affaire, et il y avait aussi un sortilège plus puissant contre les Accromentule, mais celui-là les envoyé balader, mais ne les empêché pas de revenir, donc... Tout en écoutant Lilith Méria déposa son sac en un coin, histoire qu'il ne la gêne pas et enfila ses gants en cuir, elle avait ainsi une meilleure prise sur son épée.

_Fais comme tu le sens, si tu veux prévoir un plan, libre à toi, mais fait attention à toi, les plans se déroule rarement comme on le croit. Je m'occupe de celles de droite, mais si une des tiennes s'en prend à moi elle le regrettera. Si tu finis avant moi laisse moi quand même m'amuser une peu, ça fait trop longtemps que je n'ai pas eut d'exercice ça me manque.

Méria s'avança et au moment où les Accromentules détectèrent leur présence, elle ne tergiversa pas plus longtemps en fonça dans le tas. Il fallait qu'elle soit proche pour pouvoir des assommer. La jeune femme prit appuie sur un rocher et sauta dans les airs, atterrit sur la tête d'une Accromentules à laquelle elle asséna un magistral coup de la garde de son épée, celle-ci tomba complétement dans les vapes. Sautant de son perchoir elle réitéra l'exercice une deuxième fois avant que les Accromentule commencent à comprendre la façon de faire de la jeune femme. A partir de là elle essayèrent de rester hors de porté, et de l'encercler, mais Méria avait plus d'un tour dans son sac, en plus elle était plutôt rapide, voir très rapide. Alors qu'une araignée tenta de la prendre dans un jet de soie Méria lui fonça dessus, évita le jet, fit une glissade au sol, se retrouva sous l'Accromentule et lui asséna un coup dans ce qui devrait normalement être son menton, une roulade sur le côté lui permis de ne pas se faire écraser lorsque l'Accromentule s'écroula. Ça en faisait trois. En se relevant elle lança un sort de protection qui lui permis d'éviter un second jet de soie. Et un Immobilus plus tard une quatrième Accromentule fut neutralisée.

Il ne lui en resté plus que deux qui ne semblaient pas pressée d'en découdre, observant la jeune femme en faisant claquer leurs espèces de mâchoires immondes. Méria fit tourner sa baguette dans une main et son épée dans l'autre, du coin de l’œil elle voyait Lilith lancer des sorts à tout va. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres alors elle voyait les Accromentules s'affoler légèrement, elles ne devaient pas avoir l'habitude qu'on vienne les défier. S'élançant en direction d'une des Accromentules restante, elle lança un sort d'immobilisation sur la seconde, tout en évitant un jet de soie de celle vers laquelle elle se dirigeait. N'en ayant plus qu'une à gérer elle lui lança un sort de conjonctivite directement dans ses huit paires d'yeux, cela l'empêcha de la viser de nouveau elle n'eut plus qu'à lui sauter dessus pour lui donner un bon coup derrière la tête pour la mettre KO elle aussi. Descendant de la dernière créature inerte Méria alla rejoindre tranquillement Lilith. Un petit douzaine rien de trop insurmontable et Méria c'était bien amusée. Gardant un œil sur les créature non immobilisées Méria haussa les épaules à l'attention de son amie qui lui disait qu'un bateau ne remplacerait jamais un homme.

_Mon bateau, lui ne va pas voir ailleurs lorsque j'ai le dos tourné, et puis franchement en passant ma vie à Poudlard ou en mission pour le Ministère je le verrait quand mon homme si j'en avais un? Jamais, alors il passerait son temps à râler et à vouloir me voir et ça franchement je ne suis pas sure d'être capable de le supporter. J'aime trop ma liberté pour me laisser m'en faire priver pour un homme.

© Codage By FreeSpirit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Sam 28 Fév - 20:29



Deux folles profs à Poudlard...

Feat Méria Flint




Lilith s'approcha de la première acromentule qu'elle avait stupéfixé. Elle se réjouissait d'avance de tout le venin qu'elle allait pouvoir récolter. Il était vrai qu'il y en aurait pour une petite fortune. Elle sorti les fioles qu'elle avait dans son sac et prit garde, en ouvrant la gueule de la bête, de ne pas se blesser sur l'un de ses crochets. Il serait vraiment dommage que si prêt du but elle se fasse empoisonner bêtement. La fiole bien placée sous le premier crochet, Lilith appuya à l'aide de sa baguette sur la poche à venin qui se trouvait un peu plus loin sur le palais de l'acromentule. Un liquide verdatre sorti du crochet et alla se loger directement dans la fiole. Le temps de tout récolter elles en auraient bien pour une heure. Mais Lilith n'était pas vraiment pressée, il était tellement rare de se procurer du venin aussi frais, qu'elle préférait prendre son temps et ne pas en perdre une miette. Le premier sac à venin étant vide elle s'attaqua au second qui termina de remplir sa première fiole. Il lui faudrait bien ranger tout cela soigneusement si elle ne voulait pas risquer de casser l'un des précieux récipients. Une nouvelle fiole à la main, elle se dirigea tranquillement vers l'acromentule suivante en prenant bien garde tout de même qu'aucun d'entre elles ne se lève brusquement.

Elle s'était plutôt bien amusée, et à voir le sourire rayonnant sur le visage de Méria, elle aussi avait apprécié de faire un peu d'exercice. Lilith n'était pas aussi casse cou que sa collègue, mais elle avait obtenu un résultat similaire. Au moins elle n'avait même pas abimé sa robe, ce qui n'aurait certainement pas été le cas si elle avait été obligée de faire l'acrobate comme Méria. Elle comprenait parfaitement que sa collègue soit un peu nostalgique du ministère. Lilith avait elle aussi eu du mal à s'y faire la première année où elle avait travaillé à Poudlard. On ne côtoyait plus beaucoup de monde quand on était enfermé dans le collège. Enfin, on ne côtoyait surtout pas beaucoup d'adultes. Heureusement que Méria était arrivée et par la suite Véronica. En fait elle s'entendait bien avec la plupart de ses collègues, il n'y avait qu'avec Céleste qu'elle avait beaucoup de mal. Dès le premier regard, elle avait su qu'elle ne pourrait pas la supporter. Pourtant elles avaient toutes les deux fréquentés la même maison. Mais bizarrement elle s'entendait beaucoup mieux avec Méria.

- Tu as raison, il ne faut pas tomber dans une vieille routine. Ici on a plutôt tendance à s'enfermer dans notre quotidien. Pas facile de se changer les idées à Poudlard. En plus cette année avec mes nouvelles fonctions j'ai du mal à trouver du temps pour faire autre chose. Mais c'est toujours un plaisir de sortir un peu me dégourdir les jambes avec toi. Il faudrait que l'on fasse ce genre de choses plus souvent. J'ai besoin d'écailles de dragons pour un de mes cours, si on pouvait les chasser je suis certaine que tu serais capable d'aller m'en chercher une.

Lilith trouvait dommage que son amie préfère les bateaux aux hommes. Même s'il lui était arrivée d'avoir quelques chagrins d'amour, elle n'avait jamais réussi à s'éloigner trop longtemps du sexe opposé. Elle pouvait dire qu'elle était un peu une collectionneuse d'homme, beaucoup de ses collègues au ministère avaient eu une aventure avec elle. En fait le terme croqueuse d'homme aurait certainement été plus exact. Pour cela Méria était sa parfaite opposée, elle se demandait d'ailleurs comment elles faisaient pour si bien s'entendre. Mais rester seule sur un bateau ce n'était pas terrible non plus. Il fallait profiter de la vie et s'amuser, qui savait ce que l'avenir pouvait leur réserver. De plus comme le soulignait Méria, elle ne voulait pas être prisonnière d'une relation. Lilith ne s'était jamais vraiment embêtée avec ça, d'ailleurs la plupart de ses "relations" n'avaient duré qu'un soir. Le sexe était bien différent de l'amour, même si parfois elle avait eu le plaisir de mêler les deux. La seule personne à laquelle elle s'était un peu attachée ses derniers temps était le directeur du département des mystères.

- Tu sais, tu n'es pas obligée de t'engager dans une relation pour passer du temps avec un homme. Tu vas encore dire que je parles un peu cru, mais tirer ton coup de temps en temps ça ne fait de mal à personne. Je suis certaine d'ailleurs qu'un petit câlin un peu sauvage avec un mec musclé et sexy te ferait le plus grand bien. Rien de mieux pour faire du sport, toi qui manque d'exercice.

Lilith fit un clin d'oeil à Méria. Elle attendait la réponse de sa collègue qui serait certainement outrée par ses propos. En fait Lilith n'avait jamais caché qu'elle aimait bien les hommes, et encore plus les hommes nus et plutôt mignons.



Revenir en haut Aller en bas
Méria Flint
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle & Commandant d'une brigade d'Aurors
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle  & Commandant d'une brigade d'Aurors
avatar

||Messages : 77
||Date d'inscription : 10/12/2009
||Age : 36
||Localisation : La salle de Duel à Poudlard
||Emploi/loisirs : Professeur de Duel & Commendant des Aurors
||Humeur : Surement un peu folle

MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Jeu 12 Mar - 22:56


Deux folles profs à Poudlard
ça donne... Ça.


Après son dernier saute du haut de son Accromentule Méria, alla rejoindre sa camarde déjà tout à sa collecte de venin verdâtre d'Accromentule. Méria préféra laisser faire son amie, déjà qu'elle n'était pas très tendre avec les Accromenules pour les mettre hors combat, elle n'allait pas en rajouter en les martyrisant encore, pour les dépouiller de leur venin. A la place, elle alla récupérer son sac qu'elle avait laissé à l'écart du champ de bataille. Ensuite elle se mit à déambuler entre les Accromentules stupéfixer et assommer, pour être sue qu'aucun d'entre elles n'étaient en mesure de les attaquer de nouveau. Pendant ce temps Lilith récoltait le venin, l'Auror avait était plutôt impressionnée par sa collègue, certes elle ne doutait pas de ses compétences mais tout de même. Sa façon de manier la baguette, avec grâce et rapidité, Lilith aurait put facilement faire partie de la brigade de tireur d'élite du Ministère, à la place elle avait cette place à Poudlard. Enfin, chacun à son histoire, après tout, elle aussi elle était Auror et pourtant elle était à Poudlard comme Lilith. Et il en allait de même sens doute pour tous les autres professeurs de Poudlard, mais il était vrai qu'elle ne les connaissaient pas encore assez, pour bien connaitre leurs histoires. Il n'y avait qu'avec Tuomas pour le moment qu'elle avait beaucoup discuter, pour dire la vérité, la jeune femme était beaucoup plus à l'aise avec les hommes, peut-être à cause du fait qu'elle travailler, habituellement, essentiellement avec des représentant de la gente masculine.

Lorsque Lilith s'adressa à elle, la sortant quelque peu de son inspection des Accromentules pour ui parler de Dragons, la jeune femme ne put s'empêcher de rire. Mais en même temps elle n'avait pas vraiment tord, e fait partir à la chasse au Dragons... Ça pourrait lui plaire, et plus encore que ce que pouvait bien penser Lilith. Après tous les Dragons sont bien plus dangereux qu'une petite bande d'Accromentules. L'idée était vraiment plaisante pour dire vrai... Il faudrait qu'elle regarde s'il n'y avait pas possibilité, d'une façon ou d'une autre, de se mesurer à un Dragon. Après tout ce ne serait pas la première fois, Lors du dernier tournois des trois sorciers les champions avaient bien du le faire et ce n'était que des gosses, alors pourquoi pas elle. En plus, elle n'avait pas l'intention de tuer ce Dragon, même si elle appelait ça une chasse au Dragon. C'était juste histoire de faire un brin d'exercice et de récupérer, au passage, une ou deux écailles pour les potions de Lilith. En plus elle connaissait justement des personnes travaillant aux Départements des Créatures Magiques au Ministère. Du coup elle se retourna vers Lilith avec un sourire qui ne disait rien qui vaille, maintenant que son amie lui avait mis cette idée en tête, et tête brulé comme elle l'était, Lilith pouvait être sure qu'elle allait faire des pieds et des mains pour obtenir ce qu'elle voulait.

_Moi qui commençait déjà à réfléchir à une prochaine façon de nous divertir, tu viens de me trouver quelque chose d'encore plus intéressant et dangereux d=que des Accromenules. A mon avis ça ne va pas être simple, mais je connais une ou deux personnes dans les bons services qui me doivent quelques faveurs, je suis sure qu'on pourrait vraiment bien s'amuser. Qui aurait cru que tu pouvais avoir des idées pareils, en faite tu es encore plus délurer que les apparences pourraient bien le laisser croire. Donc, ne va pas tenter de t'acheter une écaille de Dragons dans les prochain mis, on aura possibilité de s'en procurer par nous même, je sais pas encore quant, mais je m'occupe de ça.

Voilà, maintenant Méria était d'encore meilleure humeur que tout à l'heure, si bien que même la conversation de Lilith à propos des hommes ne pouvait même pas la faire redescendre de son petit nuage. En même temps, on ne pouvait pas dire non plus que c'était une conversation désagréable, juste que Lilith était un petit peu trop instante. Elle avait bien le droit de ne pas être comme elle et donc de ne pas sauter sur absolument tout ce qui bougé. Et puis quant elle avait besoin d'une bonne monté d’adrénaline, elle avait bien mieux que de s'envoyer en l'air avec le premier venu. Chasse à l'Accromentule, chasse au Dragon, traversé d'un tempêté déchainé en pleine mer, ou une bonne veille chasse aux mages noirs ou aux vampires, faite votre choix. Bien sur elle n'était pas insensible aux charmes de certains hommes, mais elle ne leur faisait pas assez confiance pour avoir leur ouvrir son cœur, et eux n'était pas assez fous pour l'approcher de trop près. Mais l'avenir est plein de surprises, alors qui sait? Un jour peut-être trouverait-elle un type assez fou pour tenter de l'approcher, un type, qui ne serait pas un tueur en puissance. Enfin quoi qu'il en soit pour le moment ce n'était pas le cas.

_Ça ne me ferait peut-être pas de mal comme tu dis, mais personnellement je n'ai pas besoin de tirer mon coup avec le premier type venu pour me sentir bien dans ma peau. Je te suis reconnaissante de te faire du soucis pour mon équilibre émotionnelle, mais franchement il n'y a pas de raison. Pour le moment je me sens parfaitement bien comme ça. Mais promis si un jour ça me démange, je viendrais t'en parler, je suis sure que tu seras capable de me trouver le mec parfait, dans toute ta liste de contacts.

Méria secoua la tête, non vraiment ce n'était pas son truc les relations d'un soir, ça n'avait jamais été son truc et ça ne le serait sans doute jamais. Et puis pourquoi se prendre la tête après tout, nOn elle avait beaucoup mieux à faire, elle ne voulait pas se lamenter sur sa vie sentimentale ressemblant au désert de Gobi.

© Codage By FreeSpirit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Dim 15 Mar - 16:59



Deux folles profs à Poudlard...

Feat Méria Flint




Lilith ramassait tranquillement son venin en écoutant parler Méria. Elle était presque certaine que sa collègue allait rebondir sur l'histoire des dragons. Il était très difficile de se procurer une écaille de dragon, à moins de dépenser des sommes exorbitantes, ce que les fonds du collège ne pouvaient pas se permettre. Bien que Méria connaisse pas mal de monde au ministère, il allait lui être difficile d'arriver à obtenir une autorisation. Mais Lilith ne se faisait pas de soucis, la sorcière avait plein de ressources, et même si cela devait lui prendre plusieurs mois, elle trouverait à coup sûr le moyen de lui procurer ce qu'elle demandait. Se battre contre un dragon ne faisait absolument pas peur à Lilith, après tout elles venaient bien d'attaquer un nid d'acromentules à deux. Lilith maniait plutôt bien la baguette, elle aurait très bien put enseigner les sortilèges ou la défense contre les forces du mal. Mais ce qui lui avait toujours plu était les potions. Elle préférait largement touiller sa cuillère dans un chaudron que jouer de la baguette. Mais de temps en temps cela ne faisait pas de mal de faire un peu d'exercices. Elle avait bientôt fini de remplir ses fioles, il ne lui restait plus que deux araignées à vider de leur précieux contenu. Elle en avait pour une fortune dans son sac, et heureusement qu'elle n'était pas vénale, car elle aurait très bien put prendre sa retraite anticipée.

Il en serait certainement de même si elle parvenait à se procurer plusieurs écailles de dragons. En fait elle aurait très bien put s'associer avec Méria et monter un commerce de produits rares et exotiques, elles auraient sans nul doute faire fortune. Mais elle préférait enseigner et Méria préférait sans nul doute travailler au ministère. Bien que cette année, par un heureux concours de circonstance la demoiselle soit venue donner des cours de duel à Poudlard. L'idée avait bien plu à Lilith quand le directeur la lui avait soumise. Après tout, les élèves aussi avaient droit de faire un peu de sport. Elle espérait seulement qu'ils n'auraient pas idées de faire des duels dans d'autres lieux que dans la salle prévue à cet effet. Certains élèves avaient parfois tendance à prendre les couloirs de Poudlard pour des salles de sortilèges ou des cours de défense contre les forces du mal. Elle aurait assez vite faite de les remettre dans le droit chemin, une nuit dans un des charmant cachot du château calme rapidement les ardeurs des plus téméraires.

- Tu es pleines de ressources ma chère Méria. Mais tu sais les dragons sont des espèces protégées, obtenir une autorisation risque d'être très compliqué. Et puis je doute qu'ils te laissent entrer avec une arme qui pourrait blesser leurs si précieuses créatures. Je crois que pour une fois nous serrons bien obligées d'être très maligne. Évite de leur dire que c'est pour écailler un dragon, ils risquent de plutôt mal le prendre. Mais soit, si tu arrives à nous obtenir une autorisation, je ferai mon possible pour me dégager quelques heures et partir à la chasse avec toi.

Lilith savait très bien que son amie avait une très mauvaise opinion des hommes. Même si elle ne la jugeait pas, elle savait aussi que son comportement ne lui plaisait pas beaucoup. En fait la grande majorité des personnes n'approuvaient pas ses relations avec les hommes. Le directeur de Poudlard lui avait même une fois fait une mise en garde à ce propos. Mais Lilith aimait bien jouer avec ses différents prétendants. Même si pour le moment elle n'avait pas trouvé l'homme qui lui faisait battre le coeur, elle ne se privait pas pour autant de passer d'agréables soirées avec de jeunes hommes appétissants. Depuis le début de l'année, elle n'avait pas eu beaucoup l'occasion de sortir et la présence d'un homme dans son lit lui avait quelque peu manqué. Elle n'arrivait donc pas à s'imaginer vivre comme Méria. Mais après tout chacun faisait ce qu'il voulait et Lilith ne faisait que taquiner son amie. Elle savait que le sujet était un peu sensible et Méria ne tarda pas à lui servir une réponse bien piquante.

- Pas de problèmes, je pourrais t'en trouver un ou deux qui sont mignons et adorables. Tu pourrais gentiment les martyriser, ils en seraient plus que ravis. Et ne crois pas qu'il me faille tirer un coup pour me sentir bien dans ma peau. Je m'y sens parfaitement bien même si je n'ai pas de mâles sous la main pour me contenter. Mais arrêtons de parler de ce sujet, j'ai le sentiment que ça t'énerve un peu.



Revenir en haut Aller en bas
Méria Flint
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle & Commandant d'une brigade d'Aurors
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle  & Commandant d'une brigade d'Aurors
avatar

||Messages : 77
||Date d'inscription : 10/12/2009
||Age : 36
||Localisation : La salle de Duel à Poudlard
||Emploi/loisirs : Professeur de Duel & Commendant des Aurors
||Humeur : Surement un peu folle

MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Mer 1 Avr - 11:26


Deux folles profs à Poudlard
ça donne... Ça.


Méria continuer à tourner parmi les accromentules, mais aucunes d'entre elles ne fit le moindre mouvement, les sortilèges de Lilith et les coup de Méria avaient été plutôt efficace. Et puis il fallait avouer que ni l'une, ni l'autre ni étaient allées de main morte. En même temps avec se genre de créatures il vaut mieux mettre le paquet pour ne pas finir en nourriture pour accromentules. Ça risquait d'ailleurs d’être un petit peu la même chose si elles arrivaient à allait à la chasse aux Dragons, c'est quand même dangereux ces bestioles. Mais en même temps Méria se voyait très bien révoltés autour d'un de ces lézards géants pour tenter de lui piquer une ou deux de ses écailles. En plus avec eux il faudra y aller à l'épée, les sortilèges ne passent pas leur carapace. Du coup ça lui ferait vraiment une très bonne distraction, mais ça risquait d'être un peu plus compliqué par Lilith, à part les Sortilèges de Conjonctivites, elle risquait d'avoir du mal à l'aider. Sinon Méria pouvait toujours lui apprendre à se servir d'une épée ou d'une autre arme de points, ça aussi ça pourrait lui servir d'un bon entrainement. En plus Lilith ne serait pas la première personne à qui Méria tenterait d'apprendre le maniement des armes blanches, mais elle serait peut-être la première à réussir. Et oui, parfois au Ministère les Aurors ne sont pas aussi futé qu'on pourrait le croire, Méria avait bien donné quelques ours à ceux sous ses ordre, mais franchement... Elle n'était pas prête à renouvelle l'expérience. Mais Lilith étant manifestement plus dégourdis, Méria n'était pas contre l'idée d'en faire une de ses élèves. Mais bon avant toute chose voir s'il y avait une possibilité de se retrouver avec un Dragon.

En tout cas une chose était certaine il faudrait que Méria leur trouve une autre distraction dans les semaines à venir, attaquer de nouveau un nid d'accromentules n'était même pas envisageable. Méria n'aimait pas faire plusieurs fois les même choses. Dans le pire des cas, elles pourraient peut-être aller à la chasse aux loup-garou, Méria avait dans son service un expert un la matière justement. Le frère ainé de Véronica, qui était leur professeur de Divination. Et s'il ne leur trouvé pas un ou deux Loup-garou il pourrait toujours aller à la chasse au vampires, Méria avait entendue dire qu'il y en avait toujours quelques nids plutôt actif en Roumanie. En plus des canines de vampires ou des poils de loup-garou ça aussi ses très rare tellement rare qu'elle n'était même pas sur qu'il existe un prix pour ce genre de produits. Finalement Méria était aux anges avec tout ses projets... Bien qu'ils soient tous plus dangereux les uns que les autres, mas c'était le danger qui faisait vivre la jeune femme. Que ferait-elle sans une bonne dose d’adrénaline? Franchement sa vie lui semblerait bien vide et elle se refusait à ce qu'une chose pareille puisse un jour se produire, c'était même pas envisageable.

_Bien sur que je sais que les Dragons sont une espèce protégé, et j'ai pas l'intention de leur tuer leur précieux lézards, pour qui me prends-tu, je ne suis pas une sauvage. Mais s'ils me laissent entrer croire moi ce sera avec mon épée, je ne pars pas affronter un dragon sans mon épée, je suis peut-être folle, mais pas suicidaire. Mais sinon j'ai bien quelques autres idée pour nous faire passer de bon moment, qui pourrait te rapporter des produit encore plus rare et couteux que du venin d'accromentule. Que dirais-tu de poils de loup-garou ou de canines de vampires? Je connais quelqu'un qui sait ou on pourrait se procurer l'un comme l'autre. Au fait tu as assez de fiole pour ton venin d'accromentule?

Les hommes, Méria n'avait rien contre juste qu'elle n'avait pas trouver le bon, et elle n'était pas le genre de femme à en essayer trente-six mille pour trouver celui qui lui fallait. En plus il faudrait à Méria un homme qui est un fort caractère, autant pour pouvoir la supporter que pour ne pas se laisser faire une larve qui s’écrase ça ne l’intéressait pas. Après Méria n'en voulait pas pour autant à Lilith de prendre du bon temps, mais elle ne voulait pas non plus que sa meilleure amie se fasse un devoir de lui trouver quelqu'un, surtout si Méria ne lui demandait pas d'aide. Et si un jour cela arrivée Méria risquait d'être exigeante. La jeune Auror ne voulait surtout pas d'une gratte papier ça il en était absolument hors de question, elle préférait les hommes d'actions, c'est bien plus intéressant. Mais là elle était en train de commencer à divaguer il fallait qu'elle se reprenne, c'était à croire que son amie était en train de la contaminer, elle avait des accromentules à surveiller non d'un Chaudron. Elle secoua la tête un instant histoire de se remettre les idées en place.

_Si un jour je te demande de l'aide, par pitié justement je ne veux pas un mignon et adorable, ne me sort pas de ton chapeau un de ses grattes papiers du Ministère. J'ai un caractère bien tromper Lilith ne l'oublier pas je risquent de les traumatiser tes gentils, mignons et adorables garçons, non, il me faudrait quelqu'un avec un caractère aussi déganter que moi. Par contre au ministère je n'ai encore jamais trouvé une personne correspondant à cette description.

© Codage By FreeSpirit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Ven 3 Avr - 10:21



Deux folles profs à Poudlard...

Feat Méria Flint




La récolte était vraiment prometteuse, Lilith avait déjà plusieurs flacons rempli. Elle s'attaqua à la dernière accromentule et lui extirpa son venin. Elle compta ensuite ses fioles, elle en avait six qui étaient remplies en entier et il n'y avaient que quelques gouttes dans la dernière. Elle en tendit trois pleines à Méria, elle aurait de quoi fabriquer tous les venins qu'elle voulait avec ce stock. Lilith rangea les siennes dans sa sacoche très précieusement. Il y en avait pour un paquet de galions dans ce sac. Mais il lui fallait pas oublier les autres ingrédients qu'elle était venue chercher. Certes aller prendre quelques crins à une licorne serait nettement moins dangereux que ce qu'elles venaient de faire. Lilith étaient enthousiasmée par la chasse, cela lui avait permit de chasser un peu ses idées noires. Il fallait dire que les rapports du ministères n'étaient pas très encourageant et son entrevue avec la ministre l'avait confortée dans ses craintes. Cette histoire d'héritier mettait vraiment le collège en ébullition.

Méria la lança sur un tout autre sujet. Chasser du loup garou ou du vampire, voilà qui était des plus ambitieux. Mais cela n'étonna même pas Lilith, la jeune femme aimait les défis et c'était quelque chose dans ses cordes. Maintenant il fallait pouvoir tomber sur un loup garou ou sur un vampire. Ils n'étaient pas si simple à trouver. Elle se doutait bien qu'au ministère il y avait certaines personnes de très compétentes pour retrouver ce genre de créatures. Le frère de son amie Véronica était d'ailleurs un excellent chasseur de vampires. Mais cela nécessitait de prendre plusieurs précautions. Elles verraient bien cela dans les semaines à venir. Lilith ne serait certainement pas contre une bonne distraction. Elle se rapprocha de son amie et se prépara à partir. Il allait falloir réveiller les demoiselles qui n'avaient pas été assomées par Méria. Elles avaient tout intérêt à s'éloigner un peu, car elles seraient sans doute de fort méchante humeur. Elles firent quelques pas pour s'enfoncer un peu plus dans la forêt, il leur fallait maintenant trouver des licornes.

- Merci Méria, tu avais prévu assez de fioles. Si tu en veux un peu plus, vient m'en demander, je ne pense pas utiliser toutes les miennes tout de suite. Mais je crois que mes élèves de septième année seront plus que ravis de pouvoir utiliser ce type d'ingrédient dans leur prochaine potion. Pour ce qui est des vampires ou des loups garou, pourquoi pas. Je dois t'avouer que quelques poils de loup garou seraient la bienvenue, j'ai quelques potions en tête et cet ingrédient pourrait m'être particulièrement utile. En fait je suis toujours à la recherche d'ingrédients rares, tu le sais bien, j'aime avoir une réserve bien remplie. Mais pour le moment, nous allons chercher un ingrédient moins rare et moins excitant, du crin de licorne.

Elles étaient maintenant assez loin des acromentules pour les réveiller dans problèmes. Lilith sorti sa baguette et lança un puissant sortilège d'Enervatum. Au début rien ne bougea, la sorcière en aurait presque été choquée. Elle voulait bien croire qu'elle n'utilisait pas sa baguette aussi souvent qu'elle le voudrait, mais ce type de sortilège était assez facile à réaliser. Puis au bout de quelques longues secondes, une des accromentules se remit sur ses pâtes, bientôt suivie par les autres. Lilith fut rassurée et se retourna vers Méria prête à repartir dans sa quête de crin de licornes. Elles marchèrent en silence plusieurs minutes, Lilith essayant de trouver quel homme pourrait correspondre à Méria. Il fallait qu'elle vienne à l'évidence, elle ne connaissait aucun homme qui pourrait la supporter. Mais comme le disait Méria, pour le moment elle n'était pas intéressée et si elle voulait se trouver quelqu'un elle n'aurait sans doute pas besoin de son aide. Lilith n'était pas aussi exigeante sur les hommes, du moment qu'ils étaient attentionnés et mignons. Mais elle n'avait rien contre les mauvais garçons, le souvenir de Gérald refit surface quelques instants. Depuis qu'elle l'avait recroisé au ministère, elle pensait de plus en plus souvent à lui.

- Il est clair qu'au ministère les hommes de caractère ne sont pas particulièrement présent. Le seul que je connaisse qui aurait put te plaire est le frère de Véronica, mais nous sommes amis tous les trois et je crois pas que tu veuilles un changement dans cette situation. Tu ne risques pas non plus de trouver ton compte à Poudlard, ici les professeurs sont plutôt calme, et le seul plutôt jeune est celui de défense contre les forces du mal. Mais tu le connais aussi bien que moi, il a un caractère proche de celui de Céleste, donc certainement pas pour toi. A moins que tu ne veuilles mettre la main sur un élève, il y en a certains ici qui sont assez particuliers.



Revenir en haut Aller en bas
Méria Flint
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle & Commandant d'une brigade d'Aurors
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle  & Commandant d'une brigade d'Aurors
avatar

||Messages : 77
||Date d'inscription : 10/12/2009
||Age : 36
||Localisation : La salle de Duel à Poudlard
||Emploi/loisirs : Professeur de Duel & Commendant des Aurors
||Humeur : Surement un peu folle

MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Mer 22 Avr - 0:12


Deux folles profs à Poudlard
ça donne... Ça.


Alors que Méria continuait à patrouiller au milieu des Accromentules, Lilith lui fit signe qu'elle avait terminé sa petite récolte, elles allaient pouvoir partir. Arrivant près de son amie , celle-ci lui tendit alors trois fioles pleines de venin d'Accromentule. Trois... Wahou elle en avait pour une vie entière là. Certes la jeune femme savait faire des potions mais elle ne passait pas non plus sa vie à faire ça, ce n'était pas vraiment une passion. Enfin, elle verrait bien, et puis peut-être Lilith en aurait besoin d'un peu plus plus tard, auquel cas elle lui rendrait une fiole. Pour le moment la jeune femme prit les fioles et fouilla dans son sac à la recherche d'une boite qu'elle avait prévue pour le transport de ce genre d'ingrédient dangereux, c'est quand même un peu comme de l'acide ce genre de chose. Une fois tout bien rangeait dans son sac Méria se sentie soudain beaucoup plus détendu, elles allaient pouvoir y aller. Bien sur la jeune femme n'était pas inquiète, la situation était sous contrôle, mais il fallait quand même être un minimum attentif, elles étaient au beau milieu d'un nid d'Accromentules quand même ce ne sont pas de gentils nounours en peluche.

Mais cette chasse là était à peine terminée que Méria était déjà en train de réfléchir à d'autres projets de suicide qu'elle pourrait faire avec sa meilleure amie. Il fallait croire que le jeune femme n'était jamais rassasiée, et ses futur projets étaient tout aussi ambitieux que celui-ci... Voir même pire. Aller à la chasse au vampire et aux loup-garou, rien que ça c'était déjà quelque chose d'assez dangereux... Voir même de très dangereux. Beaucoup de sorciers très doué y avaient perdue la vie, mais Méria n'était pas du genre à se laisser impressionnée, de plus si Velkan, le frère de Véronica en était capable alors elle aussi. L'un des autres projet de Méria était d'affronter un dragon pour lui piquer une ou deux écailles, ça pourrait servir pour les potions de Lilith, et ce serait un bon entrainement pour elle. Se mesurer à un dragon, avant aujourd'hui elle n'y avait jamais réfléchit, mais en fait c'était une excellente idée. Le sourire au lèvre à l'idée de ces nouvelles aventures à venir Méria suivit son amie qui s'éloignait du nid des Accromentules, en effet avant de les réveiller mieux valait ne pas être en vu. Assommer les Accromentules que Lilith avait pétrifier ne serait pas vraiment une problème pour la jeune femme, mais franchement elle avait déjà fait ça une fois c'était amplement suffisant, autant ne pas tomber dans la routine. En plus elles avaient autres chose à faire.

_Franchement trois fioles c'est amplement suffisant, je dirais même que j'en ait bien plus qu'il ne m'en faut, n'oublies pas que je ne suis pas profs de Potions comme toi. Pour la chasse aux vampires et aux loup-garou je vais creuser la question avec Velkan la prochaine fois que j'irais faire un tour au Ministère. D'ailleurs il ne va pas falloir que je tarde trop à y retourner, je l'ai abandonne à peine quelques jours et c'est comme s'ils étaient perdue. Non mais franchement tu as vu les nouvelles: aucunes pistes, on va passer pour quoi? Des incompétents. Enfin, alors voir s'il y a des licornes à l'endroit dont je t'es parlé tout à l'heure. C'est créatures sont tellement magnifiques qu'elles réussiront surement à m'éviter de penser que mes hommes sont des crétins finis, ou plutôt pas finis dans leur cas.

Lilith se chargea elle-même de réveiller les Accromentules qu'elle avait pétrifié. Elles restèrent toutes les deux un moment à observait alors qu'il ne se passait rien. Méria n'était peut-être pas professeur de Sortilèges mais elle savait reconnaitre un sortilèges réussit quant elle en voyait un. Et alors que Méria se disait qu'il fallait peut-être aller voir se qui se passé les vit au loin d'une des bestiole se mettre enfin à bouger. Bon, voilà au moins une bonne chose de faite,maintenant direction les licornes, ou plutôt l'endroit où Méria en avait déjà vu à plusieurs reprises. Mais voilà que Lilith lui parler encore des hommes, à croire que son amie ne serait pas satisfaite tant qu'elle n'aurait pas quelqu'un dans sa vie. Mais Méria n'en ressentait pas le besoin, le jour où elle tomberait amoureuse n'était pas encore venue. Enfin, elle disait ça, mais elle n'était pas non plus à l'abri d'un coup de foudre comme tout le monde, juste qu'elle préférait ne pas y penser.Lilith lui parla alors de Velkan... Elle? Avec Velkan? Non mais elle avait perdu la tête? Sortir avec quelqu'un travaillant dans le même bureau qu'elle. Bon elle ne pouvait pas nier que Velkan était charmant, mais tout de même... Non, alors. Quant à leur cher collègue professeur de Défenses Contre les Forces du Mal... Avec lui Méria serait plus tenter de faire un bon vieux Duel plutôt qu'autre chose. Si Lilith adorait se prendre la tête avec Céleste, Méria devait avouer qu'elle adorait faire de même avec l'autre professeur.

_Moi sortir avec Velkan... Franchement, tu me connais, Velkan c'est comme la famille, j'en serait incapable, et je ne pense pas que lui en soit capable non plus alors comme ça règle le problème. En plus s'il se passait quelque chose entre nous après il voudrait sans arrêt me protéger tu imagines le truc?... C'est lui qui est sous es ordres et as l'inverse. Pour ce qui est de notre professeur de Défense Contre Les Forces Du Mal, je me vois assez mal fréquenter quelqu'un ui fricote avec Céleste et personnellement il y a autre chose que je préférerais faire avec lui. Et les élèves... Lilith, pour qui me prends tu? Je ne suis pas Céleste. Tiens d'ailleurs en parlant de ça... Tu sais ce qu'on raconte dans les couloirs du château? Il paraitrait qu'un élève de ta maison aurait des tendances suicidaires... En tous cas il faut l'air pour s'intéressait à cette femme comme il le fait.

© Codage By FreeSpirit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Mer 29 Avr - 22:06



Deux folles profs à Poudlard...

Méria Flint




La forêt interdite avait toujours passionnée Lilith d'aussi loin qu'elle s'en souvienne. Pendant ses études à Poudlard elle n'avait pas manqué d'y faire de petites expéditions avec ses amis. Elle s'était d'ailleurs faites prendre plus d'une fois et avait récolté quelques retenues bien salées. C'était d'ailleurs tout naturellement qu'elle avait prit comme option soin aux créatures magiques en troisième année. Elle avait aussi eu l'idée brillante de prendre l'étude des runes. Si les cours étaient loin d'être passionnant, la matière lui avait servi plus tard quand elle avait eu accès à des livres de potions très anciens. Elle était d'ailleurs ravie de tous les livres très intéressant que l'on pouvait trouver à Poudlard et qui n'étaient accessibles qu'aux seuls professeurs. Elle savait déjà ce qu'elle ferait de certaines fioles de venin d'accromentule. Pour l'une d'elle, ses élèves des classes supérieures allaient pouvoir confectionner une potion des plus compliquées. Cela les entraineraient pour leurs futurs examens. Pour les autres, un petit tour dans les réserves de la bibliothèque lui donneraient sans doute de très bonnes idées.

Lilith écoutait ce que lui disait Méria à propos du ministère. Comme tout le monde, elle avait lu les nouvelles dans la gazette des sorciers. Elle n'était pas vraiment étonnée que Méria et ses hommes ne trouvent rien. De son côté, dans ses cercles d'amis mangemort, il semblait bien que personne n'était au courant de rien. Quelqu'un agirait-il en solo ? Si les premiers meurtres avaient fait penser à un vampire, les autres n'étaient pas du tout du même mode opératoire. Tout ce qu'elle savait c'est que cette personne s'en prenait à des innocents qui n'avaient pour seul lien que d'être sang-mêlé. La haine que certains sorciers sang-purs leur vouait pouvait donner raison à certains de ces crimes, mais encore une fois, pourquoi maintenant ? L'arrivée imminente d'un héritier de Serpentard avait sans nul doute échauffé certains esprits. Si celui ci ne s'était pas encore révélé au monde, il savait déjà qu'il pouvait compter sur pas mal d'adeptes. Lilith ne savait pas quoi en penser, si l'un de ses élèves était un dangereux criminel, que ferait-elle ? Encore une question dont elle n'avait pas vraiment envie de trouver la réponse.

- Cette affaire est vraiment des plus complexes. N'écoutes donc pas ce que pensent les gens. Ils ne sont pas à ta place et si c'était si facile de devenir Auror tout le monde le serait. Je comprends que les gens soient inquiets, je t'avoue que je le suis également, bien que je sais pertinemment que ma personne ne craint absolument rien. J'ai fait vérifier à Tuomas les environ et j'ai demandé aux centaures de patrouiller dans la forêt. Ils n'étaient d'ailleurs pas très emballés et je ne suis même pas certaine qu'ils le fassent. Pour le moment le collège n'est pas directement menacé, mais j'ai peur qu'avec cette histoire d'héritier, les esprits s'échauffent et qu'il y ai du grabuge.

Elles marchaient paisiblement depuis une dizaine de minutes quand enfin elles arrivèrent à l'endroit où devaient se trouver les licornes. A première vue il n'y avait pas âme qui vive, mais Lilith aperçu rapidement la robe d'un blanc éclatant à travers la végétation. Les animaux avaient l'habitude de se laisser approcher, soit par Tuomas, soit par elle même. Elle était déjà venue de nombreuses fois récolter un peu de crin pour ses potions. Elle sortit de son sac quelques friandises qu'elle avait prévue pour les demoiselles. Avec Méria elles s'approchèrent avec précautions pour ne pas les effrayer. Lilith adorait les licornes, elles étaient vraiment douces et calmes. Elle tendit une friandise à la première qui se laissa faire sans opposer la moindre résistance. Elle donna des friandises à Méria, pendant qu'elle prenait un athamé dans son sac. Il fallait qu'elle récolte les crins d'une certaine façon pour qu'ils soient le plus efficaces possible. Prenant un récipient en ébène, elle commença à couper les crins de la licorne. Pendant qu'elle faisait cela, elle répondit à sa collègue.

- C'était une plaisanterie, je sais très bien qu'entre toi et Velkan il ne se passera jamais rien. Il en sera certainement de même avec les professeurs de l'école. Mais qu'est ce que tu entends par là ? Céleste, le professeur glaçon, serait en accointance avec un élève de ma maison ? Alors là je veux des détails, parce que je crois que je n'ai jamais rien entendu d'aussi drôle !



Revenir en haut Aller en bas
Méria Flint
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle & Commandant d'une brigade d'Aurors
Professeur de Duel, Directrice des Serdaigle  & Commandant d'une brigade d'Aurors
avatar

||Messages : 77
||Date d'inscription : 10/12/2009
||Age : 36
||Localisation : La salle de Duel à Poudlard
||Emploi/loisirs : Professeur de Duel & Commendant des Aurors
||Humeur : Surement un peu folle

MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Sam 2 Mai - 0:45


Deux folles profs à Poudlard
ça donne... Ça.



Méria été plusieurs fois allé dans la Forêt Interdite quant elle était élève, mais surement pas aussi souvent que son amie. En faite depuis qu'elle était devenue prof à Poudlard elle y avait déjà fait plus d'expédition que lors de ses sept années d'étude. Il fallait croire qu'elle été plus sage quant elle était élève que maintenant qu'elle était adulte. Souvent les gens disent qu'on s'assagit avec l'âge et bien il semblerait que ce proverbe ne s'applique pas pas à l'Auror. En même temps il y a très peu de chose qui peuvent s'appliquer à Méria, elle ne suis aucune logique à part celle qu'elle s'invente pour elle même, elle est impulsive et trouve à s'amuser dans les activités les plus dangereuses. Heureusement pour elle, mais aussi pour les personnes qu'elle avait sous son commandement lors des missions elle arrive quand même à faire en sorte de ne pa prendre trop de risques inutile. Mais cela n’empêchait pas qu'elle aimait le danger et que s'y exposer n'était pas une problèmes pour elle, chose qui l'était quand même beaucoup plus pour ses supérieur, ou plutôt pour les supérieurs de son supérieur, ses fichus gratte-papier du Département de la Justice Magique. Mais elle avait tout de même le soutient inconditionnel de son supérieur direct le chef des Aurors, ainsi que de son instructeur et oncle Arliss, mais aussi et plus étonnant parfois de ses hommes qui avaient apprit à la respecter et aussi parfois à la craindre.

Méria recevait tous les jours des nouvelles de ses hommes et tous les jours elle était dépitée de voir qu'il n'y avait pas d'avancé dans l’enquête s'en était vraiment désespérant. C'était dans ses moments là qu'elle regrettait de ne plus être à temps plein au Ministère, ça lui manquait de ne pas pouvoir enquêter sur le terrain, mais comme Arliss le lui avait dit être à Poudlard pouvait être également un atout. Effectivement elle ne pouvait pas trouver le responsable des meurtres qui avait eu lieu mais elle pouvait enquêter sur le nouvel héritier de Serpentard. Sauf que pour le moment elle n'avait réussit à trouver aucune piste à son sujet, soit il n'était pas à Poudlard soit c'était un véritable fantôme. Ou alors il y avait une dernière possibilité, peut-être n'était-il lui-même pas au courant qu'il était l'Héritier de sa maison, c'était aussi une possibilité. Après tout si tout le monde avait perdu sa trace, alors il était également possible que sa propre famille est oublié ses origine et dans ce cas là le mieux serait encore qu'il continu à ignorer qui il était. Les paroles de Lilith lui firent du bien, heureusement qu'elle était là pour lui remonter le moral quelque fois sinon elle finirait par s'arracher les cheveux à force de se prendre la tête avec cette histoire.

_Non, ça c'est sur c'est pas à la portée du premier venu de devenir Auror, je dirais même que c'est devenue presque impossible pour une grande partie de ceux qui convoite ce poste vu qu'Arliss est devenue instructeur. Tu le connais c'est un fou furieux... Encore pire que moi, la moitié de ceux qu'il a comme élève déclare forfait, l'autre moitié échoue à l'examen pratique. A part moi il n'y a qu'Anna Valterri qui a réussit à survivre à son instruction, mais au moins comme ça on est préparé à tout ou presque. C'est bien que Tuomas patrouille dans les environ, il connais la forêt interdite mieux que quiconque. Et ne t'inquiète pas trop pour les élève, tu sais pourquoi mon chef a proposé au directeur que ce soit moi qui vienne enseigner les Duel, c'est aussi pour que je gère les grabuge éventuels, en cas de soucis tu me préviens et je tacherais de gérer les chose ou en tous cas de t'aider.]

En effet le directeur avait effectivement demandé au chef des Aurors qui serait susceptible dans ses Aurors de venir enseigner à Poudlard et c'était tombé sur elle. Ce vieux fou de Directeur se souvenait de Méria lorsqu'elle était élève et il avait été ravie d’apprendre que son chef la recommandé, à partir de ce moment il n'avait plus voulut personne d'autre pour ce poste. Méria tâchait de ne pas trop s'en plaindre, au moins ça lui avait permis de retrouver sa meilleure amie et de faire d'intéressantes excursions dans la forêt interdite et de combattre un nid d'Accromentules. Et maintenant elle cherchait des licornes. Bon, certes, c'était beaucoup moins palpitant qu'un nid d'Accromentules, mais les licornes restent quand même de ravissantes créatures. Lorsqu'elle les trouvèrent Lilith en amadoua une avec des friandise qu'elle donna ensuite à Méria alors qu'elle allait s'occuper de récupérer ce dont elle avait besoin. Tout en donnant les friandises à la licorne Méria lui flatta l'encolure en lui parlant doucement, vraiment magnifique. Lorsque Lilith se remit à lui parler elle tourna son attention vers elle tout en continuant de caresser la licorne pour ne pas qu'elle se sauve.

_Oh tu sais après je ne jugerais de rien avec les professeur de l'école, je ne l connais pas assez. Bon avec Marwin c'est claire que non, je ne l'apprécie pas, et Maxence... Non, avec lui non plus il est trop... Lui. Peut-être devrais-je faire plus ample connaissance avec d'autre? Pour ce qui est de Céleste... Je ne suis sure de rien, après ce ne sont que des bruits de couloir mais connaissant l’énergumène je ne serait pas étonnait qu'il finisse par arriver à ses fins... Rey Greengrass, ça doit forcément te parler, qui dans le château ne le connais pas? Apparement il se serait mis en ete de séduire cette chère Céleste.

© Codage By FreeSpirit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   Dim 10 Mai - 12:57



Deux folles profs à Poudlard...

Méria Flint




Il y avait tellement de choses qui se passaient depuis quelques temps dans le château. Elle n'avait prit son poste de sous directrice que cette année et pourtant elle avait l'impression que tout lui tombait dessus au même moment. Elle comprenait aussi que Méria aurait certainement voulu être auprès de ses hommes plutôt que d'enseigner le duels à de jeunes élèves. Pourtant les aider à se défendre était très important, surtout maintenant que les choses semblaient un peu bouger. Certains élèves boudaient un peu les cours de sortilèges depuis que fiasco qu'il y avait eu la dernière fois. Les cours de potions pouvaient être utiles, mais cela n'égalerai jamais une bonne maîtrise de sa baguette. Lilith n'avait pas à se plaindre, elle était plutôt douée avec une baguette, mais elle préférait l'art des potions. Elle n'aurait pas voulu devenir Auror, déjà parce qu'elle connaissait Arliss et ses méthodes, et surtout parce qu'elle préférait largement ce qu'elle faisait.

Heureusement pour le moment, à part quelques petits plaisantins dans le château, on ne pouvait pas dire qu'il y ai réellement du grabuge. Lilith avait su au fils des années se forger une sacré réputation. La grande majorité des élèves la respectait car ils savaient très bien ce qu'ils risquaient si ce n'était pas le cas. Certes, elle n'était pas aussi antipathique que Céleste, mais elle pouvait largement être aussi mauvaise en ce qui concernait les punitions. Les plus vieux élèves de Poudlard savaient qu'il ne valait mieux pas passer une nuit dans les cachots du château. Elle appréciait aussi leur donner des tâches ingrates à effectuer, comme nettoyer les toilettes ou faire briller une à une les fenêtres de Poudlard. Certains se souviennent encore des ampoules qu'ils avaient eu sur les mains pendant des jours. Pour le moment, le grabuge elle saurait le gérer. Mais évidemment si cela tournait vraiment au vinaigre, elle n'hésiterait pas à faire appel à sa collègue.

- Oui, c'est sans doute l'une des principales raisons qui m'ont confirmé que je ne voudrais pas devenir Auror. Arliss est adorable quand il veut, mais quand il est instructeur... Bref, je préfère largement le côtoyer avec mes responsabilités actuelles. Ne t'inquiètes pas, le jour où il y aura des soucis dans le château tu seras une des premières à le savoir.

Lilith se tourna lentement vers Méria, ouvrant des yeux rond comme des billes. Avait-elle bien entendu ? Céleste et Rey ? Cela n'était sans doute qu'une rumeur, le jeune homme n'aurait certainement pas hésité devant le défi, mais Céleste... Elle ne pouvait pas le croire. Il lui faudrait élucider ce mystère, car c'était une information des plus palpitantes.
Quand Lilith eu terminé de récolter ce qu'il lui fallait, elle caressa tranquillement la licorne avant de la laisser. Elle s'éloigna ensuite pour chercher les quelques herbes dont elle avait besoin. Elles ne marchèrent que quelques minutes avant de trouver ce qu'il lui fallait. Lilith sorti de sa besace de quoi cueillir délicatement les herbes et les ranger. Leur petite escapade avait duré quelques heures. Il leur fallait maintenant rentrer au château. Lilith aurait bien continué toute la journée mais elle avait encore pas mal de boulot à faire. Elle avait déjà réussi à se dégager quelques heures pour profiter un peu, mais il ne fallait pas trop en abuser.

- Rey et Céleste, voilà quelque chose qui serait pour le moins intéressant. Cette rumeur doit sans nul doute enchanter notre professeur de sortilèges. Tu sais les hommes, ça va, ça vient, tu finiras bien par trouver celui qui te correspond. Moi je ne cherche pas vraiment non plus, et surtout pas dans les professeurs du collège. Je crois que je ne supporterai pas de voir la personne avec qui je partage ma vie toute la journée. Il ne faut quelqu'un en dehors de Poudlard, comme ça à chaque fois que l'on se retrouvera, nous serons heureux. Bien, nous ferions mieux de rentrer, la matinée est bien avancée et j'ai des copies à corriger.

Les deux professeurs rentrèrent donc tranquillement au château en terminant de bavarder.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux folles profs à Poudlard ça donne... Ça. [Forêt Interite]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» F.C.L. Atelier ~ [ Fleury [ABSENTE] Chaty [PRÉSENTE] Luny [PRÉSENTE]]
» Première entrevue ; Sous la brise fraiche du Seireitei {Kiryû Shinjirô}
» [Donne] Une table bar, avec deux chaises pliantes
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destins Magiques :: Archives. :: Poudlard.-
Sauter vers: