Venez étudiez à l'école de magie: Poudlard, nous sommes plusieurs années après la mort de Voldemort mais il semblerait qu'une nouvelle menace plane sur la célèbre école de magie! Venez lever le voile de ce nouveau mystère!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Camarade de cours [1er étage]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Camarade de cours [1er étage]   Dim 19 Oct - 20:38






Adrastéïa avait préparé tout son matériel avant de partir pour le cours d'enchantement. Elle avait dans son sac quelques parchemins et des plumes prêtes à l'emploi. Elle avait décidé de porter aujourd'hui une de ces tenues préférées sous sa cape de sorcier. Elle portait une robe chocolat en velours. Elle avait de petites manches et un col droit avec un gros nœud en velours chocolat sur le devant. Sa robe était brodée sur le bas de roses en fil doré, et certaines volutes remontaient jusqu'à la poitrine. Deux petits nœuds de ruban jaune étaient accrochés sur le devant de la robe. Adrastéïa aimait beaucoup cette tenue, car elle trouvait que la couleur lui allait particulièrement bien. Malheureusement sous sa cape de sorcier on ne voyait pas grand chose. Elle mit de petites chaussures roses et blanches à talon. Un petit nœud rose se trouvait sur le dessus. Elle avait décidé pour une fois d'attacher ses cheveux en deux couettes sur les côtés, elle avait mit pour cela deux rubans blanc qui pendaient élégamment dans ses cheveux. Certains auraient put penser que c'était une petite poupée. Elle arriva donc en salle de classe et décida de s'installer au deuxième rang. Elle savait qu'en Angleterre les élèves pouvaient choisir où ils s'asseyaient, alors qu'au Japon chacun avait une place prédéfinie. En même temps, il était très rare, sauf pour des cours de sports ou cours exceptionnels, que les élèves changent de classe, c'était les professeurs qui se déplaçaient. Adrastéïa trouvait le changement d'ambiance plus agréable, chaque classe de Poudlard avait une atmosphère différente. Elle adorait pour cela la salle de potions qui était vraiment glauque. Elle posa ses affaires sur la table et sorti de son sac ses parchemins ainsi que son encre et sa plume.

Il n'y avait encore personne dans la salle, Adrastéïa était peut être un peu trop en avance. Elle espérait surtout ne pas s'être trompée de salle. Il lui était déjà arrivée plusieurs fois de se perdre dans les couloirs de Poudlard. Maintenant elle avait plus l'habitude, mais elle préférait toujours partir en avance dans l'éventualité où elle ne trouverait pas la salle de classe. Elle aurait bien l'air maligne d'arriver en retard. Elle ne connaissait pas beaucoup ses camarades de première année. Elle avait fait la rencontre d'Elisabeth Clarkson il y avait quelques temps de cela et elle connaissait aussi des élèves des années supérieures. Ses camarades de classe ne lui avaient pour le moment pas adressé la parole et elle ne savait pas trop quoi faire. Certains la regardaient de travers, comme si elle était une extraterrestre. Elle ne savait pas si c'était sa façon de s'habiller un peu originale ou le fait qu'elle soit étrangère qui leur faisait peur. Elle espérait tout de même que quelqu'un lui adresserait la parole un jour. Elle s'installa donc à sa place et attendit que le reste des élèves fassent leur entrée.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Jeu 23 Oct - 19:49


Juliette McKay.



Camarade de cours.


Feat Adrastéïa Inverse


Juliette était à Poudlard depuis maintenant quelques semaines et elle devait bien avouer qu'elle s'y sentait un peu seule, en effet même si elle parlait de temps en temps avec d'autres élèves, elle n'avait pas d'amis. C'est vrai que Juliette était plutôt un fille discrète dans son genre et qu'elle n'avait pas auditionné pour entrer dans l'équipe de sa maison, mais tout cela l’attristé. En plus bien qu'elle et ses parents soient venues habiter en Angleterre depuis peu Juliette n'est pas Britanique, elle est Canadienne d'origine et du coup elle est loin de toutes les personnes qu'elle connait. Elle ne pensait pas qu'un jour elle aurait le mal du pays mais elle devait avouer que c'était de plus en plus le cas. Cependant elle ne devait pas se laisser aller, pas maintenant en tous cas. En effet le jeune fille devait bientôt assister à un cours de Sortilèges et Enchantements, pour ce faire elle devait avant toutes choses se rendre dans la salle où allait avoir lieu le cour. Juliette faisait rarement dans l'originalité et cette fois encore elle resta classique dans ses vêtements, en effet elle avait mis un jean avec un petit pull en dessous de sa robe de sorcier. Elle avait attaché ses cheveux avec un barrette et elle portait un sac à bandoulière où était rangé tout ce dont elle avait besoin pour ses cours. Plumes, encrier, parchemins, livres de cours, il y avait tout ce qui lui fallait dans son sac, sauf peut-être un plan de l'école qui aurait put lui être utile. En effet Juliette a un sens de l'orientation fort déplorable et de ce fait il lui arrive assez régulièrement de se perdre dans le château et de se retrouver à l'opposé de l'endroit où elle aurait souhaité se trouver. C'est assez dérangeant quant elle veut se rendre à un endroit précis, comme en cours par exemple. Du cours généralement elle partait en avance comme ça si elle se perdait au moins elle avait un minimum de temps pour rattraper le coup, bien que ça ne soit pas toujours évident.

Lorsque Juliette arriva dans la salle de cours il y avait déjà quelqu'un d'installée. c'était une jeune fille dont le visage était familier à Juliette. La Poufsouffle mit quelques seconde à la replacer. Elle faisait partie de ça maison, elle s'en souvenait maintenant, il fallait dire qu'elle ne passait pas vraiment inaperçue contrairement à Juliette qu'on pouvait ne pas remarquer. Juliette ne savait pas grand chose de la jeune fille à part qu'elle n'était pas Anglaise, tout comme elle,, elle venait d'un autre pays, mais contrairement à elle ses parents ne c'étaient pas installée en Angleterre, ils étaient resté au Japon d'après ce qu'elle avait compris. Bien que ça ne soit pas vraiment dans la nature de la jeune Canadienne d'aller vers les autres elle se força à prendre sur elle et elle alla s'installer à une table à côté de la jeune Japonaise. Il fallait qu'elle fasse des efforts si elle voulait enfin connaitre des gens et se faire des amis sinon elle passerait les sept prochaines années de sa vie seule et malheureuse, ce n'était pas ce qu'on pouvait appeler une très bonne perspective d'avenir, même pour quelqu'un d'aussi discret que Juliette.


_Bonjour. Je ne crois pas qu'on se soit déjà présenté, je m'appelle Juliette, et toi?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Dim 26 Oct - 21:59







Adrastéïa sortit de sa rêverie. Elle n'avait pas vu entrer la jeune fille et était un peu surprise. Pourtant elle se tourna vers elle le sourire aux lèvres. C'était bien la première fois qu'une élève de la même classe qu'elle lui adressait la parole. Il lui avait toujours semblé qu'elle faisait peur aux autres ou parce qu'elle était étrangère ils ne voulaient pas lui parler. En tous les cas sa camarade avait l'air sympathique au premier abord. Elle était habillée tout simplement et avait de jolies barrettes dans les cheveux. Adrastéïa avait hésité le matin à se mettre un joli chapeau sur la tête, mais elle trouvait son look déjà bien assez impressionnant pour les autres sans en rajouter une couche. Elle décida donc de se lever et de se présenter à son tour. Elle savait qu'elle garderait certainement toujours ses habitudes de Japonaise, mais tant pis. Elle s'inclina donc devant sa nouvelle camarade et se présenta.

- Je suis Adrastéïa Inverse. Enchantée de faire ta connaissance Juliette.

Adrastéïa se rassit à sa place et se tourna vers sa camarade. Maintenant que celle-ci avait engagé la conversation elle se devait de rester polie. Pourtant Adrastéïa ne savait pas trop quoi lui dire. Au Japon il y avait beaucoup de choses qu'on ne demandait pas à des personnes que l'on ne connaissait pas. Mais il semblerait qu'ici en Angleterre, poser certaines questions était normal. D'ailleurs son amie Isabella lui avait dit que c'était une façon d'engager la conversation et d'être polie.

- J'avoue ne pas être très douée pour faire connaissance, mais je vais essayer. Je ne suis pas anglaise, alors c'est un peu difficile pour moi. Je ne sais pas trop ce qu'on demande aux gens quand on les rencontre pour la première fois. Au Japon on demande des nouvelles de la famille et des affaires, alors je vais commencer par là. Comment tu vas toi et ta famille ?

Adrastéïa se sentait un peu mal à l'aise. Elle espérait que Juliette n'allait pas de moquer d'elle et se retourner. Pour le moment il n'y avait pas d'autres élèves dans la salle. Elles étaient vraiment arrivées en avance. Elle attendit donc que Juliette lui réponde et garda sur son visage un ravissant sourire.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Sam 1 Nov - 18:41


Juliette McKay.



Camarade de cours.


Feat Adrastéïa Inverse


Juliette sembla avoir légèrement surprise sa camarade en venant lui parler et en s'installant à côté d'elle, d'ailleurs en faite Juliette se surprenait aussi elle-même. La jeune fille était très timide de nature et elle a du mal à aller vers les autres, mais aujourd'hui elle avait décidée de faire un gros travail sur elle même, et à vrai dire le fait de se retrouver seule avec une seule autre personne l'avait pas mal aidé. Juliette avait déjà vu plusieurs fois sa camarade dans la salle commune des Poufsouffle et aussi dans leur dortoir Juliette était séparée d'un lit de celui de la jeune fille. Oui, effectivement même si Juliette était très timide elle n'en restait pas moins très observatrice, et ça lui avait toujours servit. Son père lui avait toujours dit que les détails même les plus petits sont toujours très important. Bon il disait ça pour son travail il est physicien alors pour lui forcément tous les détails compte c'est normal. Juliette vit Adrastéïa se lever et s'incliner avant de se présenter à son tour, Adrastéïa Inverse, c'est donc comme ça qu'elle s'appelle.

_Moi aussi je suis enchantée de faire ta connaissance Adrastéïa.

Les deux jeune filles ne semblait pas très à l'aise autant l'une que l'autre, et comme apparemment les étaient timide toutes les deux ça risquait d'être un peu compliqué de faire connaissance et de construire une conversation. Juliette faisait des effort, mais on dit souvent "chassez le naturel et il revient au galop", mais alors que Juliette cherchait un sujet de conversation se fut Adrastéïa qui prit la parole. Elle lui expliqua ne pas être très douée pour faire connaissance et lui raconta ce qu'il faisait au Japon pour construire une conversation, c'était un peu bizarre mais après tout il faut bien commença par quelque chose.

_C'est pas vraiment ce qu'on demande en Angleterre, mais on peut faire avec quand même, en faite il n'y a pas vraiment de règles à suivre alors allons-y. Je vais bien, merci, et la famille aussi, ils sont un peu tristes que je sois partie loin de la maison, mais ils sont contents que je sois dans une bonne école, ma mère surtout, mon père aurait voulut que je fasse une école de mathématique ou d'informatique, c'est un Moldu et il a du mal avec la magie, il n'arrive pas à l'expliquer scientifiquement et ça l'énerve un peu. Et toi et ta famille?

Ça faisait bizarre à Juliette de parler d'elle et de sa famille comme ça avec quelqu'un qu'elle ne connaissait pas mais après tout pourquoi pas. Il faut bien commencer par quelque part et ça ou autre chose après tout. Et puis ça allait sans doute leur permettre de rebondir sur autre chose plus tard.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Dim 2 Nov - 12:00








Adrastéïa sourit, il semblait que Juliette soit quelqu'un de plutôt sympathique finalement. Elle n'avait jamais eu l'occasion de discuter avec une de ces camarades de cours. Bien sûr elle parlait à Elisabeth, mais celle-ci préférait s'isoler en cours à cause de son pouvoir. Juliette avait l'air de quelqu'un parfaitement normal, et elle était plutôt jolie. Adrastéïa trouvait que les anglaises étaient jolies, enfin toutes celles qu'elle connaissait. Isabella sortait un peu du lot, mais elle était à demi vélane, ce qui expliquait sa beauté naturelle. Adrastéïa écouta attentivement ce que lui disait sa camarade. Ses deux parents étaient sorciers, elle avait du mal à imaginer ce que ça faisait d'avoir des parents moldus. Bien sûre elle cotoyait beaucoup de moldus dans l'auberge de ses parents, mais ils avaient toujours voulu qu'elle aille dans une bonne école de sorcier. Elle se demandait d'ailleurs quel métier elle aurait put faire si elle n'avait pas été une sorcière. Elle qui aimait beaucoup les animaux, elle aurait été vétérinaire sans doute.

- Qu'est ce qu'on demande en principe en Angleterre ? J'ai encore un peu de mal avec les coutumes d'ici, mais dans quelques mois je pense que je m'y serais habituée. Moi ma famille se porte bien, mes parents sont sorciers tous les deux et travaillent dans une auberge traditionnelle au Japon. J'ai une sœur aînée, Luna, qui elle est Auror au ministère de la magie japonais.

Adrastéïa se demandait bien ce que pouvait faire le père de Juliette. Elle n'avait jamais vraiment touché à la technologie moldu, même si bien sûr elle avait eu un téléphone portable. Maintenant pour passer inaperçu dans le monde des moldus il fallait tout de même adopter certains modes de vie. Une fille de 16ans sans téléphone portable au Japon, c'était vraiment très louche. Surtout qu'elle avait quelques amies moldues dans son village, elle devait donc donner le change. Très peu de monde savait que sa famille était sorcière là où elle vivait. Il y avait deux autres familles de sorciers avec qui ils avaient sympathisé, mais les moldus n'étaient absolument pas au courant. D'ailleurs l'auberge traditionnelle accueillait tout autant les moldus que les sorciers, qui eux avaient un étage entièrement réservé. C'était parfois compliqué de vivre avec les moldus sans se faire découvrir, mais les moldus étaient vraiment fascinant.

- Qu'est ce que tu aimerais faire toi plus tard ?





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Dim 9 Nov - 17:12


Juliette McKay.



Camarade de cours.


Feat Adrastéïa Inverse


Finalement Juliette avait bien fait de prendre son courage à deux mains pour venir parler à sa camarade. C'est vrai qu'elles étaient seules, c'était donc plus facile comme ça. Juliette n'avait pas vraiment parlé aux autres élèves de Poudlard et donc elle n'avait pas vraiment d'amis et donc parfois elle se sentait un peu seule, mais elle avait décidé de commencer à aller vers les autres. Adrastéïa semblait être quelqu'un de très gentille, elle n'était pas Anglaise, tout comme Juliette n'était pas Anglaise. Mais Adrastéïa venait de beaucoup plus loin qu'elle, elle venait du Japon. Juliette, elle, venait du Canada, mais ses parents avaient déménagé en Angleterre, donc en fait elle ne venait plus de si loin vu que maintenant elle habitait en Angleterre avec ses parents. Lorsqu'Adrastéïa lui demanda comment on faisait pour faire connaissance avec quelqu'un en Angleterre, Juliette en mit à réfléchir un moment avant de répondre. Elle n'était pas Anglaise mais entre les coutumes du Canada et celles d'Angleterre il n'y avait pas vraiment de différence. Mais il n'y avait pas vraiment de règles, on faisait un peu comme on voulait.

_Il n'y a pas vraiment de règles, généralement on essaye d'apprendre à se connaitre, on demande d'où vient l'autre et ce qu'elle aime dans la vie, ses passe-temps, mais ce n'ai qu'un exemple. Tu as un sœur ainée, ça doit être bien, enfin si vous vous entendez bien. Moi je suis fille unique, ma mère écrit des histoire pour enfants, parfois elle en écrit pour les sorciers parfois pour les Moldus, ça dépends de son humeur. Et mon père est physicien, ne me demande pas de t'expliquer ce que c'est c'est vraiment trop compliqué.

Il arrivée parfois que Juliette aille dans le bureau de son père qui ressemble un peu à un chantier en construction et même parfois elle parlait avec lui de ses travaux, c'est vrai que pour une jeune fille de seize ans elle est plutôt brillante scientifiquement parlant. Mais comment expliquer à une sorcière de sang-pure ce que la physique, notamment la physique quantique ou la physique nucléaire? Elle ne préférait même pas imaginer comment expliquer cela à quelqu'un qui n’avait pas vécut la dedans depuis toujours. En plus souvent lorsque Juliette essaye d'expliquer quelque chose elle se mets à emmêler dans ses idées et au bout du compte ce qu'elle essaye d'expliquer n'a ni queue ni tête. Adrastéïa lui demanda alors ce qu'elle voulait faire plus tard? Pour être franche Juliette ni avait jamais vraiment réfléchit. Elle ne savait même pas si elle voulait travailler dans le monde Magique où bien chez les Moldus. Peut-être faire quelque chose en rapport avec la science, comme par exemple... Médicomage pourquoi pas. Çà put-être passionnant, mais elle avait bien le temps d'y penser.

_Je ne sais pas vraiment ce que je veux faire plus tard, je me suis toujours d'y que j'aurais bien le temps d'y penser, mais j'aime bien le métier de Médicomage. Et toi?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Sam 15 Nov - 19:04








Juliette était quelqu'un d'intéressant. Il avait semblé qu'elle était plutôt timide, mais il s'avérait qu'elle était parfaitement normale. Adrastéïa avait toujours apprécié sa grande sœur, même si celle-ci lui faisait parfois peur. Luna était très gentille et douce et pourtant quand elle s'énervait, il valait mieux se cacher. Adrastéïa avait toujours vécu avec ses parents et tous les deux faisaient le même travail. Elle avait essayé de s'imaginer dans une famille moldu ou avec seulement un de ses deux parents sorciers. C'était vraiment difficile pour elle, surtout qu'au Japon les sorciers se mariaient rarement avec des moldus. Elle adorait entendre les histoires de famille des autres, elle qui n'était pas beaucoup sorti de son petit village. Être écrivain, voilà un métier qui devait vraiment être très passionnant. Pour ce qui était de physicien, elle ne savait pas trop à quoi cela pouvait correspondre, même si elle se doutait que cela avait un certain rapport avec la science.

- Je m'entends très bien avec ma sœur, mais malheureusement avec son travail et moi qui suit à Poudlard, nous n'avons pas beaucoup l'occasion de nous voir. Je lui envoie des hiboux assez régulièrement, nous aimons bien discuter ensemble. C'est super que ta mère soit écrivain, cela doit vraiment être intéressant comme travail. Pour ce qui est de ton père, j'essaye de m'imaginer ce que doit être son travail, mais je ne suis pas très au courant des dernières technologies moldues. Je possède un téléphone portable bien sûr, à notre âge c'est plutôt louche de ne pas en avoir un. Mais je m'en sers surtout pour discuter avec mes amies moldues. Et toi, ce n'est pas trop compliqué de vivre à moitié dans le monde des sorciers et dans le monde des moldus ?

Adrastéïa admirait vraiment les gens qui voulaient devenir médicomages. Elle n'aurait jamais été assez patiente pour s'occuper de gens malades. Et elle préférait largement les dragons. Depuis toujours elle rêvait de travailler avec des dragons. Au début elle voulait travailler dans un élevage, mais après s'être renseignées sur les différentes carrières dans le domaine, elle avait décidé de devenir chercheuse en dragonologie. Ses parents auraient préférés qu'elle devienne Auror comme sa soeur ou bien qu'elle se spécialise dans les potions pour pouvoir être guérisseuse comme sa mère. Elle n'avait pas vraiment envie de travailler pour le ministère de la magie, elle avait surtout des rêves plein la tête. Son plus grand rêve aurait été de pouvoir chevaucher un dragon, mais elle savait que c'était pratiquement impossible.

- Eh bien je vais plutôt faire dans l'originalité, moi je souhaiterais être chercheuse en dragonologie. J'ai toujours été fascinée par les dragons depuis que je suis toute petite. Je ne m'imagine pas travailler dans un autre domaine.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Mer 19 Nov - 14:27


Juliette McKay.



Camarade de cours.


Feat Adrastéïa Inverse


Juliette avait décidé qu'il était temps qu'elle se fasse des amies, ça faisait dj un moment que la rentrée avait eut lieu et elle n'avait pas vraiment tissé de liens. Pour une première vraie rencontre on pouvait dire que Juliette était plutôt bien tombé, les gens de se maison pouvaient bien trouver Adrastéïa un peu bizarre voir excentrique, mais en fait ils se trompaient, elle était vraiment sympathique. Certes Juliette la connaissait à peine, mais elle était gentille. Sa façon d’engager la conversation était originale mais ça faisait néanmoins sourire Juliette et c'était une bonne chose. Adrastéia avait une sœur en plus de ses parents, Juliette, elle, était fille unique, mais elle ne s'en plaignait pas mais si elle n'aurait bien voulut une frère ou une sœur. Pour ce qui était du métier de ses parents, si Juliette regardait parfois les travaux de son père, il était plus rare qu'elle s'intéresse à ceux que sa mère, elle n'a pas une imagination assez débordante selon elle. C'est peut-être à cause de son tempérament timide, en tous cas elle préfère de loin manipuler les chiffres et les équations.

_J'envoie beaucoup de hiboux à mes parents, même si ça ne fait pas très longtemps que je suis parie de la maison, mais comme on a déménagé il n'y a pas très longtemps je sais qu'il se sentent un peu perdus. Avant on habitait au Canada, mais on a déménagé pour s'installer à Londres quant j'ai décidé de venir faire mes étude à Poudlard à pas à l’institut des sorcières de Salem. En fait je ne me suis jamais vraiment intéressé au travail de ma mère, je n'ai pas son imagination, elle trouve toujours de nouvelles histoire à raconter je ne sais pas comment elle fait. Je préfère ce que fait mon père, ça parait toujours compliqué quand on ne s'y connait pas trop mais pou moi ça semble simple. Au Canada on vivait dans un quartier Moldus, à vrai dire je vivait plus dans le monde Moldus que dans celui magique. Ma mère utilisait juste la magique pour entretenir la maison en faite.

Juliette ne savait pas encore si elle se dirigerait vraiment vers le métier de Médicomage, mais c'était une voix qu'elle était susceptible de suivre. Pour quelqu'un comme elle soigner elles autres semblait être quelque chose de très intéressant mais ça devait être bien compliqué. Les études de médicomagie doivent être longue et voir des malades toute la journée doit quand même être parfois un peu déprimant. Adrastéîa elle semblait sure de se quelle voulait faire. Travailler avec des Dragons ça doit vraiment être dangereux, Juliette n'aurait jamais eut l'idée de faire un métier comme celui-ci pour sa part, elle aurait eut trop peur de se faire manger toute crue. Sa camarade elle ne semblait pas inquiète à ce sujet, apparemment elle n'avait pas peur, el même temps pour faire ce métier il vaut mieux ne pas avoir peur. Juliette était impressionné, depuis qu'elle était petite elle savait ce qu'elle voulait faire et elle n'avait jamais changé d'idée.

_Et tu n'as pas peur? Je veux dire c'est dangereux un Dragon. J'en ai jamais vu en vrai mais ça doit être vachement impressionnant quand même. Et puis ça crache du feu et ça à des griffes longues comme le bras sans parler de leurs crocs, moi j'aurais trop peur de m'en approcher.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Sam 22 Nov - 12:38








Adrastéïa comprenait parfaitement ce que voulait dire Juliette. Elle aussi avait vécu dans un village de moldu et sa famille et elle n'utilisaient pas beaucoup la magie dans leur vie quotidienne. Bien sûr sa mère fabriquait beaucoup de potions, mais la plupart des moldus pensaient qu'elle était guérisseuse, alors cela n'inquiétait vraiment personne. Sa sœur ne venait à la maison que très rarement maintenant qu'elle travaillait au ministère et personne ne posait de questions sur son métier. Adrastéïa avait toujours eu des amis moldus, comme des amis sorciers, car il y avait deux autres familles qui vivaient dans leur village. Ils se réunissaient parfois, mais ils appréciaient beaucoup vivre parmi les moldus. Cela avait fait beaucoup de changement pour Adrastéïa quand elle était arrivée à Poudlard, car l'école était entièrement sorcière et elle avait eu un peu de mal à se défaire de ses pseudo habitudes moldues.

- Quand je vivais au Japon, nous étions dans un village en majorité moldu. Mais c'est un petit village plutôt traditionnel de montagne, alors même si certains possédaient la télévision ou internet, nous préférions plutôt vivre en harmonie avec la nature. Les gens qui viennent à l'auberge de mes parents laissent la technologie derrière eux, il faut dire qu'il n'y a pas beaucoup de réseau dans notre coin. Le hiboux reste quand même le meilleur moyen de communication. Comment s'est le Canada ? Il paraît qu'il neige tout le temps !

Adrastéïa adorait tellement les dragons qu'elle n'avait jamais eu peur. En fait elle était plus admirative qu'effrayée. Bien sûr elle savait bien que les dragons étaient des animaux dangereux et qu'il fallait s'en approcher avec la plus grande prudence. Pourtant cela ne la dérangeait vraiment pas. Elle avait toujours voulu travailler dans ce domaine et rien ne pourrait lui faire changer d'avis, même si elle se faisait mordre ou griffer par l'un d'eux. Il fallait savoir prendre des risques quand on voulait travailler avec des animaux aussi dangereux. D'ailleurs il fallait bien qu'il y ai des gens un peu fous comme elle pour s'en occuper, sinon les dragons se promèneraient en liberté et feraient sans doute pas mal de dégâts. Elle espérait pouvoir prochainement visiter une réserve de dragons en Angleterre, mais les autorisations étaient plutôt difficiles à obtenir.

- Je n'y ai jamais vraiment réfléchi. En fait je suis tellement fascinée par les dragons que je suis presque sûre de ne pas en avoir peur. Je n'en ai jamais approché un de près, alors je pourrais peut être changer d'avis à ce moment là. Il faut savoir qu'ils sont dangereux bien sûr, on ne s'approche pas d'un dragon inconsciemment, mais quand on fait tout dans les règles, il ne doit pas y avoir de problèmes, enfin je pense...





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Jeu 27 Nov - 22:20


Juliette McKay.



Camarade de cours.


Feat Adrastéïa Inverse


Avant d'arriver à Poudlard Juliette n'avait jamais utilisé la magie de toute sa vie, elle avait souvent vu sa mère l'utiliser bien sur mais elle n'en avait jamais fait l’expérience, même si ça mère lui avait dit que si. Il semblerait que quant elle était petite il lui arrivait de faire léviter des objets, mais elle était trop petite pour s'en souvenir, du coup pour elle c'était un peu comme si ça n'était jamais arrivé. Du coup parfois Juliette avait un peu l'impression de se retrouver dans la peau d'une née-moldue, car contrairement à beaucoup de ses camarade sang-mêlés elle n'y connaissait pas grand chose en magie. C'était aussi peut-être un peu pour ça qu'elle avait un peu peur d'aller vers les autres, de peur qu'on se moque d'elle si elle disait qu'elle n'y connaissait rien alors qu'elle était sang-mêlée. Par contre si Juliette n'y connaissait pas grand chose en matière de magie elle savait tout sur le vie en tant que Moldue. Et peut-être qu'une fois en troisième année, elle prendrait l'étude des Moldus comme Option, elle pourrait facilement rapporter des points à sa maison comme ça, vu qu'elle connaissait parfaitement le Monde Moldu.

_Tu as de la chance, du coup tu dois connaitre quand même plus de truc que moi sur la magie, avant d'arriver à Poudlard j'en avait jamais fait moi même. Je voyait parfois ma mère en faire mais c'est tout., du coup j'y connait pas grand chose. Par contre niveau technologie Moldue je suis presque incollable, surtout avec le travail de mon père, qui est dans tout ce qui concerna la technologie et tout ça. C'est une fausse idée que ce font les gens, il ne neige pas toute l'année au Canada, c'est vrai que l'hiver et long et qu'il peut faire jusqu'à moins quarante mais l'été il fait aussi chaud. Sinon c'est pas très différente de n'importe quelle ville.

Juliette était impressionnée que sa camarade n'ai pas peur des Dragons, mais c'est vrai que comme elle le dise elle n'en avait jamais vu en vrai. Alors oui, elle pouvait très bien changer d'avis le jour où elle en verrait un pour de bon, mais quelque chose disait à Juliette que ce ne serait pas le cas. La jeune fille ne semblait pas être quelqu'un qui abandonne facilement ses rêves, de moins c'est ce que pensait Juliette d'elle pour le moment. Après plus tard elle aurait peut-être une opinion différentes qui sait? En tous cas elle était à peu près sure de ne jamais approcher un dragons de toute sa vie, sauf peut-être un bébé dragons tout petit. Et encore ça c'est dans l'hypothèse où elle tombe dessus par hasard, parce que dans le cas contraire elle ne prendrait pas le risque d'aller voir dans le nids d'une dragonne. Ben oui, y'avait pas trente-six façon de voir un bébé dragons en même temps, enfin normalement, mais Adrastéïa devait mieux le savoir qu'elle.

_J'espère pour toi que tu arrivera à réaliser ton rêve, sans pour autant te faire dévorer toute crue par un Dragon ce serait bête quand même. Mais bon de toute manière si tu travaille avec des Dragons, au début tu seras avec quelqu'un qui t'expliquera comment on fait, je pense pas qu'on te lâche comme ça avec des dragons, sans que tu es eut un tuteur ou un parrain avant, se serait te faire aller au suicide. Qu'est-ce que tu en penses?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Dim 30 Nov - 11:56








Il était vrai qu'Adrastéïa, même si elle avait vécu dans un village de moldu, connaissait pas mal le monde des sorciers. Sa mère et sa sœur utilisaient la magie assez souvent, bien sûr cachés des moldus. Elle avait apprit à confectionner des potions avec sa mère et sa sœur lui avait apprit quelques sorts avant qu'elle ne vienne à Poudlard. Son père lui utilisait la magie pour réparer l'auberge et le faisait le plus souvent la nuit quand il n'y avait personne dans les couloirs. Lui aussi lui avait montré quelques sorts, mais rien qui pouvait la protéger contre les forces du mal. C'était sûr que les nés moldus qui arrivaient ici devaient vraiment tomber de haut. Mais apparemment il arrivait aussi que des sangs mêlés ne connaissent pas grand chose à la magie non plus. C'était apparemment le cas de Juliette. Il n'y avait rien de honteux là dedans, Adrastéïa elle n'y connaissait pas grand chose en technologie moldu. Il fallait de tout pour faire un monde.

- C'est le cas de la plupart des sorciers sang-purs, nous avons été élevés dans la magie, nous n'avons pas beaucoup de mérite. J'admire les gens qui arrivent ici sans rien n'y connaître, c'est assez impressionnant. Tu vois moi par exemple en technologie moldu, je connais les bases. Après chacun à ses compétences, et puis je ne connais pas tout de la magie, c'est pour cela que nous sommes à Poudlard, pour apprendre. Je suis certaine que dans quelques temps tu en sauras autant que moi.

Adrastéïa n'avait jamais été effrayées par les créatures magiques. En fait elle était plutôt fascinée. Au Japon elle avait quelques kitsune domestiques, les familles de sorcier s'en servaient pour s'envoyer des messages ou pour transporter des objets pas très lourd. Bien sûr il y avait des hiboux, comme partout, mais dans les montagnes, il était plus simple d'avoir des kitsune. Adrastéïa avait dut abandonner le sien chez elle car ils n'étaient pas autorisés à Poudlard. Elle espérait pouvoir s'acheter un animal quand elle irait sur le chemin de traverse. Cela lui manquait beaucoup. Elle comprenait les craintes de Juliette, beaucoup de personnes avaient les mêmes qu'elle. Mais effectivement s'occuper de dragons était très règlementé et on ne laissait pas les novices s'en approcher comme ça. D'ailleurs même si elle aimait beaucoup les dragons, elle n'était pas assez bête pour s'approcher d'un adulte sans protections.

- Oui, je pense que nous avons forcément quelqu'un avec nous au début, déjà pour nous apprendre le métier et pour que les animaux puissent avoir confiance en nous. Je ne pense pas qu'ils lancent des gens sans expérience directement seul avec un dragons. D'ailleurs au début je ne serai certainement pas très rassurée et je ne suis pas suicidaire non plus. Je sais très bien qu'un dragon c'est très dangereux.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Lun 8 Déc - 1:56


Juliette McKay.



Camarade de cours.


Feat Adrastéïa Inverse


Juliette se sentait par fois désavantagé par rapport à ses camarades Sang-pures ou Sang-mêlée, mais elle se disait que ce n'était pas trop grave. Du moins dans les études se n'était pas trop grave, après tout les Née-Moldus en savaient autant qu'elle voir parfois même moins qu'elle est portant certains deviennent des sorciers de grande renommée, comme par exemple Hermione Granger. La meilleure amie d'Harry Potter était une Née-Moldue et elle était devenue une des plus grandes sorcière de son temps. Bien sure Juliette n'avait pas la prétention de se comparer à elle, mais elle se disait que son cas n'était pas désespérée et elle pouvait toujours apprendre et rattraper son retard avec le temps. Et puis le fait d'avoir rencontré Adrastéïa et que celle-ci lui dise que ce n'était pas grave qu'elle n'y connaisse pas grand chose en magie même si elle était une Sang-mêlée la rassurée aussi il fallait le dire. En fait le problème de Juliette c'est qu'elle manquait cruellement de confiance en elle. Elle doutait pour un rien c'est ça ne l'aidait pas vraiment dans le vie de tous les jours.

_Tu as raison, nous sommes effectivement là pour apprendre, j'avoue que j'ai toujours tendance à dramatiser un peu. Mais avant de venir à Poudlard je n'était même jamais monté sur un balais de ma vie, donc tu vois un peu mes lacunes en matière de Magie, alors que tous les Sang-mêlée que j'ai croisé savent jouer au Quidditch. Mais bon, c'est vrai que même si je n'étais jamais montré sur un balais je connais quand même les règles du jeu, même si je ne me sens pas pour autant de passer les sélections pour entrer dans l'équipe. C'est pas vraiment un sport pour moi.

Il est vrai qu le Quidditch est LE sport des sorciers, mais Juliette bien qu'elle connaisse les règles, trouve ce sport assez violent. C'est vrai après tout à quoi bon mettre sa vie en danger et volant dans tous les sens trop envoyer une balle à travers les anneaux adverse tout en évitant de se faire tuer par un Cognard? Bon après ça ne l'empêcherait pas non plus d'aller voir les matchs de Poudlard histoire quant même de soutenir sa maison un minimum. Pour ce qui était des Dragons, là non plus, Juliette n'y connaissait pas grand chose, mais après c'était normale pour le coup vu qu'elle ne c'était jamais vraiment penché sur le sujet. Mais Adrastéïa qui elle devait connaitre beaucoup de chose à leur sujet devait sans doute en connaitre un rayon sur eux. Juliette savait juste que les Dragons c'est de gros lézard qui peuvent être très agressif et qu'il ne faut surtout pas se trouver sur leur chemins, surtout s'il y en a un en colère, en plus ils peuvent vous rôtir en un instant. Enfin bref elle sais ce que n'importe qui sait sur un dragons, en plus même les Moldus connaissent les dragons, mais à la différence des sorciers, eux ils pensent que les Dragons n'existent plus, voir même qu'il n'ont jamais existé.

_Il vaut mieux qu'ils ne lâchent pas des débutants dans la natures, tu imagine, il suffit d'un seul faux pas et le Dragons pourrait rôtir n'importe qui sur place en moins de deux secondes. Et est-ce que tu sais avec quel race de dragons tu voudrais travailler? Je sais qu'il y a une réserve en Écosse donc pas très loin d'ici je crois, mais je ne sais pas vraiment quel Dragons se trouvent là-bas. En fait à part une ou deux race de dragons les autres je les connais pas.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Dim 11 Jan - 19:08







Adrastéïa n'en croyait pas ses oreilles, enfin quelqu'un dans ce monde n'aimait pas le Quidditch. Elle n'aurait jamais cru entendre cela un jour. Même si elle venait tout juste de la rencontrer, elle était presque certaine maintenant qu'elle allait adorer Juliette. Elle non plus n'aimait pas vraiment monter sur un balais, bien sûr elle l'avait fait quelques fois avec sa soeur, mais ce n'était pas son moyen de locomotion préféré. Pour tout dire, elle avait prit un portoloin pour venir du Japon avec toutes ses affaires. Elle n'aurait certainement pas supporter faire le trajet en balais comme le lui avait d'abord conseillé ses amies. Elle ne se rendaient certainement pas compte de la distance qui séparait le Japon de l'Angleterre. Adrastéïa prit l'une des mains de sa camarade dans les siennes, elle se sentait toute émotionnée.

- Je crois que nous allons très bien nous entendre, figure toi que je déteste monter sur un balais et pire encore je hais le Quidditch ! Mais garde ça pour toi, c'est assez mal vu ici de ne pas aimer ce sport de brutes.

Adrastéïa n'avait pas vraiment réfléchi à la question. Elle n'avait jamais vu de dragons en vrai et elle avait hâte de pouvoir visiter une réserve. Elle savait qu'une de ces réserve se trouvait en Ecosse et elle avait envoyé un hiboux à la personne qui s'en occupait pour savoir si elle pouvait venir la visiter pendant ses vacances. Pour le moment, elle n'avait pas encore eu de réponse, mais elle espérait vraiment qu'elle aurait l'autorisation. Mais l'endroit qu'elle voulait sans doute le plus visiter était la réserve de dragons de Roumanie. C'était la plus grande du monde et elle contenait les espèces les plus dangereuses. Maintenant qu'elle y réfléchissait un peu plus, elle savait quoi répondre à Juliette. Le dragon qu'elle voulait étudier plus que tout, celui qui était considéré comme l'un des plus dangereux et donc l'un des plus intéressant à étudier.

- En fait si je pouvais j'étudierais un peu toutes les familles de dragons, mais celui qui m'intéresse le plus c'est certainement le Cornelongue roumain. Je voulais aller visiter la réserve en Ecosse, mais pour le moment je n'ai pas eu de réponse du directeur.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Jeu 22 Jan - 14:24


Juliette McKay.



Camarade de cours.


Feat Adrastéïa Inverse


Juliette ne savait certes pas jouer au Quidditch mais elle connaissait les règles. Seulement voilà elle n'était pas du tout à l'aise sur un balais. Cela ne voulait pas dire qu'elle n'aimait pas ce sport, certes elle-même n'était pas douée pour, mais elle aimait bien regarder des match, elle était allé en voir un avec sa mère l'année dernière. Mais apparemment Adrastéïa en plus de ne pas trop aimer voyager sur un manche à balais, n'aimait pas trop non plus le Quidditch. Elle n'aimait pas y jouer, ni regarder les matchs. Dommage Juliette aurait bien aimé aller les voir avec elle, après tous les deux jeunes filles s'entendaient plutôt bien. Mais vu qu'apparemment Adrastéïa ne semblait pas vouloir que tout le monde le sache peut-être qu'elle irait quand même aux matchs. Pour le savoir le plus simple restait encore de le lui demander. Juliette c'était à peine rendu compte qu'Adrastéïa lui avait prit la main, mais en tout cas, ça prouvait que Juliette était capable de se faire des amis et plutôt facilement en fait, pour peu qu'elle le veuille.

_Tu détestes monter sur un balais mais tu sais le faire, moi, même si j'arrive à peu près à tenir dessus s'il commence à trop bouger je risque fort de me casser la figure. Est-ce que tu vas aller voir les Matchs de Quidditch?

Juliette avait entendu dire comme tout le monde qu'il y avait un réserve de Dragons en Écosse, mais elle ne savait pas du tout par contre quels Dragons s'y trouvaient. Mais elle savait quand même que cette réserve faisait partie des trois plus grande du monde, si elle se souvenait bien de ce que sa mère lui avait dit. A moins que ce soit encore une de ses histoires qu'elle aurait inventé de toutes pièces, avec sa mère parfois elle n'était plus sure de rien. Ne s'intéressant pas vraiment aux Dragons, Juliette ne savait pas à quoi ressemblait un Cornelongue Roumain, mais ça de devait pas être une race que l'on trouve en Angleterre. Toute fois si c'était l'une des race les plus dangereuses et s'il ne ressemblait pas physiquement aux Magyar à pointe, il devait avoir un caractère plutôt similaire et grâce à l'histoire d'Harry Potter tout le monde connait plus ou moins le caractère d'un Magyar à pointe.

_Soit tu es vraiment courageuse, soit totalement inconsciente. Je ne connais personne qui voudrait travailler avec des Dragons et encore moins avec l'une des races les plus dangereuse. je n'arrive pas à savoir si je dois m'inquiéter pour toi ou bien être admirative.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Ven 30 Jan - 15:43







Adrastéïa savait qu'elle n'avait pas vraiment le choix. Tout le monde à Poudlard allait voir les match de Quidditch, ne serait-ce que pour supporter sa maison. Elle irait donc voir les match, surtout que dans les plupart des équipes, il y avait des amis à elle qui jouaient. Elle savait aussi tenir sur un balais, elle avait prit quelques cours avec sa sœur dans la forêt à côté de chez elle. Bien qu'elle sache se tenir dessus, elle n'aimait pas forcément en faire. Elle aurait préféré, et de loin, voyager sur le dos d'un dragon. Bien que la plupart des gens auraient certainement pensé qu'elle était complètement folle. Heureusement il y avait des cours de vol pour les premières années, alors Juliette n'avait pas trop de soucis à se faire, elle apprendrait petit à petit. Tant qu'on se limitait à ne pas faire de pirouettes, il n'y avait rien de bien compliqué à monter sur un balais.

- Je pense que j'irai voir les matchs tout de même, j'ai pas mal d'amis qui jouent dans les équipes de Quidditch et toi ? Ne t'inquiètes pas, les leçons de vol ne sont pas très compliquées pour les premières années.

La plupart des gens pensaient qu'Adrastéïa était folle. Elle pouvait les comprendre dans un certains sens. Au début, elle se sentait vraiment à part, mais heureusement elle avait rencontré William qui était lui aussi un grand fan des dragons. Alors maintenant elle n'avait plus peur de dire qu'elle adorait ça, même si les gens la prenaient un peu pour une folle. Après tout il y avait déjà pas mal de personnes qui travaillaient avec les dragons, alors pourquoi pas elle ? Plus ils étaient dangereux, plus elle les trouvait beaux et majestueux. Bien sûr elle savait pertinemment que ce n'était pas un animal de compagnie et qu'elle ne pourrait pas les dresser comme des petits chiens. Mais rien que d'être avec eux suffirait à son bonheur, elle en était presque sûre. Elle ne se trouvait pas non plus particulièrement courageuse, les dragons elle avait toujours aimé ça. Il y avait bien des gens qui aimaient les acromentules, chacun ses goûts après tout.

- Disons que ça a toujours été ma passion depuis que je suis toute petite. Je crois que c'est pour ça que je n'ai pas peur. Après je sais bien que ce ne sont pas des animaux avec lesquels je vais pouvoir jouer ou caresser, mais c'est ça qui me plait.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Lun 2 Fév - 0:25


Juliette McKay.



Camarade de cours.


Feat Adrastéïa Inverse


Juliette savait que les Matchs de Quidditch à Poudlard avait lieu les week-end, généralement les dimanche matin à partir de onze heures, heureusement ce n'était pas toujours le cas. Juliette, bien que n’aimant pas elle-même jouer au Quidditch, aimait bien voir les match donc elle savait qu'elle irait. Elle irait bien entendu voir les match de sa maison, après les autres elle ne savait pas encore. Si elle n'avait rien d'autre à faire elle irait, mais après... Elle ne savait pas encore si elle irait voir les autres match, si elle avait des devoirs à faire ou d'autres choses importantes de prévu elle ferait surement l'impasse. Elle espérait qu'elle se ferait rapidement des amis pour pouvoir aller aux matchs avec eux, ainsi elle ne se sentirait pas trop seule. Et puis en plus, comme elle s'entendait bien avec Adrastéïa, elle avait bien envie de se faire d'autres amis comme elle. Mais comme pour le moment elle n'avait qu'elle comme amis et que cette dernière ne faisait pas partie de l'équipe de Quidditch elle se lança.

_Moi aussi je pense que je vais aller voir, au moins les matchs de Poufsouffle, pour les autres je verrais le moment venu. Est-ce que ça te dirait qu'on aille voir les matchs ensemble? Et j'espère que tu as raison pour les leçon de vol, parce que c'est à peine si j'arrive à tenir en équilibre sur un balais.

Juliette n'avait ps de passion comme sa camarade qui elle était apparemment une amoureuse des dragons. De ce fait Juliette ne pouvait pas savoir ce que cela faisait d'aimer quelque chose au point de vouloir tout risquer pour cette chose, même sa propre vie. Car, oui, du point de vue de la jeune fille Adrastéïa risquait sa vie en voulant travailler avec des Dragons comme elle le faisait. Juliette, pour sa part, ne savait même pas ce qu'elle voulait faire plus tard, ni même si elle voulait trouver un métier dans le monde magique ou dans celui des sorciers. Elle connaissait pratiquement depuis toujours l’existence du monde magique mais elle avait toujours pensé qu'elle avait bien le temps de réfléchir à tout ça et qu'elle verrait, et le jour des grandes décisions n'était pas encore venu. La jeune fille aimait les sciences comme son père alors pourquoi ne pas suivre le même trajet que lui après tout? Mais il y avait aussi encore tellement de chose qu'elle ignorait du monde magique, ce serait bête de s'en priver pour vivre dans le monde des Moldus qu'elle connaissait parfaitement bien.

_Tu as de la chance d'avoir une passion, même si je trouve pour ma part que c'est une passion très dangereuse. Moi je dois bien avouer que je ne connais pas ce genre de chose, jespère trouver plus tard quelque chose qui me plait autant.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Sam 14 Fév - 15:43







Adrastéïa ne s'était pas vraiment renseignée sur le programme des matchs de Quidditch. Elle n'avait pas forcément envie d'y aller, mais la plupart de ses amis faisaient parti d'au moins une équipe. Elle était donc bonne pour aller tous les voir. Heureusement pour elle, Juliette qui ne semblait pas trop aimer monter sur un balais, voulait tout de même aller voir les matchs. Au moins elle irait avec quelqu'un qu'elle appréciait, cela lui ferait passer le temps. Bien sûr elle espérait tout de même que sa maison gagnerait la coupe, mais elle se fichait quand même un peu des résultats. Tout ce qui comptait pour elle, s'était de soutenir ses amis et c'était vraiment tout. Les cours de vols, bien qu'elle n'aime pas du tout monter sur un balais, elle avait apprit à les apprécier. Surtout parce que le professeur était quelqu'un de patient et compréhensif.

- Ce serait avec plaisir ! La plupart des gens que je connais à Poufsouffle font partie de l'équipe. J'avais peur de me retrouver seule dans les gradins, au moins nous pourrons voir certains matchs ensemble. Pour le cours de vol, tu verras le professeur est vraiment très gentil.

Il était vrai qu'Adrastéïa se passionnait pour les dragons, elle se passionnait aussi un peu pour les potions, mais dans une moindre mesure. Si jamais elle n'arrivait pas à travailler avec les dragons comme elle l'avait prévu, elle espérait quand même pouvoir travailler dans les potions. Elle pourrait confectionner des filtres révolutionnaires ou tout simplement être une très bonne guérisseuse comme sa mère. Sinon, si elle arrivait à développer assez ses dons de voyance, elle pourrait toujours travailler pour le ministère. Pour elle l'avenir était déjà tout tracé. Il était vrai que ce n'était pas le cas de toute le monde, mais arrivés à Poudlard, il y aurait certainement des choses qui arriveraient à passionner Juliette. Les cours de botanique ou de défense contre les forces du mal n'avaient pas encore eu lieu.

- Ma mère m'a toujours dit que j'étais un peu trop aventureuse. Mais ne t'inquiètes pas, je suis certaine que durant tes années d'études ici tu finiras par trouver un domaine qui te passionnes. Nous avons encore des tas de choses à apprendre et à voir.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Dim 22 Fév - 16:47


Juliette McKay.



Camarade de cours.


Feat Adrastéïa Inverse


Juliette était contente d'avoir rencontré quelqu'un de sa maison qui ne fasse pas partie de l'équipe de Quidditch. Certes pour le moment elle ne connaissait pas grand monde mais les rare personne avec qui elle avait parlé en faisaient toutes parties. Donc, rencontrer Adrastéïa était un peu une chance, comme ça elles pourraient peut-être aller voir les matchs, ensemble, d'ailleurs Juliette lui fit la proposition, pour voir ce qu'elle en pensait. Après tout, Adrastéïa n'était pas obligée d'accepter, ou peut-être qu'elle avait déjà prévue d'y aller avec d'autres personnes. En effet, Juliette avait déjà vu sa camarade de maison avec un tas d'autres personne dans leur salle commune ou dans les couloirs. Adrastéïa semblait être une personne qui n'avait pas de problèmes pour se faire des amis. Donc pas vraiment comme elle, qui était plutôt une jeune fille réservée qui avait souvent du mal à aller vers les autres, surtout dans un pays qui n'était pas le sien, comme c'était le cas ici en Angleterre.

_Oh tu sais avec tout Poudlard qui va aller voir les matchs tu ne te serait pas retrouvé toute seule, mais c'est sure que c'est plus agréable d'y aller avec des gens que l'on connait. Je suis ravie qu'on puisse y aller ensemble. Pour les cours de vol de toutes manière on verra bien le moment venu comment ça ce passer, j'espère juste que mon balais ne fera pas n'importe quoi.

C'était ça à son sens le plus difficile. Les balais comme les chevaux sentent quant la personne qui les monte à peur ou n'est pas sure d'elle et c'est là que ça dérape. Et, si la jeune fille n'avait pas peur à cheval, elle n'était pas vraiment rassurée sur un manche à balais, donc ça pouvait très bien déraper. Juliette savait que beaucoup de monde à leur âge savait déjà ce qu'ils voulaient faire plus tard, ou bien qu'il en avait au moins une vague idée. Après pour certains, ils n'arriveraient pas à leur but, mais après tout peu importe, mais au moins ils avaient un but à atteindre. Pour Adrastéïa c'était travailler avec les Dragons, pour autres c'était devenir Aurors et pour d'autres encore journalistes à la Gazette du Sorcier. Juliette, elle, n'avait encore rien trouvé qui puisse la passionner au point d'avoir envie d'en faire son métier. Peut-être qu'elle finirait dans un obscure bureau du Ministère de la Magie, ou vendeuse dans une boutique quelconque.

_Oui, tu as raison, et puisse pour ce genre de chose, seul l'avenir pourra nous le dire. Le futur est bien l'une des seule chose sur lequel on n'a pas vraiment d'emprise. Ce que l'ont fait aujourd'hui influe sur ce que l'ont sera mais comme les choses changent tout le temps... Au fait, on parle, on parle, mais on est toujours les seules ici, où sont les autres?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Sam 28 Fév - 15:00







Adrastéïa n'avait jamais demandé de balais pour ses anniversaires ou pour toutes autres fêtes. Mais ses parents s'étaient presque senti obligés de lui en acheter un pour son entrée à Poudlard. Certes ce n'était pas un éclair de feu, mais il était très bien pour ce qu'elle en faisait. Elle ne s'en servait pratiquement jamais, seulement pour les cours de vol. Voilà un achat bien inutile en somme, elle aurait préféré des vêtements ou encore des livres à la place. Bien qu'elle n'aime pas monter sur un balais, elle arrivait quand même à ne pas se casser la figure, ce qui n'avait pas l'air d'être le cas de sa camarade. Si elle avait été plus douée, elle lui aurait proposé de lui donner quelques cours particulier, mais elles avaient toutes les chances de terminer toutes les deux à l'infirmerie. Elle pourrait au moins discuter un peu avec quelqu'un pendant les matchs, les autres élèves auraient sans nul doute les yeux rivés sur le stade pour trouver le vif d'or.

- Oui, d'ailleurs je pense que les personnes qui ne vont pas au match doivent se retrouver bien seules dans les couloirs. C'est même une perspective intéressante si jamais on veut visiter certaines pièces secrètes à l'abri des regards. Si tu veux, quand il y aura des matchs d'autres maisons, nous pourrions partir en exploration ensemble, qu'en penses tu ?

Adrastéïa n'avait pas vraiment fait attention à ce qui l'entourait et ne s'était donc pas inquiétée d'être seule avec Juliette. Mais effectivement maintenant qu'elle y pensait, la salle restait désespérément vide. Elle sorti de son sac son emploi du temps, elle espérait bien ne pas s'être trompée d'heure. En y regardant de plus près, il semblait que certains cours ne soient pas toutes les semaines, mais marchaient par semaines paire ou impaires. Voilà qui expliquait tout, elles étaient sans doute tombée sur la semaine où elles n'avaient pas cours de sortilèges mais cours d'histoire de la magie. Dans ce cas là, elles n'étaient vraiment pas dans la bonne salle et vu l'heure elles avaient toutes les chances d'arriver en retard. Adrastéïa remballa ses affaires en quatrième vitesse et montra le parchemin à Juliette, un peu paniquée.

- Tu as raison, nous nous sommes trompée de cours. Heureusement qu'on était arrivées en avance à celui là, sinon nous risquons d'être en retard. Je crois que les salles de cours pour l'histoire de la magie sont au bout du couloir...





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Jeu 12 Mar - 17:22


Juliette McKay.



Camarade de cours.


Feat Adrastéïa Inverse


Juliette n'avait jamais eut de Balais, à ses Noëls ou ses anniversaires, par contre elle avait eut un cheval. Bizarrement les Canadiens adorent montrer à cheval, même les sorciers Canadiens et Juliette ne dérogeait pas à cette règle. C'est vrai que la jeune fille est quelqu'un de plutôt intellectuel, mais ça ne l'empêchait pas d'être la nature, le grand air et les longues balades à cheval le long d'une rivière. Quant elle avait déménagé avec sa famille pour venir vivre en Angleterre, ses parents avaient fait en sorte de trouver un endroit, non loin de leur nouvel maison, pour le cheval de Juliette. D'ailleurs son cheval était bien l'une des choses qui manquait le plus à la jeune Poufsouffle, ici à Poudlard il n'y a jamais de balade à Cheval, et ça lui manquait plus qu'elle n'aurait put le croire. Mais au lieu de penser à son ami, qui devait lui aussi s'ennuyer d'elle, elle préféra penser au fait qu'elle ne serait pas toute seule, quant elle irait voir les matchs de Quidditch. D'ailleurs, elle n'irait peut-être pas voir tous les matchs, apparemment Adrastéïa avait envie d'explorer un peu le château, Juliette devait avouer qu'elle n'était pas contre, l'idée était plutôt plaisante.

_C'est vrai j'ai entendue des troisième années dire que le château était désert lors des matchs, apparemment même les professeurs vont voir les matchs au stade. C'est une idée excellente, j’adorerais faire une petite visite du château avec toi, il y a pleins de salles secrète ou cachées dans Poudlard d'après ce que j'ai put lire dans certains livres et dans les aventures d'Harry Potter aussi.

Les deux jeunes filles auraient put continué à discuter comme ça encore longtemps, mais il se trouvait que Juliette commençait à s'inquiéter de ne voir personne d'autre. Pourtant avant de venir ici Juliette avait fait attention à son emploi du temps, elle était sure d'avoir vu Sortilèges et Enchantements sur celui-ci, pourtant personne en vu, c'était vraiment étrange. Lorsqu'elle fit part de ses interrogations à sa nouvelle amie, celle-ci fouilla dans son sac pour en sortir son propre emploie du temps qu'elle examina. Adrastéïa fourra presque sous le nez de Juliette son emploie du temps, elle était complétement paniqué, apparemment les deux jeune filles c'étaient plantées de cours. Elles ne devaient pas avoir cours de Sortilèges et Enchantement mais plutôt un cours d'Histoire de la Magie, et elles risquaient bien d'arriver en retard. En plus Adrastéïa lui disait que les salles d'Histoire de la Magie devaient se trouver au bout du couloir, pourtant dans les souvenirs de Juliette elles étaient trois étage plus haut, au quatrième, mais elle emboitait le pas de son amie.

_Non, je crois pas que ce soit les salles d'Histoire de la Magie, il me semble qu'elles sont au même étage que la Bibliothèque, donc au quatrième. On va être en retard c'est sure. Mais je connais un moyen de gagner un peu de temps, viens j'ai trouvé un raccourcit la semaine dernière, derrière une tapisserie.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   Sam 14 Mar - 11:37







Adrastéïa, même si elle essayait de se retenir, était une grande curieuse. Ce n'était pas très bien vu au Japon, mais ici cela n'avait pas l'air de déranger les occidentaux. Dès qu'elle était arrivée à Poudlard, elle n'avait eu qu'une envie, c'était de parcourir le château de long en large et de pouvoir explorer des salles inconnues. Le soucis c'est qu'il y avait toujours un risque de croiser des élèves dans les couloirs, ou pire des professeurs. Mais au moins, les jours de matchs, ils avaient très peu de chance de croiser quelqu'un. Elles pourraient du coup pousser un peu leur explorations à des salles qui étaient peut être interdites. Elle avait lu dans les aventures d'Harry Potter, qu'il y avait une salle qui abritait un chien à trois têtes. Elle qui adorait les animaux dangereux, voilà de quoi pimenter un peu sa scolarité. Mais Juliette n'avait pas l'air d'apprécier le danger autant qu'elle.

- Oui, il y a tellement de choses à voir. Ce qui aurait été super pratique c'est d'avoir un plan du château, mais à ma connaissance il n'en existe aucun de très précis. Nous pourrions justement essayer d'en créer un étage par étage, qu'en penses-tu ?

Il y avait bien quelque chose d'Adrastéïa détestait plus que tout, c'était être en retard. Elle avait commencé à paniquer pour rien, il leur restait tout juste assez de temps pour se rendre en salle d'histoires de la magie. Elle ne savait tellement plus où elle en était qu'elle racontait n'importe quoi. Elle ne savait plus où elle se trouvait, et elle avait encore beaucoup de mal à se repérer dans le collège. Juliette était beaucoup plus calme et elle sut réagir de la meilleure des façons. Voilà quelque chose d'intéressant, elle connaissait déjà quelques raccourcis dans le château. Heureusement donc qu'Adrastéïa c'était retrouvée ici avec elle. Elle se souvenait encore de la jeune fille qui était arrivée en retard en cours de sortilèges, elle ne voulait surtout pas faire perdre de points à sa maison. Quand elles eurent rassemblés leurs affaires, elles se précipitèrent vers la porte d'entrée de la salle.

- C'est d'accord, je te suis ! J'espère que le prof d'histoire de la magie ne se rendra pas compte qu'on arrive un petit peu en retard.





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Camarade de cours [1er étage]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Camarade de cours [1er étage]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destins Magiques :: Archives. :: Poudlard.-
Sauter vers: