Venez étudiez à l'école de magie: Poudlard, nous sommes plusieurs années après la mort de Voldemort mais il semblerait qu'une nouvelle menace plane sur la célèbre école de magie! Venez lever le voile de ce nouveau mystère!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rêverie sur un banc [parc]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Isabella Black
Jeune Vélane de première année à Gryffondor
Jeune Vélane de première année à Gryffondor
avatar

||Messages : 1841
||Date d'inscription : 03/12/2009
||Age : 19
||Localisation : Dans une pièce secrète
||Emploi/loisirs : Etudiante en première année à Gryffondor
||Humeur : Malicieuse

MessageSujet: Re: Rêverie sur un banc [parc]   Jeu 13 Nov - 22:06




&


Lieu du rp

Rêverie sur un banc.
Bella n'avait pas peur de grand chose, et d'ailleurs la Forêt Interdite en elle-même ne lui faisait pas peur, mais c'était plutôt la perspective de pouvoir y croiser une Accromentule qui lui faisait peur. Et bien entendue si elle avait peur d'en croiser une, elle avait également peur que son amie en croise une, vous imaginez si une chose pareille devait se produire? C'est vrai qu'elle ne connait Adrastéïa que depuis quelque semaines et pourtant même en si peu de temps, Bella pouvait affirmer qu'Adrastéïa était devenue sa meilleure amie. Elles ne sont pas dans la même maison et ne peuvent pas passer tout leur temps ensemble mais peu importe. La Vélane c'était beaucoup attaché à la jeune Japonaise et elle serait vraiment malheureuse s'il devait lui arriver quelque chose. Elle demanda donc à Adrastéïa de lui promettre de ne pas y aller seule et de la prévenir si un jour il lui prenait l'irrépressible envie de se rendre là-bas et Adrastéïa lui promis.

_Merci, tu me rassures.

En écoutant son amie lui parler des jours Fériés au Japon Bella réalisa qu'il y en avait vraiment beaucoup dans le pays de son amie. Il y a vraiment beaucoup moins de jour fériés en Angleterre. En plus les jours peuvent changer en fonction de l'endroit du Royaume-uni où l'on se trouve. Par exemple en Angleterre et aux Pays de Galles les jours féries ne sont pas les même qu'en Écosse, et même choses pour l'Irlande. Bien sure certain jours sont en commun mais d'autre ne le sont que dans certains endroit et pas dans les autres. En fait c'est très compliqué et Bella ne savait pas si elle devait expliquer tout ça à sa camarade. En plus à Poudlard Bella ne c'était pas vraiment posé la question de savoir quels jours étaient considéré comme Fériés. Après tout le château se trouve quelque part en Écosse où les jours Férié justement sont différents que dans la plupart de l'Angleterre.

_Ici c'est un peu compliqué les jours féries, en plus tout le pays n'a pas forcément les mêmes et je ne me suis même pas demandé quels sont les jours fériés que l'on fêtes à Poudlard. Il y a bien sur Noël, la Saint-Étienne et le jour de l'an, ainsi que le vendredi Saint qui sont commun à tout le pays. Et puis il y a aussi le Lundi de pentecôte, mais après pour le reste je ne suis pas sur pare que ça dépends entre l'Angleterre et le pays de Galles c'est différent de l’Écosse. Et comme Poudlard se trouve en Écosse.

Bella avait laissé échapper qu'un garçon de sa maison lui plaisait, sans vraiment y penser, mais en même temps c'était la vérité, mais elle aurait préféré ne pas en parler. Bien sure Adrastéïa et son amie et elle ne voulait pas le lui cacher, mais en même temps comme elle était un peu défaitiste au sujet de se garçon elle ne voulait pas vraiment en parler. Elle n'aimait pas qu'on voit qu'elle n'avait pas toujours confiance en elle. Comme elle aurait put s'en douter la nature curieuse de sa camarade ne tarda pas à se manifester et elle demanda à tout savoir, mais que dire en réalité? En plus la voilà déjà en train de parler d'histoire d'amour naissante... Elle s'enflammait un peu là non? Il ny avait pas d'histoire d'amour naissante, elle connaissait à peine Zak et en plus elle ne savait pas s'il avait déjà quelqu'un dans sa vie ou pas, alors il fallait garder les pieds sur Terre.

_Il s’appelle Zaccharie St John, il est en troisième année à Gryffondor. Je le vois souvent dans la salle commune, mais je ne suis jamais allé lui parlé, mais on c'est bousculé dans un couloir. Et il m'a aidé pour un devoir. Mais t'enflamme pas y'a pas d'histoire d'amour naissante.

Pourtant ce n'était pas elle qui s'en serait plainte si ça avait été le cas, d'ailleurs lors de s première rencontre avec Zak elle avait rougit plu d'une fois. Et a bien y réfléchir lui aussi , elle avait réussit à le faire rougir, et pas qu'une fois. Mais si elle disait un truc pareil à Adrastéïa c'est sure qu'elle allait s'imaginer encore plus qu'il y avait une "histoire d'amour naissante" comme elle disait alors que non, non, non et non. Surtout qu'elle avait faillit se servir de ses pouvoirs de Vélane sur lui sans faire attention. Elle était pas passé loin de la catastrophe. Et Adrastéia qui lui disait qu'elle avait toutes ses chances. Certes Bella était belle, elle le savait mais Zak avait quand même trois ans de plus qu'elle et il devait faire tomber les filles comme des mouches, il est vraiment trop canon, elle en perd tous ses moyens avec lui.

_Sauf que je perds tous es moyens en sa présence, j'ai faillit le Vélaniser c'est pour te dire... Euh... Oui, non, ça n'existe pas ce mot je sais. Disons que j'ai faillit perdre le contrôle de mon pouvoir de séduction. Tu imagines l'horreur si c'était arrivé?

_________________


Dernière édition par Isabella Black le Jeu 27 Nov - 16:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-magique.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rêverie sur un banc [parc]   Sam 15 Nov - 23:10








Adrastéïa ne savait pas trop quoi penser de tout cela. Elle aurait tout de même bien aimé aller faire un tour dans la forêt interdite. Peut être irait-elle dans quelques années quand elle connaîtrait un peu plus de sorts pour se défendre. Certes elle avait toujours sa poele à frire, mais contre une araignée géante elle n'était pas certaine que cela serait très efficace. Elle ne voulait surtout pas leur faire de mal, elle aurait d'ailleurs bien aimé les étudier. Mais elle se doutait bien que quand elle pourrait faire des cours de soins aux créatures magiques, ils ne risqueraient pas d'étudier ce genre de créatures. C'était d'ailleurs bien dommage, parce que les vearcrasses n'avaient pas l'air particulièrement palpitants. Anita, une de ses camarades de maison lui en avait parlé et elle n'aimait pas du tout ces animaux là. D'ici qu'elle soit en troisième année, le programme pouvait peut être changer. Elle verrait bien à ce moment là. Elle décida donc de ne rien ajouter sur la forêt et de changer de sujet.

- N'en parlons plus. Parle moi plutôt de ce que tu vas prévoir à manger pour le pique nique ?

Adrastéïa ne s'était pas vraiment renseignée sur les jours fériés qu'il pouvait y avoir à Poudlard. Elle savait qu'ils restaient au château et que ça leur donnait l'occasion d'aller faire un tour à pré au lard. Les sorciers ne fêtaient pas forcément les jours fériés des moldus. Mais comme Adrastéïa avait toujours vécu dans un village majoritairement moldu, elle fêtait les jours fériés comme eux. Cela aurait sans doute paru étrange si la famille ne l'avait pas fait. Et puis elle aimait bien ce genre de tradition moldu, comme noël. Bien qu'au Japon la fête de noël n'était pas vraiment fêtée comme en occident. Depuis quelques années il y avait de plus en plus de japonais qui fêtaient noël, mais pas vraiment par conviction religieuse. Un peu comme les japonais qui fêtaient Halloween. Elle écouta tout de même attentivement son amie, c'était toujours intéressant de connaître les différentes coutumes dans chaque pays.

- Il doit bien y avoir un calendrier à Poudlard qui référence les jours fériés. En même temps, est ce que les jours fériés moldus sont aussi fêtés ici ?

Adrastéïa fit un petit sourire. Zacharie st John et il était en troisième année. Elle savait à qui demander certains détails, son amie Anita connaissait presque tout sur tout le monde à Poudlard, et elle savait sans nul doute qui était ce garçon. Elle était tout de même un peu déçu, comme cela ce jeune homme n'était pas encore tombé sous le charme de la demi vélane. C'était plutôt étonnant et même assez délirant. Peut être était-il complètement aveugle ? Il faudrait qu'elle mène l'enquête sur lui et qu'elle essaye de voir s'il n'avait pas quelqu'un dans sa vie. Elle trouvait cela excitant et passionnant à la fois. Elle qui n'avait vécu qu'une vague histoire d'amour quand elle était plus jeune, elle souhaitait que son amie soit amoureuse. Mais c'était sans doute vraie, peut être qu'elle s'enflammait un peu vite avec cette histoire.

- Rhooooooo ! Ben voyons ! Tu me dis qu'il te plait et tu vas me faire croire que tu ne serais pas intéressée ! En plus il te bouscule dans un couloir et ensuite il t'aide, c'est forcément un signe. Tu veux que j'essaye de te lire l'avenir pour savoir s'il va se passer quelque chose entre vous ?

Adrastéïa s'imaginait mal la chose. Elle n'avait pas vraiment de pouvoir de séduction et pour le moment aucun garçon n'était tombé sous son charme à Poudlard. Elle n'avait rien fait pour non plus. Mais elle avait aussi du mal à imaginer son amie perdre ses moyens. A quoi donc pouvait bien ressembler ce garçon ? Il devait certainement être à tomber. Adrastéïa avait de plus en plus envie de voir à quoi il ressemblait. Elle se demandait aussi à quoi pouvait ressembler Isabella en train de vélaniser quelqu'un. Le mot était un peu étonnant, mais au moins il était facile de comprendre ce qu'elle voulait dire. Son pouvoir à elle n'était pas aussi impressionnant. Lire l'avenir, c'était sympas, mais faire tourner une tasse de thé c'était certainement beaucoup moins impressionnant.

- Eh bien, on peut dire que toi tu es plutôt intéressée par ce garçon. Il est si beau que ça ? Je ne me souviens pas avoir croisé un demi dieu dans les couloirs. Il faudra que je lève la tête de mes bouquins plus souvent !


© Codage By FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
Isabella Black
Jeune Vélane de première année à Gryffondor
Jeune Vélane de première année à Gryffondor
avatar

||Messages : 1841
||Date d'inscription : 03/12/2009
||Age : 19
||Localisation : Dans une pièce secrète
||Emploi/loisirs : Etudiante en première année à Gryffondor
||Humeur : Malicieuse

MessageSujet: Re: Rêverie sur un banc [parc]   Ven 21 Nov - 0:11




&


Lieu du rp

Rêverie sur un banc.
Bella savait qu'il existait un sort pour repousser les araignées, même les araignée géante, mais elle ne savait pas du tout l'utiliser. Le sort en question elle en avait entendu parler dans les histoire d'Harry Potter c'était "Arania Exumai" Peut-être que le jour où elle arriverait à lancer ce sortilège elle n'aurait plus cette appréhension d'aller dans la Forêt Interdite. Elle se demandait bien qui pourrait lui apprendre ce sort?... Question stupide, elle savait à qui elle pouvait demander:Zak, il lui avait bien proposé de lui apprendre des sortilèges après tout alors pourquoi pas celui-là? Elle pourrait lui demander la prochaine fois. D'ailleurs Bella avait envie de le revoir, c'était presque comme un besoin vital, mais il fallait qu'elle arrête de s'enflammer toute seule. Justement Adrastéïa se chargea de lui changer les idées en lui demandant ce qu'elle avait prévue à manger pour le pique-nique. En fait elle n'y avait pas encore réfléchit il faudrait surtout voir ce qui serait disponible dans les cuisine quant elle irait voir elle elfe de maison, mais normalement ils ne devaient manquer de rien.

_Et bien je pensais aller dans les cuisines faire une salade composée, et demander de l'aide aux Elfes de maison pour faire des sandwichs, un quiche et peut-être une tourte aux champignons. Puis bien sur il y aura du jus de citrouille et en dessert de la Patacitrouille.

Ça faisait beaucoup mais au moins comme ça il y en aurait pour tous les gouts, mais Bella ne pourrait pas tout faire toute seule. Mais en même temps elle savait très bien qu'elle ne serait pas toute seule, Bella connaissait assez les elfes de maison d’ailleurs pour savoir qu'il voudrait tout faire, sans la laisser aider. Son propre elfe de maison était comme ça, ce qui arrangeait la mère que le jeune fille qui n'avait jamais apprit à cuisine, ni à faire le ménage maintenant qu'elle y réfléchissait. En réfléchissant au jour fériés Bella ne savait pas vraiment quoi dire, elle savait que les sorciers fêtés Noël, et Halloween, mais pour le reste. Mais c'est vrai qu'elle aurait put y réfléchir un peu plus tôt en même temps. Enfin il n'était jamais trop tard pour se renseigner, peut-être en allant voir le concierge ou en demandant à un élèves plus âgés. Par contre un calendrier avec les jours fériés elle n'en avait vu nul par, même pas sur le panneau d'affichage à l'entrée de la salle commune. Surement parce qu'il n'en existait pas tout simplement.

_Tous les Sorciers fêtent Noël et Halloween donc je sais que ça c'est féries, mais en même temps ça tombe pendant les vacances mais pour le reste je ne sais pas du tout.

Parler de Zacharie avec Adrastéïa faisait remonter pleins de souvenir de sa rencontre avec lui à Bella et elle ne pouvait s'empêcher de sourire comme une idiote, elle était vraiment atteinte c'était pas possible que ce soit autre chose, elle était envouté. Pourtant c'était elle qui était censé envouter les garçons avec ses pouvoirs de Vélane et pas l'inverse, alors c'était quoi son soucis? Est-ce qu'elle serait amoureuse? Naaa! Elle le connaissait à peine, d'accord il est super craquant, même canon pour dire la vérité mais elle ne pouvait pas être amoureuse, elle ne devait pas être amoureuse en fait. Bien sur elle ne serait pas contre l'idée qu'il se passe quelque chose entre eux, mais elle ne voulait pas y penser parce qu'elle était pratiquement sur que ça n'avait aucune chance d'arriver. Il est en troisième année, pourquoi il irait s'intéresser à une fille de première aussi, même si la fille en question est à moitié Vélane.

_J'ai jamais dis que je ne suis pas intéressé, bien sur que je le suis. Je veux dire qu'elle fille sainte d'esprit ne le serait pas devant lui. Je sais pas quel type de garçon tu aimes mais en tous cas pour moi Zak a tout pour me plaire. Il a un look de mauvais garçon mais il est très gentil, il ce côté viril qui lui donne quelques années de plus. Et il a des yeux... Non, mais qu'est-ce que je raconte, moi? Tu vois rien que de penser à lui je deviens gâteuse!!!

Bella se serait donné des claque si elle avait put mais elle préférait éviter de peur que quelqu'un la voit et la prenne pour une folle, mais il l'être un peu en même temps. Oui, elle était folle de Zak, mais si elle refusait obstinément de l'admettre. Mais en même temps une petite part d'elle... Devait-elle tout raconter à Adrastéïa, est-ce que ce n'était pas un peu risquait déjà que son amie s'imaginait des chose, si elle lui racontait tout ce serait pire. Mais elle avait remarqué de petite chose qui peut-être pourrait faire penser... Elle soupira en y repensant, mais en même temps elle avait besoin d'en parler avec quelqu'un et Adrastéïa était sa meilleure amie. Alors qu'elle allait se lancer son amie lui proposa de lui lire l'avenir, l'idée était tentante bien sur mais la réponse en même temps lui faisait peur, et s'il ne devait rien se passer?

_Je préfère pas savoir, si c'est négatif je crois que je ferais une dépression, laisse moi garder mes illusions. D'ailleurs en parlant de ça... Je t'ai pas vraiment tout dis. Il c'est passé quelque chose de bizarre. Bon en fait faudrait que je te raconte tout depuis le début mais ça va être long.

_________________


Dernière édition par Isabella Black le Jeu 27 Nov - 16:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-magique.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rêverie sur un banc [parc]   Sam 22 Nov - 23:02








Adrastéïa n'y connaissait vraiment rien à la cuisine occidentale. En fait elle découvrait jours après jours des goûts différents depuis qu'elle était à Poudlard. Une salade composée, elle savait à peu près à quoi cela pouvait ressembler. Pour ce qui était des sandwich il n'y avait pas de soucis non plus. Par contre les quiche et les tourtes cela ne lui disait pas grand chose. Il lui semblait en avoir déjà mangée une à un repas, mais elle n'en étais pas vraiment certaine. Elle évitait de demander aux gens tous les noms des plats, elle ne voulait pas passer pour une folle. Du moment que c'était bon, pourquoi s'embêter avec des noms. Elle avait donc bien hâte d'être à ce fameux pique nique, cela lui donnerait l'occasion de découvrir de nouvelles choses. Elle aurait voulu cuisiner quelques spécialités japonaises pour l'occasion, mais Isabella avait déjà prévu bien assez de nourriture et elle n'aimait pas le gâchis.

- Le menu est alléchant, vivement que tu l'organises ce pique nique, j'ai hâte de venir.

Adrastéïa ne s'était pas vraiment posée la question sur les jours fériés et puis après tout ils n'étaient pas vraiment là pour être en vacances tout le temps. Si cela ne tenait qu'à Adrastéïa, des vacances il n'y en aurait pas beaucoup tout au long de l'année. Elle qui allait certainement rester à Poudlard pendant les vacances, ou du moins pendant une partie, elle risquait de s'ennuyer un peu. Pour les prochaines vacances elle allait certainement passer quelques jours chez William, mais elle ne pouvait pas rester toutes les vacances, surtout le jour de noël. C'était quelque chose qui se fêtait en principe en famille et elle ne voulait pas s'imposer. D'ailleurs elle se demandait bien ce qu'avait prévu Isabella pour les vacances. Sans doute allait elle aller retrouver sa mère.

- Tu fais quoi pour les vacances de Noël toi ?

Adrastéïa sourit. Quand elle regardait les yeux d'Isabella s'illuminer pour ce Zacharie, c'était plutôt rigolo. Il lui faudrait vraiment qu'elle le croise au détour d'un couloir pour voir à quoi pouvait ressembler le prince charmant d'Isabella. Apparemment il était plutôt joli garçon, et venant de sa camarade elle n'était pas vraiment étonnée. Il semblait vraiment posséder son charme bien à lui. On se demandait d'ailleurs s'il ne lui avait pas lancé un sort. Ce n'était pas plutôt Isabella qui était censée envoûter les hommes ? Là il semblerait pourtant que ce soit le contraire. Qu'avait-il bien put lui faire pour qu'elle se mette dans des états pareils pour lui ? Parler des garçons, c'était un sujet qui intéressait Adrastéïa, d'autant plus que pour le moment elle n'avait trouvé aucun garçon qui puisse lui plaire dans le château.

- Eh bien, on peut dire qu'il te fait un sacré effet ce jeune homme. Il a peut être lui aussi du sang de vélane dans les veines, parce qu'il semble que tu sois tombée sous son charme !

Adrastéïa comprenait parfaitement que son amie ne veuille pas de divination. C'était vrai que connaître l'avenir n'était pas forcément quelque chose de positif et puis il valait mieux construire son propre futur. Par contre il semblait qu'Isabella veuille lui parler d'autre chose qui semblait important. Adrastéïa n'était pas pressée et si c'était quelque chose qui contrariait son amie, elle préférait qu'elle lui en parle. Elle se retourna alors vers elle complètement et lui prit les deux mains pour se vouloir rassurante.

- Vas- y je t'écoutes !


© Codage By FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
Isabella Black
Jeune Vélane de première année à Gryffondor
Jeune Vélane de première année à Gryffondor
avatar

||Messages : 1841
||Date d'inscription : 03/12/2009
||Age : 19
||Localisation : Dans une pièce secrète
||Emploi/loisirs : Etudiante en première année à Gryffondor
||Humeur : Malicieuse

MessageSujet: Re: Rêverie sur un banc [parc]   Ven 28 Nov - 10:38




&


Lieu du rp

Rêverie sur un banc.
Bella aimait bien organiser des pique-nique, au moins comme ça ça permettait de changer et de ne pas manger à l’intérieur et puis c'est drôle de manger dans l'herbe. Et puis de nos jour qui n'aime pas manger un sandwich? Tout le monde aime ça, enfin toutes personnes normalement constitué aime ça. Pour ceux qui était de la quiche et de la tourte, c'est pas forcément ce que l'on voit le plus lors d'un pique-nique, mais Bella adore ça, surtout le quiche c'est vraiment délicieux. En plus ce pique-nique ce serait l'occasion pour Adrastéïa d'assister à un pique-nique version occidental elle pourrait comparer avec les pique-nique de chez elle. Elle pourrait même peut-être leur faire découvrir des choses, comme par exemple qu'est-ce que font les japonais lors d'un pique-nique? Est-ce qu'il font des jeux ou d'autre choses? Bella, elle, aime bien discuter de choses dont elle n'a pas l'occasion de parler en temps normale, les nouveautés, les potins, les garçons... Sauf que là... Elle était ps sure d'avoir envie de parler de garçon avec Susan et Alyssa, elle ne les connaissait pas assez pour oser leur parler de Zak. Ben oui si elles parlaient garçons, Zak viendrait forcément dans la conversation.

_Je suis contente que mon idée te plaise. J'espère que tu aimeras les pique-nique version occidentales.

Belle continuait à se poser des questions sur les jours Fériés à Poudlard et puis finalement, au bout d'un moment, elle haussa les épaules, à quoi bon. Ce n'était certainement pas en réfléchissant toute seule à la question qu'elle pourrait avoir la réponse. Elle avait dans l'idée d'aller poser la question à un professeur, peut-être même à la sous-directrice de Poudlard, après tout elle était elle aussi professeur et c'était sans doute la mieux placé pour la renseigner. Puis Adrastéïa lui demanda ce qu'elle faisait pour les vacances de Noël? C'était une excellente question. Généralement à cette époque sa mère va voir sa famille dans le domaine Vélane. D'habitude Bella va avec elle, mais cette année, elle n'en avait pas vraiment envie. Ce n'était pas vraiment l'amour fou entre ses grand-parents maternelles et elle en même temps. Elle allait sans doute rester à Poudlard. Elle trouverait bien de quoi s'occuper.

_Je pense que je vais rester ici, ma mère va sans doute aller voir mes grand-parents et j'ai pas spécialement envie de les voir.

Zak, rien que le fait de penser à lui avait le don de mettre la jeune fille dans tout ses états alors qu'il n'était même pas là. C'était pas possible, il fallait vraiment qu'elle arrête de s'emporter comme ça. Mais c'était plus fort qu'elle, elle ne pouvait pas s'en empêcher. Ce que lui dit Adrastéïa n'était pas forcément dénué de sens, c'est vrai après tout, on croirait presque qu'elle était envoûtée. Mais voilà tout était dans le presque. Isabella a des pouvoirs pour charmer les gens et du coup il est très difficile de faire agir un pouvoir similaire sur elle. Donc il était fort peu probable que Zak l'ai envoûté, et puis en plus comment aurai-il fait? Il n'avait pas touché à sa baguette. En plus si rien que de penser au jeune homme la mettait dans un tel état, qu'est-ce que ça allait donner la prochaine fois qu'elle allait se retrouver avec lui? Parce que normalement ils devaient se voir, pour que Zak lui apprenne des sortilèges de Défense Contre les Forces du Mal.

_Ça aurait put être une théorie intéressante, mais normalement le pouvoirs de Vélane ne sont pas censé marcher sur une Vélane, donc normalement ils ne peuvent pas non plus marcher sur moi... Enfin je crois.

Bella préférait décliner la proposition de Divination de son amie, elle espérait ne pas l'avoir vexé, c'était gentil de sa part d'avoir proposé, mais elle avait trop peur de la réponse, elle ne voulait pas avoir le cœur brisé, là maintenant. Par contre elle avait quand même envie de lui parler d'autre chose concernant sa rencontre avec Zak. Il y avait des choses étrange... Enfin étrange, ce n'était pas vraiment le mot. Disons qu'il y avait des chose qu'elle ne savait pas comment interpréter. Ou qu'elle avait peur d’interpréter, parce qu'elle voulait croire que c’était bon signe mais en même temps elle ne voulait pas se faire des plans sur la comète.

_Et bien en fait, tu sais normalement quant les garçons me regardent, qu'ils se retournent sur mon passage pour certain, se que je vois dans leur yeux c'est de la curiosité, parfois de l'envie, mais Zak, je ne vois pas ce genre de chose chez lui, son regard est... Je sais pas presque timide parfois. A des moment il n'osait pas me regarder, et je suis pratiquement sure de l'avoir vu rougir. Et puis y'a autre chose, il m'a dit qu'il me trouvait jolie. T'en penses quoi?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-magique.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rêverie sur un banc [parc]   Dim 30 Nov - 12:22








Adrastéïa avait hâte d'y être, elle ne connaissait pas du tout la différence entre les pique nique occidentaux et ceux de chez elle. Dans la montagne où elle habitait, il leur arrivait assez régulièrement de faire des pique nique l'été avec sa sœur et ses amis. Ses parents eux n'avaient malheureusement pas le temps de les accompagner, l'auberge familiale ne fermant que très rarement. La plupart du temps, comme elle faisait des pique nique avec des amis moldu, elle faisait des activités de moldu. Ils emportaient un karaoké portatif et chantaient comme des fous pendant des heures. Adrastéïa aimait chanter, et comme elle avait plutôt une belle voix, elle faisait de minis concert à ses amis. Peut être qu'elle aurait l'occasion d’interpréter une chanson traditionnelle pendant le pique nique. Elles faisaient aussi souvent des parties de cache-cache, en plus dans la montagne c'était encore plus drôle.

- Je suis sûre que j'adorerai. Je vous montrerai ce que l'on fait chez nous si ça vous tente.

Adrastéïa pensait passer une partie de ses vacances de noël ici à Poudlard. Elle était donc ravie de savoir que son amie serait là aussi. Bien sûr elle n'y serai pas toutes les vacances puisqu'elle devait aller passer quelques jours chez William. Elle n'avait pas encore décidé si elle fêtait noël avec lui ou à Poudlard. Il fallait dire qu'au Japon ils ne fêtaient pas vraiment noël comme en occident. Depuis quelques années c'était rentré dans la culture, mais ce n'était pas une fête orientale à la base. Elle se demanda d'ailleurs si elle devait acheter un cadeau pour William et son père. D'ailleurs peut être même devait elle en prendre un pour son amie Isabella. Elle aurait tout le temps de voir tout cela quand elle serait sur le chemin de traverse. Elle préférait quand même demander à Isabella comment il fallait qu'elle procède, elle n'avait pas vraiment l'habitude. Et puis surtout, quoi offrir à un moldu ?

- Moi je vais passer quelques jours chez un amie de Serdaigle. Il m'a gentiment invité pour me faire visiter le chemin de traverse. Je ne sais pas comment ça se passe ici, mais j'imagine que je dois apporter un présent pour sa famille non ?

Cela aurait été fort intéressant que Isabella soit prise dans un envoûtement. Mais effectivement si elle était immunisée aux pouvoirs des vélanes, il y avait peu de chances que Zacharie l'ai envoûtée, enfin magiquement parlant. Isabella semblait vraiment envoûtée par le jeune homme, et elle se doutait bien que c'était plus un sentiment qu'un tour de magie. C'était peut être ce que l'on appelait le coup de foudre ? Adrastéïa était contente que sa meilleure amie soit amoureuse, même si elle essayait de le nier allègrement. Il suffisait de la regarder pour voir que ce garçon lui faisait tourner la tête. Elle en devint plutôt curieuse, elle se demandait bien à quoi il pouvait ressembler, il lui faudrait mener son enquête. En attendant, elle fit un grand sourire à Isabella en essayant de cacher son amusement.

- Dans ce cas là, on peut dire que cupidon ne t'as pas ratée. Il semblerait mal chère Isabella que tu sois un petit peu attirée, j'oserai à peine dire amoureuse...

Quand Isabella lui révéla que le jeune homme semblait rougir et qu'en plus il lui avait dit qu'elle était jolie, elle n'avait plus aucun doute. Apparemment soit elle était parfaitement aveugle, soit elle ne voulait pas se rendre compte que lui aussi semblait intéressé par la jeune fille. Vraiment, voilà quelque chose d'intéressant. Elle ne savait pas trop quoi dire à son amie, elle ne pouvait pas non plus dire que ce garçon été intéressé alors qu'elle ne le connaissait même pas.

- Je pense que s'il n'était pas intéressé par toi, il ne te dirai pas qu'il te trouve jolie. Encore plus s'il rougit... Enfin je ne veux pas trop m'avancer non plus, je ne le connais pas. Pour être sûre, tu n'as qu'à le coincer dans un coin et l'embrasser; tu verras vite s'il t'envoie balader ou pas.


© Codage By FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
Isabella Black
Jeune Vélane de première année à Gryffondor
Jeune Vélane de première année à Gryffondor
avatar

||Messages : 1841
||Date d'inscription : 03/12/2009
||Age : 19
||Localisation : Dans une pièce secrète
||Emploi/loisirs : Etudiante en première année à Gryffondor
||Humeur : Malicieuse

MessageSujet: Re: Rêverie sur un banc [parc]   Mar 9 Déc - 16:34




&


Lieu du rp

Rêverie sur un banc.
Bella se demandait bien comment sa passait les pique-nique au Japon et se qu'ils avaient l'habitude de faire là-bas pour s'occuper. Ici ça dépendait souvent de l'endroit ou on se trouvait et de qui était sur place. Parfois il y avait des parties de cache-cache. Mais le lus souvent entre amis, on passe plus souvent le temps en discutant un peu de tout et de rien, de chose dont on a pas le temps de parler à d'autres moments. Ici à Poudlard faire une partie de cache-cache impliquerait d'entrer dans la Forêt Interdite, et comme son nom l'indique c'est interdit. Donc il était peu probable qu'elles se lancent dans ce genre d'activités, mais peut-être feraient-elles une activités que pourrait leur proposer Adrastéïa, bien que Bella ne sache pas du tout à quoi s'attendre. Il allait falloir qu'elle envoie un hiboux à Alyssa, ou bien qu'elle arrive à la voir dans la salle commune pour lui faire sa proposition. Le mieux serait peut-être de faire ça samedi midi... Samedi... Bon sang elle en avait déjà pas mal à faire Samedi.

_J'allais justement te demander si tu pourrais nous montrer des activités venant de chez toi, pour qu'on s'occupe un peu.

Isabella se demandait qui allait rester à Poudlard pour les vacances de Noël? Enfin pour être honnête en faite elle se demandait si IL allait rester? Le IL faisait bien entendue référence à Zacharie, quoi qu'elle fasse ou quoi qu'elle pense elle en revenait toujours à lui. En plus elle se cassée la tête pour trouver un moyen de ne pas se faire prendre en allant le voir Samedi soir dans son dortoir... Enfin elle avait déjà un plan mais bon. Et si elle n'y allait pas? non, elle ne pouvait pas lui faire faux bon, en plus il lui avait dit qu'il l'attendrait avec impatience. Et puis ça voulait dire quoi d'abord? Pourquoi est-ce qu'il allait l'attendre avec impatience? Pour voir si elle allait relever le défit, ou bien pour une autre raison? Elle prenait vraiment ses désirs pour la réalité. Mais pour le moment elle devait trouver quoi répondre à son amie. C'était qui cet ami de Serdaigle en plus? Et il semblerait en plus que ce soit un garçon. De mieux en mieux, voilà d'Adrastéïa aussi avait fait une rencontre, mais elle n'en parlait pas à la façon d'une rencontre romantique.

_Généralement quant on nous invite effectivement on apporte un petit quelque chose, genre, une boite de chocolat, ou bien une bouteille de vins ou de champagne, comme ça au moins on est à peu près sur que ça fera plaisir et qu'on ne se trompe pas.

Du chocolat... Non! Stop! Il ne fallait surtout pas qu'elle recommence à partir en plein délire, reste calme Isabella. Mais c'est vrai que maintenant dès qu'elle buvait du chocolat chaud elle pensait encore une fois à Zak et à l'après-midi qu'ils avaient passé dans ce couloir. Et elle avait osé l'embrasser sur la joue, qu'est-ce qui lui avait prit de faire un truc pareil? Il allait la prendre pour une dévergondée. Et Adrastéïa qui semblait s'amuser de son désarroi, qu'est-ce qu'elle allait bien pouvoir faire? En plus son amie lui faisait comprendre qu'elle était amoureuse, c'était... Non, il ne fallait pas. Il ne fallait pas, mais en même temps comment continuer à nier l'évidence? Elle se mettait dans des états pas possible en pensant à lui, et en plus elle pensait constamment à lui. Si ça c'était pas une preuve alors elle se demandait bien ce qu'il lui fallait de plus. Non, mais franchement.

_Oui, mais, non, enfin... Il est en troisième année, il a 18 ans, j'en ai que 16.Comment un garçon comme lui pourrait s'intéresser à une première année? Surtout qu'il doit avoir genre une multitude de fille à ses pieds... Oui, enfin bon ça j'en sais rien, mais il est tellement... Bref, il est à tomber.

Bien sure, elle ne pouvait pas dire qu'il était impossible qu'un garçon comme lui soit attirée par une fille comme elle, ça se serait vraiment se voiler la face. De un, avec son sang de Vélane elle était très loin d'être moche, et en plus de ça Zak lui avait dit lui même qu'il la trouvait jolie, mais voilà, c'était tout. Et puis il devait sans doute avoir envie de sortir avec une fille de son âge, surtout que lui était majeur et elle pas encore, la majorité chez les sorciers c'est 17 ans, et elle en avait eut 16 il y avait à peine quelques mois. Par contre son cœur manqua un battement lorsque Adrastéïa lui dit qu'elle avait qu'à l'embrasser dans un coin et voir le réaction de Zak... Si seulement elle savait.

_Euh... Ben, en fait comment dire... Disons que j'ai pas vraiment fait ça, mais...Enfin avant de partir le jour où je l'ai rencontré, je... Je l'ai embrassé, mais sur le joue seulement, et puis je me suis sauvé, je suis pas resté pour voir sa réaction. Mais... Il m'a lancé un défit et...Et là par contre je suis pas sure de ne pas lui sauter dessus. Adrastéïa, qu'est-ce que je vais faire?...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-magique.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rêverie sur un banc [parc]   Sam 17 Jan - 16:43







Adrastéïa serait ravie de faire découvrir sa culture à son amie. Elle aimait bien découvrir de nouvelles choses et elle commençait à s'habituer petit à petit à sa vie ici. Mais il fallait dire que certaines choses de son pays lui manquait, sa famille bien sûr, mais aussi certains aspects de sa culture et certaines spécialités culinaires aussi. La nourriture en Angleterre était meilleure que ce qu'elle avait imaginé. Certaines de ses amies lui avaient un peu fait peur en disant que la nourriture anglaise était vraiment très bizarre, mais en fait Adrastéïa l'appréciait beaucoup. Elle aurait quand même préféré plus de poisson et moins de viande en sauce, mais elle aurait l'occasion de se préparer son propre repas pour le pique nique. Les friandises anglaises étaient plutôt bonnes aussi, il n'y avait que la gelée qu'elle n'aimait pas particulièrement.

- Oui avec plaisir, je demanderais à mes parents de m'envoyer par hiboux mon matériel de karaoké. Vous allez adorer. Enfin, j'espère !

Adrastéïa devait bien avouer qu'elle n'y connaissait rien en vin ou même en champagne. Au Japon il était pour coutume d'offrir plutôt du thé ou des gâteaux fait maison quand on était invités chez une personne. Il lui faudrait donc certainement faire un tour dans les boutiques de pré-au-lard pour dénicher quelque chose de convenable. Elle demanderait certainement à Isabella de l'accompagner, après tout la jeune fille pourrait certainement très bien la conseiller. Elle ne voulait pas commettre d'impair, surtout que la famille de William était en deuil. Elle commença à penser d'ailleurs aux cadeaux qu'elle offrirai à ses amis pour noël. Elle avait longuement correspondu avec sa sœur au Japon et lui avait parlé de tous les amis qu'elle s'était fait. Luna saurait donc trouver un cadeau correspondant pour chacun, Adrastéïa tenait à leur offrir quelque chose qui vienne du Japon.

- Pourras-tu m'accompagner à Pré-au-Lard pour m'aider à faire mon choix ? Je ne saurais vraiment pas quoi prendre...

Adrastéïa sourit en entendant son amie parler du garçon qui lui plaisait. Effectivement, même si elle le niait, il semblait bien que ce garçon lui ai tapé dans l’œil. La différence d'âge n'était pas vraiment importante entre eux, et d'ailleurs la plupart du temps les filles sortaient avec des garçons plus âgés qu'elles. Au Japon c'était presque inconcevable qu'une fille sorte avec un garçon de son âge, il fallait qu'il y ai au moins une année de plus. D'ailleurs elle même avait du mal à s'imaginer avec un garçon plus jeune qu'elle. A la limite qu'il ai le même âge ne la dérangeait pas vraiment. Elle devenait de plus en plus curieuse, mais à quoi donc pouvait ressembler ce garçon pour faire autant tourner la tête à Isabella. Et en plus d'après la jeune fille, il était tellement mignon que toutes les filles lui couraient après. Elle avait bien l'intention de le croiser un de ces quatre, mais elle ne préféra rien dire à son amie.

- Pourquoi il ne s'intéresserait pas à toi ? Tu es gentille, douce et jolie. Ce n'est pas parce que tu es plus jeune que lui qu'il ne peut rien se passer entre vous.

Son amie semblait plongée dans un cruel dilemme. Elle se demandait d'ailleurs quel genre de défi il avait bien put lui lancer. Elle qui trouvait qu'Isabella était loin d'être un fille timide, l'imaginer embrasser un garçon sur la joue et s'enfuir en courant devait être quelque chose d'intéressant à voir. Au Japon, il était très rare qu'une fille prenne les devant, même si elles étaient de moins en moins timides, c'était toujours plus romantique quand c'était le garçon qui faisait le premier pas. Il semblerait qu'en Angleterre ce n'était pas le cas. C'est bien dommage qu'Isabella ne soit pas restée pour voir sa réaction, au moins elle aurait put analyser ses sentiments.

- Déjà, avant de te répondre, expliques moi donc ce qu'est ce défi qu'il t'as lancé ?


© Codage By FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
Isabella Black
Jeune Vélane de première année à Gryffondor
Jeune Vélane de première année à Gryffondor
avatar

||Messages : 1841
||Date d'inscription : 03/12/2009
||Age : 19
||Localisation : Dans une pièce secrète
||Emploi/loisirs : Etudiante en première année à Gryffondor
||Humeur : Malicieuse

MessageSujet: Re: Rêverie sur un banc [parc]   Ven 23 Jan - 0:13




&


Lieu du rp

Rêverie sur un banc.
Bella était ravie que ses idées puissent plaire à Adrastéïa, décidément, les deux jeunes filles s'entendaient vraiment bien. Bella ne pouvait plus imaginer Poudlard sans sa camarade. C'est vrai qu'elles ne se connaissaient pas depuis longtemps, mais la demi-Vélane ne c'était jamais sentie aussi proche de quelqu'un que d'Adrastéïa, elles étaient faites pour être amies. Avec le peu de recule qu'elle avait, il était clair pour la rouge et or que la jeune japonaise était sa meilleure amie, même ses camarades de maison n'en savait pas autant sur elle qu'Adrastéïa, pourtant sans le fond, elle passaient quand même plus de temps avec les personnes de sa maison qu'avec son amie. C'était bien dommage d'ailleurs, il n'était pas rare que parfois, alors qu'elle se retrouvait plongée dans ses pensées, dans un coin de sa Salle Commune, elle regrette l'absence de son amie. Bella n'avait jamais chanté devant personne, en fait les seules fois où il lui arrivait de le faire, c'était sous la douche et encore, du coup le Karaoké en plein air se serait une première.

_C'est pas un peu lourd pour un hiboux tout ton matériel de Karaoké? J'espère que votre hiboux c'est au moins un grand duc parce qu'en plus le trajet et plutôt long.

Généralement lorsque Bella étaient invitée chez quelqu'un elle préféré prendre des chocolat ou des gâteaux, elle n'était pas une grande fan d'alcool, sauf pour ce qui était de la Bièraubeurre, tiens ça pourrait faire une idée de cadeaux. En plus à Près-au-Lard il y avait la meilleure Bièraubeurre que la jeune fille ait jamais goutté, celle des Trois Balais, ça plairait sans doute aux parents de Will et à Will aussi. Mais après elle ne connaissait pas vraiment le jeune homme, alors choisir quelque chose pour lui?... Elle ne pourrait que conseiller sa camarade. C'est vrai qu'elle connaissait mieux qu'Adrastéïa ce qui était bon et ceux qui ne l'était pas, mais après elle n'était pas infaillible non plus. Autan prendre des choses plutôt banale dans ce cas. En tous cas, Bella était ravie qu'Adrastéïa ait pensé à elle, pour l'aider à choisir ce qu'elle pourrait offrir à son camarade et sa famille. Pour elle c'était comme une marque de confiance, et ça la touchait. Elle lui sourie Tout en continuant à réfléchir au cadeaux idéal.

_Je serais ravie de t'accompagner, d'ailleurs il y a déjà quelques petites chose que je peux te proposer. Mais est-ce que tu connais ses goûts?

Bella avait beau essayer de le nier plus elle y réfléchissait, moins elle arrivait à le nier, elle était amoureuse de Zak, elle avait eut un véritable et authentique coup de foudre. Comment c'était possible et pourquoi? Ça restait un mystère, mais les choses sont ainsi faite et elle ne pouvait plus rien changer, et pourtant elle avait essayé. Et en plus Adrastéïa avait raison, leur différence d'âge, ce n'était qu'un prétexte qu'elle avait trouvé, rien de plus, ce n'était que deux petites années. Certes, lui il était majeur et elle pas encore, mais dans moins d'un an elle aurait dix-sept ans, elle serait majeur à son tour, alors tout serait réglé. Ouais, mais elle douté de pouvoir tenir un an avant de lui dire qu'elle était amoureuse de lui... Bien que lui dire un truc pareil lui semblait quand même assez improbable. Il était encore bien plus probable qu'elle l'embrasse plutôt que de lui dire qu'elle était amoureuse de lui. D'ailleurs à bien y réfléchir, elle l'avait déjà embrassé... Oui, enfin sur la joue c'est pas grand chose mais un début quand même.

_Je ne sais pas pourquoi il ne s’intéresserait pas à moi, je crois que j'essaye de trouver n'importe quel raison un fait, juste quelque chose pour ne pas me faire tout un tas d'illusion et d'être déçue si ça ne marche pas. Parce qu'il se peut qu'il s'intéresse à moi, mais c'est pas une certitude, il se peut aussi qu'il soit simplement gentil de nature et qu'il ne me voit que comme une camarade.

Après tout c'était vrai, seulement il y avait quand même quelques petites choses qui pouvait laisser croire le contraire. Déjà il était quand même rare qu'un garçon et une fille s'entendent aussi bien dès leur première rencontre, parce qu'on pouvait dire qu'il y avait une certaine complicité entre eux, comme un jeu. Mais le plus déroutant resté quand même le défit que Zak lui avait lancé. Au début c'était juste une rigolade, mais les choses avaient fait que c'était devenue sérieux, et Bella ne voulait surtout pas s'avouer vaincue et jeter l'éponge, jamais de la vie. Mais c'était risqué, et pas seulement parce qu'elle risquait de se faire prendre, mais elle s'occuperait de sa plus tard, il fallait déjà qu'elle réponde à Adrastéïa. Belle respira un bon coup et regarda son amie dans les yeux.

_Le défi qu'il m'a lancé c'est de m’introduire, de nuit, dans le dortoir des garçons, dans son dortoir et de le réveiller pour bien lui prouver que j'avais réussit le pari, et tout ça sans me faire prendre bien sur.

_________________


Dernière édition par Isabella Black le Dim 1 Fév - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-magique.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rêverie sur un banc [parc]   Ven 30 Jan - 16:20







Adrastéïa failli mourir de rire. Effectivement elle s'imaginait très mal un hiboux avec du matériel de karaoké sur le dos. Mais heureusement la plupart des sorciers avaient pas mal de tours dans leur sac. Il suffirait à son père de faire un reducto sur le matériel, de le ranger dans une petite boite et le tour était joué. Elle n'aurait plus qu'à annuler le sort quand elle reçevrait le colis de ses parents. Il n'y avait pas grand chose à mettre dans la boite, seulement deux micros, et un petit écran avec des haut parleurs. D'ailleurs c'était une invention moldu plutôt sympathique, elle ne connaissait pas vraiment d'équivalent sorcier. Elle espérait que cela ne dérangerait pas les amies d'Isabella, car certaines personnes n'appréciaient pas beaucoup les appareils moldus.

- Ne t'inquiètes pas pour ça, le hiboux de mes parents est très très costaud !

Adrastéïa ne s'était pas vraiment posée la question. Elle savait que William aimait les dragons tout comme elle, que sa mère était une archéologue, mais rien de plus. Elle ne savait pas du tout ce qui pourrait faire plaisir à son père. Elle ne le connaissait pas assez d'ailleurs. Elle pense à lui apporter une boîte de bons chocolats, après tout il y avait une boutique de friandises à pré-au-lard. Mais elle aurait aimé lui apporter quelque chose de mieux. Elle ne savait pas vraiment quoi, mais quelque chose qui aurait put lui remonter un peu le moral. Pas facile de choisir dans ses conditions. Quand elle avait demandé l'autorisation à ses parents, ils avaient été ravis et lui avaient envoyés une petite boite contenant des spécialités japonaises. Elle devait les offrir à William la prochaine fois qu'elle le croiserait. Mais en ce qui concernait son père, elle n'avait pas d'idées.

- Je ne sais pas du tout ce que peux apprécier le père de William. Lui il aime les dragons, mais je vais pas lui en offrir un, c'est un peu dangereux tout de même.

Adrastéïa n'y connaissait pas grand chose en garçons, mais elle était presque certaine qu'il y avait quelques chose entre eux. En tous les cas quand elle entendait son amie parler de ce Zacharie, elle avait des étoiles qui brillaient dans les yeux. Elle aussi espérait un jour tomber amoureuse d'un garçon et avoir ce regard. Mais Isabella semblait quand même un peu pessimiste, certes il se pouvait très bien qu'il ne soit que simplement très gentil avec elle, mais il ne fallait pas douter de sa capacité de séduction. N'importe quel garçon aurait put tomber amoureux d'Isabella, il fallait être parfaitement aveugle pour ne pas voir que c'était une des plus jolies filles de Poudlard. Alors il ne fallait surtout pas qu'elle baisse les bras, et si pour le moment il n'avait pas vraiment de sentiments pour elle, il fallait qu'elle lui montre que lui il lui plaisait beaucoup.

- Allons, allons, pas la peine de se raconter des histoires. Si déjà il est gentil avec toi c'est une bonne chose. Et si tu veux qu'il se passe quelque chose entre vous, pourquoi ne pas essayer de provoquer un petit peu la chance. Après tout ce n'est pas forcément aux garçons de faire le premier pas.

Adrastéïa ouvrit de grand yeux comme des soucoupes. Elle ne pouvait pas avoir bien entendu ce que sa camarade venait de dire ? Elle ne savait pas trop quoi lui répondre. Certes, elle même avait pour idée d'aller dans la forêt interdite, mais dans le dortoirs des garçons ? Si Isabella se faisait attraper elle risquait l'expulsion. Mais qu'elle idée il avait eu de lui donner un pari aussi stupide. Et en même temps cette situation était plutôt romantique, l’excitation de ne pas se faire prendre, les autres qui dormaient dans le dortoirs et puis être seul tous les deux dans le noir. Vraiment elle ne pouvait pas rêver meilleur moment pour lui faire comprendre qu'il lui plaisait beaucoup. Il fallait toutefois qu'elle se montre très prudente.

- J'en reste bouche bée... Tu te rends compte que si jamais tu te fais prendre, tu vas avoir de gros ennuis ? Mais il faudra absolument que tu me racontes !!!!!! Mon dieux que c'est excitant !!!!!


© Codage By FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
Isabella Black
Jeune Vélane de première année à Gryffondor
Jeune Vélane de première année à Gryffondor
avatar

||Messages : 1841
||Date d'inscription : 03/12/2009
||Age : 19
||Localisation : Dans une pièce secrète
||Emploi/loisirs : Etudiante en première année à Gryffondor
||Humeur : Malicieuse

MessageSujet: Re: Rêverie sur un banc [parc]   Lun 2 Fév - 0:50




&


Lieu du rp

Rêverie sur un banc.
Isabella connaissait le principe du karaoké même si elle n"en avait jamais fait l'expérience, et elle espérait que tout se passerait bien. Pour ce qui était du transport du matériel il fallait espérait soit qu'elle ait un Hiboux très costaux, soit que ses parents sache comment le lui faire parvenir autrement. Mais elle ne savait pas s'il en existait. Mais la camarade de la Vélane ne semblait pas vraiment inquiète à se sujet fort heureusement pour elle. Donc peut-être qu'elle savait déjà comment allait faire ses parents ou bien elle avait une confiance aveugle en son hiboux. D'ailleurs elle le dit elle-même, le hiboux de ses parents est très très costaux, elle l'espérait pour lui en tout cas. Et d'ailleurs une idée traversa soudain l'esprit de la jeune fille mais l'équipement d'Adrastéïa était il un équipement Moldu ou sorcier? Parce que normalement le matériel Moldu ne marche pas dans l’enceinte de Poudlard.

_Au fait, ton matériel de karaoké, il est Moldu ou sorcier? Parce que s'il est Moldu on risque d'avoir un petit soucis.

Adrastéïa lui demanda de l'ide pour trouver quoi apporter à son ami, ou plutôt au père de son ami quant elle irait chez lui pendant les vacances. Bella était flattée qu'Adrastéïa ait pensé à elle, mais comme elle ne connaissait pas le jeune homme ni même son père ça risquait d'être compliqué. Apparemment Adrastéïa ne savait pas grand chose sur le jeune homme et donc elle en savait encore moins sur les parents de celui-ci. En plus chose légèrement troublante, elle n'avait pas parlé des parents du jeune homme mais seulement de son père... Ses parents seraient séparés, c'est triste. Ce n'est pas toujours facile de grandir avec un seul de ses deux parents, Bella était bien placé pour le savoir, elle avait perdu son père alors qu'elle était encore une petite fille, elle ne se souvenait d'ailleurs pas beaucoup de lui. Mais elle chassa cela de ses pensées, ce n'était pas le moment de revenir là-dessus. Elle préféra se concentrer sur un problèmes qu'elle pouvait résoudre.

_Oui c'est sur que lui offrir un Dragon, c'est pas franchement l'idéal comme cadeaux, surtout que c'est illégale en plus de ça. Mais il tu ne connais pas le personnage, je dirais que le plus sur reste un paquet de chocolat, ou une bouteille de vin... Sinon tu peux aussi lui offrir quelque chose venant de chez toi... Un bibelot décoratif, mais assez neutre qui pourrait aller peut importe sa maison. Son père c'est un sorcier ou un Moldu?

D'après ce qu'elle avait entendu sur le jeune homme c'était un Sang-mêlé, donc l'un de ses parents était sorcier et l'autre Moldu. Mais elle ne savait pas lequel était lequel, mais sans doute que son amie, elle, devait savoir ce genre de chose et pourrait lui dire. Non, parce qu'offrir un objet magique à un Moldu, c'était pas non plus forcément l'idéal, on ne sait jamais ce qu'il peut arriver, les conséquences parfois peuvent être... Complétement désastreuse. Heureusement Bella n'avait jamais eut à vivre ce genre de chose, sa mère n'était certes pas une sorcière, mais c'était quand même une créature magique. Mais ça n'empêchait pas sa mère ne n'utiliser que très rarement la magie, en même temps vu qu'elle n'avait pas de baguette magique... Puis vient le sujet de Zak et Bella passa du calme qu'elle affichait toujours à presque un sentiment partagé entre la panique et l'extase, elle ne savait vraiment pas quoi penser de tout ça.

_Oui, c'est vrai, je ne nie pas que c'est une bonne chose qu'il soit gentil, c'est sur que c'est forcément mieux que si ça avait été un abrutit congénital, mais... Ben j'en sais rien... Quant à provoquer la chance, tu ne me suggères quand même pas de lui sauter dessus j'espère? Non parce que je sais très bien que j'en serais incapable... Quant à autre chose, genre l'embrasser... J'ai toujours rêvé que le garçon de mes rêves fasse le premier pas. Je dis pas que je l'ai jamais fait, mais les autres, ce n'est rien à côté de Zak.

Quant Bella parla à sa meilleure amie du pari de Zak elle vit celle-ci ouvrir des yeux ronds comme des soucoupes, ah ben oui c'est surprenant ce genre de chose, elle aussi avait eut du mal à en croire ses oreilles. Mais sur un coup de tête elle avait accepté et elle avait même fixé la date et l'heure à laquelle elle irait dans le dortoir des garçons... C'était complétement stupide. Si elle se faisait prendre... Bien sur elle avait bien l'intention de prendre toutes les précautions possibles, c'est là qu'une cape d'invisibilité et une carte des Maraudeurs peuvent s’avérer utile mais quand même. Mais elle parlait quand même de se rendre dans le dortoir des garçons samedi soir au alentour de trois heure du matin, c'est pas prendre une thé en plein après-midi chez Madame Pieddodu non plus. Et Adrastéïa qui trouvait ça super excitant, on voyait bien que c’était pas elle qui était à sa place et qui allait se retrouver dans la quasi intimité de Zak. Par tous les dieux, si seulement elle savait à quoi il ressemblait elle pourrait peut-être comprendre son problème.

_Comment tu sais que j'ai accepté son défit? Tu semble si sure que je vais le faire... Mais effectivement j'ai accepté, j'ai même été assez stupide pour fixé la date et l'heure. Samedi soir à trois heure du matin... Je suis fichue, si j'y vais pas il va me prendre pour une trouillarde ou une dégonflée, alors que j'ai tout fait pour lui penser le contraire, j'ai plus le choix... Je suis obligée d'y aller.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-magique.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rêverie sur un banc [parc]   Sam 14 Fév - 15:28







La plupart des karaokés étaient moldus, les japonais dans leur grande majorité adoraient ça. Mais heureusement les sorciers japonais adoraient aussi le karaoké et ils en avaient conçus des très spéciaux pour les sorciers. Adrastéïa ne voulait pas en révéler d'avantage, Isabella et ses amies verraient bien le moment venu. Elle afficha un large sourire, le matériel à la base n'était pas très lourd, mais son père allait sans doute le réduire, elle n'aurait plus qu'à l'augmenter à son arrivée. Leur hiboux n'était pas non plus énorme, mais il pourrait transporter le paquet sans aucun soucis. Il lui avait déjà apporté plusieurs fois des gros sachets d'herbes médicinales pour qu'elle puisse se confectionner ses propres tisanes.

- Ne t'inquiètes donc pas pour mon hiboux et pour le matériel, tout est prévu. J'espère seulement que tes amies et toi appréciaient chanter.

Adrastéïa n'avait pas vraiment réfléchi à ce qu'elle pourrait acheter à William et son père. Sa première idée avait été de demander à sa soeur ce qu'elle en pensait. Lui offrir quelque chose qui venait du Japon était une très bonne idée, il fallait encore trouver quoi. Et puis son gros soucis c'est qu'elle n'allait pas avoir l'occasion de faire les boutiques au Japon. Elle voulait vraiment choisir le cadeaux par elle même et pas être obligée de demander à Luna ou ses parents s'ils pouvaient lui trouver quelque chose. Elle resterait donc sur les cadeaux classiques, une jolie boite de chocolat et une bonne bouteille d'alcool du pays. Même si elle doutait que pour le moment le père de William n'avait peut être pas besoin d'en boire.

- Son père est sorcier, sa mère était moldu. Je pense qu'on va rester sur ton idée de cadeaux, des chocolats et du vin restent encore ma meilleure option. Je tiens à pouvoir acheter les présents moi même, si je prenait un bibelot du Japon, je serai obligée de demander à quelqu'un d'autre de les prendre et le cadeaux ne viendrait pas vraiment de moi...

Plus elle entendait Isabella en parler, plus elle avait vraiment envie de connaître le fameux Zacharie. Il y avait pas mal de beaux garçons à Poudlard, même si elle n'y faisait pas vraiment attention certains avaient attirés son regard. Peut être d'ailleurs l'avait-elle déjà croisé sans même s'en rendre compte. Dans tous les cas, le fait qu'il soit gentil avec elle était déjà quelque chose de vraiment important. Elle n'aurait pas supporté qu'un garçon fasse du mal à son amie. Si jamais d'ailleurs il s'avisait de lui en faire, elle n'hésiterait pas à le cogner avec sa poêle à frire. Mais elle espérait ne pas être obligée d'en arriver à ce genre d’extrémités. Bref pour le moment elle écoutait Isabella parler de l'amour de sa vie et elle trouvait ça vraiment trop mignon.

- Ben dis donc, on peut dire que tu as vraiment eu le coup de foudre... Je me demande bien ce qu'il a de particulier ce garçon, peut être qu'il a lui aussi des gênes de vélane et que vous vous hypnotisez mutuellement. Dans tous les cas, si vraiment tu veux qu'il se passe quelque chose entre vous, fonce. Les garçons de maintenant sont un brin timide, il faut bien que les filles prennent les choses en main !

Adrastéïa n'en revenait pas. Elle avait espérait tout au fond d'elle même qu'Isabella avait accepté le défi, mais qu'il survienne dès ce week-end. Elle avait presque hâte d'être au dimanche matin pour essayer d'attraper Isabella et savoir comment tout cela c'était passé. Il y aurait sans doute du romantisme et de l'excitation. Une fille seule au beau milieu d'un dortoir de garçons en pleine nuit... Si Adrastéïa avait un peu de cran, elle aurait sans doute tenté l'expérience dans sa propre maison. Mais malheureusement elle n'était pas encore tombée sur le prince charmant comme Isabella. Même si elle voulait à tout prix se concentrer sur ses études, une petite idylle avec un beau garçon ne lui déplairait pas forcément.

- Je le savait que tu allais accepter. C'est une occasion en or. Toi, seule avec lui, ou presque, dans un dortoir... Presque certaine qu'il avait une idée derrière la tête quand il t'a proposé ce truc. Fais attention à toi quand même, il ne faudrait pas que ça tourne au vinaigre...


© Codage By FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
Isabella Black
Jeune Vélane de première année à Gryffondor
Jeune Vélane de première année à Gryffondor
avatar

||Messages : 1841
||Date d'inscription : 03/12/2009
||Age : 19
||Localisation : Dans une pièce secrète
||Emploi/loisirs : Etudiante en première année à Gryffondor
||Humeur : Malicieuse

MessageSujet: Re: Rêverie sur un banc [parc]   Dim 22 Fév - 11:47




&


Lieu du rp

Rêverie sur un banc.
Bella n'avait jamais eut l'occasion de faire de karaoké, ni Magique ni Moldu, du cou niveau matériel nécessaire elle n'y connaissait vraiment rien, mais elle faisait confiance à son amie pour prévoir tout ce qu'il fallait, elle, elle s'occuperait du repas. C'est vrai que comme ses parents étaient sorciers ils pourrait faire un "Reducto" sur le matériel pour le faire parvenir à Adrastéïa, c'est vraiment pratique la magie. Bella se demandait souvent comment faisaient les Moldus pour vivre sans Magie, franchement elle n'était vraiment pas sur de pouvoir le faire elle, mais en même temps la question ne se posait même pas. Elle était née avec la Magie coulant dans ses veines, ses parents n'avaient même pas eut à se poser la question de savoir si elle développerait où non des pouvoirs. Il suffisait de la regarder pour voir la magie, avec ses cheveux argentés et ses yeux violets, il faudrait être aveugle pour ne pas voir la magie en elle.

_Personnellement je n'ai jamais fait de karaoké de ma vie, les seule moment où je chante c'est sous la douche généralement, alors je ne sais pas non plus si je suis douée. Y'a des chansons de "The Drark Temptation " dans ta machine j'espère, je connais leur chanson presque par cœur.

Pour ce qui était des cadeaux pour le père de William, ne le connaissant pas et ne connaissant pas non Plus William il valait mieux prendre des trucs un peu classique. Pour prendre des choses personnelle, il faut connaitre la personne, pour prendre des décoration là par contre il vaut mieux connaitre la maison. Et comme Adrastéïa était en Angleterre que depuis la entrée, il était plutôt évident qu'elle n'était jamais allée chez William... C'est pas franchement évident les trucs comme ça, mais à deux elle trouverait bien quelque chose à acheter, puis Près-au-lard à bien des trésors. Niveau friandises et chocolats à Honeydukes il y a des boites qui contiennent un peu de tout, c'est super pratique, mais le mieux c'est de constituer soit-même sa propre boite. Pour ce qui était de la bouteille de vin... Bella n'en buvait pas vraiment, elle préfère la Bièraubeurre, ou le Whisky pure feu quant elle veut un petit remontant.

_Était? Pourquoi? Elle est morte sa maman? C'est dure de grandir avec un seul parent, j'en sais quelque chose, je ne sais pas si je te l'ait déjà dit, mais mon père est mort, j'avais six ans, alors je sais ce que c'est. Raison de plus pour faire des efforts pour le cadeaux, chez Honeydukes on fera une boite de Friandises maisons, tu verras on mettra que des trucs super bon. Et pour la bouteille on ira Aux Trois Balais, on demandera conseil à un des vendeurs avec qui j'ai discuté le week-end dernier, et qui m'a même offert des boissons gratuites.

Puis elle parlèrent de Zak, Bella était toute chamboulée, elle avait vraiment reçu la flèche de Cupidon en plein cœur. C'est vrai qu'elle avait flashé sur lui dès l'instant où elle l'avait vu mais elle ne pensait pas être atteinte à ce point avant d'en parler avec Adrastéïa. Bella n'était pas sure qu'Adrastéïa l'ait déjà croisé par hasard dans les couloirs car il restait beaucoup dans leur salle commune mais à la table des Gryffondor dans la Grande Salle elle avait du le voir. Remarque il y a généralement tellement de monde dans la grande salle qu'il est plutôt difficile d'y voir quelqu'un dans la foule, surtout si on ne le cherche pas. Lorsqu'Adrastéïa se demanda un peu pour elle même ce qu'il avait de particulier Bella n'aurait pas vraiment sut quoi répondre si la question lui avait été destiné. Il n'y avait pas quelque chose en particulier c'était lui dans son ensemble, il était tout bonnement le mec idéal, à la fois beau et mystérieux, un brin ténébreux et mélancolique. Et il faut bien l'avoué avec un corps d’athlète.

_Je crois bien que Cupidon ne m'a pas raté sur ce coup-là, c'est la galère... Pas d'être amoureuse, mais je me suis mise dans un sacré pétrin avec ce défit. Comment je vais réussir à rester calme, je vais me retrouver juste avec lui, et toi qui me dis de prendre les devant, si je fais un truc pareil, ça risque de mal finir. Mais il faut que je garde la tête froide. Y'a pas un Sortilège pour ça? C'est quoi l'inverse du Sortilège de Confusion?

En tous cas niveau confusion, pour le coup là elle en avait pas besoin. Il faudrait qu'elle se calme avant samedi soir quand même. Quelle idée elle avait eut?... Et surtout quelle idée lui il avait eut de lui lancer un défit pareil, il avait perdu la tête, ou bien il avait une idée derrière la tête. Mais elle avait accepté, et elle ne voulait pas passer pour une dégonflée alors elle n'avait pas le choix, elle aurait besoin de ses armes secrète: Cape d'Invisibilité et Cartes Du Maraudeur. Elle allait être assez sujette aux Insomnie jusqu'à samedi soir, il faudrait peut-être qu'elle aille voir Mademoiselle Swan pour avoir des trucs pour dormir. En tous cas une chose était sure Adrastéia voudra surement la voir dimanche pour savoir ce qui ce sera passé. Ça, Bella savait qu'elle ne pourrait pas y échapper, elle allait subir un interrogatoire dans les règles de l'art sur sa soirée.

_Faire attention?... En étant seule avec un garons... J'aimerais bien t'y voir, c'est pas possible de faire attention, pas en étant quasiment seule avec un garçon comme lui. Surtout que pour être franche, le moment venu je suis sure que j'aurais envie de tout, sauf de faire attention, et c'est bien ça qui m'inquiète.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-magique.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rêverie sur un banc [parc]   Sam 28 Fév - 15:17







Adrastéïa avait déjà entendu parler plusieurs fois du groupe, mais elle n'avait jamais écouté aucune de leurs chanson. Cela serait certainement l'occasion de s'y mettre. Les machines sorcières étaient très pratique, car on pouvait facilement rajouter ce que l'on voulait dessus. Des groupes célèbres de sorciers il n'en manquait pas, et Adrastéïa affectionnait particulièrement certaines groupes japonais. Elle en profiterait aussi pour faire découvrir à ses camarades de la musique plus traditionnelle, qu'elle soit moldu ou sorcière d'ailleurs. Elle aussi chantait souvent sous la douche, mais elle chantait aussi pour d'autres occasions, comme les fêtes traditionnelles ou pour certains concerts avec des amis.

- Ne t'inquiètes pas, je mettrais des chansons que vous connaissez, sinon chanter en japonais risque de ne pas être très facile pour vous.

Adrastéïa ne savait pas si elle pouvait en parler ouvertement à Isabella. William ne semblait pas en avoir discuté avec beaucoup de monde et cela mettait un peu mal à l'aise la jeune fille. Mais bon, Isabella avait deviné juste et elle pouvait faire confiance à son amie pour qu'elle garde le secret. Il serait sans doute aussi plus simple qu'elle connaisse un peu mieux William pour pouvoir l'aider à choisir un cadeaux qui convient. Elle ne savait pas trop quelles étaient les friandises anglaises, bien évidemment elle avait déjà mangé les plus connues, mais au Japon les sorciers avaient des goûts très différents d'ici. Elle était déjà allée faire un tour aux Trois Balais et connaissait leur boisson typique, la Bierraubeurre. Elle pourrait très bien leur en acheter une bouteille et pourquoi pas en envoyer une à ses parents pour qu'ils puisse découvrir.

- Oui, sa mère est décédée il y a quelques semaines... Mais promet moi de ne rien dire, William ne voulait pas que cela se sache. Tes idées sont très bonnes, nous pourrions faire cela pour notre prochaine sortie à Pré-au-Lard qu'en penses tu ?

Adrastéïa n'y connaissait pas grand chose en amour. Elle avait eu quelques aventures, mais rien de bien palpitant. Elle n'avait pas encore trouvé le garçon qui ferait battre son coeur. Mais il semblait par contre que ce soit le cas pour Isabella. La situation était plutôt complexe et cocace. Adrastéïa n'aurait jamais eu l'idée d'aller dans les dortoirs des garçons. Elle ne savait pas trop comment aider son amie, elle sentait qu'Isabella était un peu stressée par cette situation. Elle ne pouvait qu'essayer de la détendre un peu, mais elle ne pouvait pas non plus se mettre à sa place.

- Ecoutes, maintenant que tu as accepté ce défi, fais le. Il te suffit de respirer un bon coup et de laisser faire les choses. Si il est comme tu le décris, tout se passera pour le mieux entre vous. Alors essaye de te calmer, stresser n'arrangera pas les choses.

Adrastéïa avait entendu des tas d'histoires sur les garçons. Son père passait son temps à lui dire de se méfier. Elle savait que certains pouvaient être plutôt entreprenant et voire même un peu trop. Elle ne voulait pas que son amie se retrouve dans une situation qu'elle n'aurait pas voulu. Mais il semblait qu'Isabella soit plutôt ouverte à toutes propositions. Il devait être vraiment impressionnant ce garçon pour lui faire tourner la tête à ce point. Elle était un peu jalouse d'Isabella, d'avoir enfin réussi à trouver l'homme qui lui convient. Il faudrait absolument qu'elle retrouve la jeune fille le lendemain dans la journée, car elle était vraiment trop curieuse.

- Dans ce cas là, amuses toi bien. Je ne sais pas quoi te dire d'autre...


© Codage By FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
Isabella Black
Jeune Vélane de première année à Gryffondor
Jeune Vélane de première année à Gryffondor
avatar

||Messages : 1841
||Date d'inscription : 03/12/2009
||Age : 19
||Localisation : Dans une pièce secrète
||Emploi/loisirs : Etudiante en première année à Gryffondor
||Humeur : Malicieuse

MessageSujet: Re: Rêverie sur un banc [parc]   Jeu 12 Mar - 19:05




&


Lieu du rp

Rêverie sur un banc.
Bella n'avait jamais fait de Karaoké, mais elle se doutait un peu de ce à quoi cela pouvait ressembler, et faire ça entre filles et en plus entre copine... Elle voyait déjà le genre de fou rire qu'elles allaient pouvoir se faire, et puis en plus avec un bon pique-nique pour accompagner tout ça... Non décidément elle était sure que ça allait être une super journée. Franchement Bella était bien contente d'être enfin à Poudlard, elle était sure et certaine qu'elle allait passer ici les plus belles années de ça vie. En plus c'est bien comme ça dans les histoires et dans les chansons, les années de collèges ou de pensionna, c'est toujours dans ces moments là qu'on se fait ses meilleures souvenirs. Bella avait donc bien l'intention de profiter de chaque instants, en plus elle avait une meilleure amie avec qui partager tous ses moments, que demander de plus? Peut-être juste un petit-ami.

_C'est sur que vu qu'on ne parle pas un nom de japonais si tu avait que ça sur ta machine on irait pas bien loin. Mais je m'en fait pas tu n'es pas sadique comme le professeur Umber.

Lorsque Bella comprit que William, le nouvel ami d'Adrastéia, avait perdu sa mère, elle ne put s'empêcher de penser à son père, elle aussi avait perdu un de ses parents, alors elle pouvait comprendre la jeune homme. Bien sur pour elle ça faisait beaucoup plus longtemps, mais il n'empêche qu'elle avait dut apprendre à vivre en sachant qu'elle ne le reverrait jamais. En plus plus le temps passe, plus on a tendance à oublier le visage des personnes qui ont disparue, si Bella n'avait pas de photos de son père, elle ne se souviendrait même plus de quoi il avait l'air. La Vélane comprenait parfaitement la demande de sa meilleure amie, il était tout à fait normalement que William n'ai pas envie que toute l'école soit au courant de son histoire. De ce côté là, la jeune Japonaise n'avait pas de soucis à se faire, Bella savait parfaitement garder un secret, d'ailleurs elle devait avouer qu'elle en garder un certain nombre depuis qu'elle était devenue élèves à Poudlard. C'est fou tous ce que des personnes aussi jeunes qu'eux peuvent vouloir dissimuler au monde entier.

_Je ne dirais rien c'est promis, en même temps c'est pas quelque chose qu'on peut facilement placer dans une conversation. Pour Près-au-Lard je suis d'accord, en plus je ne me passerais pas d'une nouvelle occasion d'aller acheter des friandises chez Honeydukes.

Bella avait déjà eut plusieurs petits copains dans se courte vie, mais jamais aucun d'eux ne lui avait fait l'effet que Zak avait sur elle. Dès qu'elle avait vu le jeune homme pour la première fois, dans la salle commune, elle était tombée sous son charme, c'était fou. Et puis comme le destin fait parfois bien les choses, ils c'étaient rencontré, on plutôt leurs univers étaient rentrés en collision. Les choses c'étaient enchainées, sans trop qu'elle ne sache comment, et maintenant voilà qu'elle avait relevé ce stupide défi, consistant à aller le retrouver de nuit dans son dortoir. Quelle idée aussi elle avait eut de lui dire qu'elle était agent secret? Mais ça avait été plutôt drôle sur le moment, si elle avait su.

_Oh, mais je suis presque sur qu'avec lui il n'y aura pas de problèmes... Enfin, je veux dire c'est quand même lui qui a lancé ce défi... Mais imagines qu'on se fasse prendre? Et puis... Au bon sang j'arrive pas à savoir ce qu'il peut bien penser de moi. C'est fou, d'habitude je m'en fiche de ce genre de chose.

C'est vrai, en générale le regard des gens n'avait pas d'effet sur elle. En même temps elle savait très bien qui elle était et elle n'en avait pas honte. Oui, elle était une demie-Vélane, et alors? Si sa mère qui elle était une Vélane à part entière , était tombé amoureuse de son père et qu'elle avait quitté les siens pour vivre avec lui, ça ne pouvait vouloir dire qu'une chose: c'était un homme extra-ordinaire. Donc, elle était la fille d'un hommes extra-ordinaire et d'une Vélane qui avait tout quitté par amour. Après certes elle avait hérité certains don de sa mère, mais elle n'en usait pas... Enfin pas trop. Sauf quant on s'appelle Damien Lestrange et qu'on a tendance à trop vouloir lui taper sur les nerfs, dans ce cas là on ce prends son pouvoir de séduction en pleine figure et on le regrette amèrement par la suite.

_Advient que pourra, tu as raison... Il se fait tard, je commence à avoir un peu froid, pas toi?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-magique.forumactif.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rêverie sur un banc [parc]   Ven 13 Mar - 11:33







Adrastéïa haussa les épaules. Apprendre l'anglais n'avait pas forcément été une partie de plaisir pour elle non plus. Bien que ses parents soient multilingues de par leur travail, les études des langues n'avait pas été quelque chose d'inné pour la jeune fille. Elle parlait couramment l'anglais et le français. Elle comprenait aussi quelques mots d'Italien et de Russe, mais elle n'aurait certainement pas réussi à soutenir une conversation. Elle pourrait profiter du pique-nique pour apprendre quelques mots de Japonais à ses camarades. Voilà qui risquait d'être plutôt instructif. Elle n'avait pas vocation de devenir enseignante, mais elle avait toujours apprécier partager ses connaissances avec les autres. Si elles ne devenait pas chercheuse en dragonologie, peut être deviendrait-elle professeur. Quand Isabella lui parla du professeur Umber, elle eut un frisson. Cette femme lui faisait vraiment froid dans le dos et elle ne savait pas vraiment pourquoi.

- Ne m'en parle pas, je ne sais pas ce que je lui ai fais, mais je crois qu'elle m'a détesté au premier regard...

La plupart des élèves passaient le plus clair de leur temps libre à pré-au-lard. Il fallait dire que c'était une distraction nécessaire après les semaines chargées qu'ils avaient. La plupart du temps seuls les élèves n'ayant pas de gros examens à passer en fin d'année se permettaient de profiter de leur week-end. Il lui arrivait de croiser souvent dans la salle commune les élèves de septième année qui passaient leur temps à travailler. Bien qu'elle soit un peu un rat de bibliothèque, elle avait apprit au fil des mois à se laisser un peu aller. Mais bien sûr, elle passait la grande majorité de son temps libre à étudier. Ce week-end là, elle se dégagerait donc quelques heures pour aller faire un tour à pré-au-lard pour acheter les cadeaux qu'elle comptait offrir à William et à son père. Elle en profiterai également pour faire ses emplettes de Noël.

- Merci de ton aide. La dernière fois que je suis entrée chez Honeydukes, il y avait tellement de choix que je ne savais vraiment pas quoi prendre.

En fait Adrastéïa n'arrivait pas vraiment à s'imaginer la situation. Déjà elle même n'aurait jamais eu l'idée saugrenue de rejoindre un garçon qu'elle connaissait à peine dans son dortoir. Elle aurait vraiment eu trop peur de se faire prendre, et pire de ce qui aurait put arriver. Isabella semblait savoir ce qu'elle faisait, même si elle stressait un peu. Elle ne savait pas ce que risquait deux élèves surpris ensemble dans le même lit, mais cela ne devait certainement pas être drôle. Elle n'aurait pas eu envie d'être en retenue la plus grande partie de sa scolarité. Et puis, l'histoire aurait certainement fait le tour du collège à la vitesse de l'éclair. Autant dire qu'après ça elle aurait sans doute rasé les murs.

- Il doit se dire que tu es une fille plutôt entreprenante et déterminée... Ou alors que tu es complètement folle. Mais bon s'il t'as invité, c'est qu'il avait bien une raison. Il aurait sans doute été très déçu que tu n'acceptes pas.

Adrastéïa regarda le soleil se coucher sur le lac. Effectivement il commençait à se faire tard et le froid devenait de plus en plus mordant. La journée avait beau être ensoleillée, le soir la fraîcheur et l'humidité tombaient rapidement. Elle se leva du banc et s'époussetta un peu le derrière. Elle s'inclina légèrement devant Isabella pour lui dire bonsoir. Elle devait rentrer dans son dortoir avant d'aller dans la grande salle pour partager le repas avec les autres élèves de sa maison. C'était dommage que parfois il ne soit pas possible de se mélanger un peu; elle aurait apprécié pouvoir continuer sa discution avec Isabella.

- Tu as raison, il est temps qu'on rentre. Bonne soirée Isabella !



© Codage By FreeSpirit



Revenir en haut Aller en bas
Isabella Black
Jeune Vélane de première année à Gryffondor
Jeune Vélane de première année à Gryffondor
avatar

||Messages : 1841
||Date d'inscription : 03/12/2009
||Age : 19
||Localisation : Dans une pièce secrète
||Emploi/loisirs : Etudiante en première année à Gryffondor
||Humeur : Malicieuse

MessageSujet: Re: Rêverie sur un banc [parc]   Ven 13 Mar - 11:42

Sujet terminé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-magique.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rêverie sur un banc [parc]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rêverie sur un banc [parc]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un parc dédié à six héros Haitiens à Montréal.
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» Rêverie solitaire
» Construction du Parc Quisqueya, version caribéenne de World Disney en Haïti
» Après le parc Borely { Chris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destins Magiques :: Archives. :: Poudlard.-
Sauter vers: